Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Profits des banques ? Rien que de logique et normal ! | Page d'accueil | Subprimes, les Américains n'ont pas retenu la leçon... »

mardi, 27 octobre 2009

Israël, terre d'Europe au proche-orient ?

Je suis assez étonné que personne (y compris sur la Toile) n'ait réagi aux déclarations de Javier Solana, ex-secrétaire général de l'OTAN et actuel haut représentant de la PESC. Roman n'a même pas publié ne serait-ce qu'un communiqué là-dessus, alors que cette déclaration rejoint, me semble-t-il, pleinement la substance de ce qu'il écrivait sur feu Renovatio Occidentalis à propos de l'Occident et d'Israël.

Il faut dire que lorsqu'un responsable politique de cette envergure énonce une vérité de cette envergure, l'Europe toute entière retient sa respiration pour éviter d'être empoisonnée par les émanations de souffre. Aussi lointaines soient-elles, les croisades demeurent un contentieux non réglé entre le monde arabo-musulman et l'Europe : or, dire tout haut qu'Israël, c'est l'Europe, revient à clamer au nez et à la barbe des pays arabes que les croisades ont réussi et qu'une terre d'Islam a été conquise définitivement. Autant dire un casus belli. Il faut aussi dire que cela donne du grain à moudre à tous ceux, dans le monde arabo-musulman, qui affirment que toute initiative européenne ou américaine dans la région annonce le retour des Croisés...

Le problème, c'est qu'Israël est loin d'être exclusivement une terre d'Islam : c'est la source des trois religions, et si vraiment, on veut y établir la genèse des faits, c'est le Judaïsme qui y est apparu en premier, puis le Christianisme 1000 années après et encore 700 après l'Islam.

Javier Solana a raison : les liens entre l'Europe (tout du moins au niveau des programmes communs) sont si forts, que l'on peut dire qu'il n'y a guère de différences entre Israël et un autre état européen. Ce n'est que la géopolitique qui empêche, in fine, Israël de rejoindre l'Europe, non la civilisation ou les valeurs. Et pour enfoncer le clou, j'ajouterai même que la proximité culturelle entre Israël et l'Europe occidentale est plus forte qu'entre Israël et l'Europe orientale, voire même une partie de l'Europe centrale. Javier Solana, vieux briscard de la politique, un tantinet provocateur, ne s'y est pas trompé...

14:56 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : israël, europe |  Facebook | | |

Commentaires

Pas du tout d'accord avec Javier Solana ; ce n'est pas une déclaration politique anodine, c'est une sortie de route! Je pense qu'il s'est clairement laissé emporter par son enthousiasme.

Il y a des différences tangibles entre l'Union européenne et Israël, qui sont bien plus proches des Etats-Unis (voire de la Russie démographiquement car une grande partie des Israéliens proviennent de l'immigration russe). Par ailleurs, Javier Solana oublie que certains pays candidats (la Croatie, pour laquelle il a eu des termes peu amènes) et d'autres Etats appartenant à l'Espace Economique Européen sont bien plus proches de l'Union européenne que ne l'est Israël, avec laquelle l'accord d'association s'est fragilisé suite à la guerre de Gaza au début d'année.

Écrit par : Titem | mardi, 27 octobre 2009

à l'Hérétique: erreur, l'infatigable Jean Quatremer a réagi vertement sur son blog "Les Coulisses de Bruxelles"...

Écrit par : pastel | mardi, 27 octobre 2009

à l'Hérétique: Erreur, l'infatigable Jean Quatremer en parles dans ses Coulisses de Bruxelles. Et il s'en prend vertement à Solana, à juste titre. Israël plus proche de nous que l'Europe orientale voire centrale? Vous avez pris une surdose d'"Occidentalisme" à la Criticus? Israël n'accepte même pas le mariage non religieux c'est dire! Et rien que la politique de colonisation serait contraire à toute adhésion à l'Europe.

Écrit par : pastel | mardi, 27 octobre 2009

Cher Hérétique, j'ai tout simplement manqué de temps... mais cela méritait commentaire.

Écrit par : Criticus | mercredi, 28 octobre 2009

Surtout, Israël n'a rien demandé. On a vu toute l'amour que l'Europe portait au(x) peuple(s) juif(s) dans un passé très récent et plus lointain ; je trouve la sortie de Solana maladroite et assez gonflée, au mieux. Israël a justement été établi pour fuir un continent schyzophrène et hostile (malheureusement trop tard, le désastre avait déjà eu lieu).
Par ailleurs, comme souligné par Quatremer et Titem, il a été vraiment méprisant avec la Croatie. Curieux.

Écrit par : archenemy | mercredi, 28 octobre 2009

@ archenemy
Pas faux ce que vous dites...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 28 octobre 2009

Oui Criticus, Israel n'a jamais rien demandé, or il se trouve aujourd'hui que tout veuille s'occuper de son destin à sa place.

Solana Pense Israel comme une terre d'Europe, il y a 2 ou 3 ans, Poutine la voyait comme une terre de Russie, Les U.S.A pense Israel comme un poste avancé, les arabes porte un interêt soudain, une soixantaine d'année environ pour cette terre qu'ils jugaient ingrate, et ont fabriqué un peuple de toute piece "les palestiniens".

Et que pense Israel dans tout cela ?

Israel est Israel, et sa terre est la Terre d'Isael.

Écrit par : Aschkel | jeudi, 29 octobre 2009

@ Aschkel
ahem...d'aide à personne ? vous oubliez les milliards de dollars d'aide américaine que reçoit Israël, ce me semble...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 octobre 2009

Je ne parlais pas d'aide financiere, il est sur dans ce cas qu'Israel recoit des US une aide considérable convertit en prêt fort avantageux certes mais prêt tout de même et oui rien n'est gratuit, comme l'UE fait bénéficier de ces millions d'euros d'autres pays etc.... Je parlais plutot d'ingérence dans la politique d'un pays il me semble souverain !

Écrit par : Aschkel | jeudi, 29 octobre 2009

En tous cas bon site, je vous ai découvert car vous avez été publié sur Désinfos

Écrit par : Aschkel | jeudi, 29 octobre 2009

Israël n'a rien avoir avec l'Europe. C'est bien sur un pays moderne et industrialisé où règne la démocratie et la justice. Mais le peuple juif est avant tout un peuple du Moyen Orient !

Les juifs reviennent sur leur terre après avoir vécu en exode certes en Europe, mais aussi dans de nombreux pays arabes, africains ou de terres lointaines !

Dire qu'Israël est un pays européen, c'est ignorer totalement l'histoire et les origines du peuple juif et les fondements d'Israël.

Écrit par : Amir | jeudi, 29 octobre 2009

Pour une fois qu'un européen de haut niveau dit la vérité .... Ayant vécu de longues années en Israël et y retournant souvent, je confirme le fort enracinement européen d'Israël, enracinement entaché d'une part d'orientalisation autant culinaire que par certains aspects du mode vie et de l'émergence des juifs séfarades et orientaux. L'arrivée massive mais encore récente des russes a accentuée les aspects culturels et artistiques européens, ce qui est fort apprécié des israéliens d'origine ashkénazes .......
Le lien européen existe, il est fortement enraciné et le nier en prenant preétexte de la guerre de Gzaz relève de la méconnaissance la plus crasse.
salutations

Écrit par : Marc | vendredi, 30 octobre 2009

Israël est plus proche de l'Europe que ne le seront jamais les musulmans vivant en Europe et qui ne pensent qu’à nous islamiser en transformant l’Europe en Khalifat.

Écrit par : LeGlooGloo | vendredi, 30 octobre 2009

Israël est plus proche de l'Europe que ne le seront jamais les musulmans vivant en Europe et qui ne pensent qu’à nous islamiser en transformant l’Europe en Khalifat. Je vie de découvrir votre site sur l'excellent site desinfos.com et je tiens à préciser que je ne suis pas Juif et le regrette, sinon j’irais vivre dans ce merveilleux pays.

Écrit par : LeGlooGloo | vendredi, 30 octobre 2009

@ Ashckel
Merci. Israël est bien sûr souverain, cela va de soi.
@ Amir
ce n'est vraiment pas mon sentiment. En réalité, comme les Juifs étaient dispersés, en Israël, ils ont associé plusieurs cultures différentes, mais je crois que c'est tout de même la culture européenne qui prédomine.
@ Marc
Oui, c'est évident que la proximité est très grande.
@ Legloogloo
euh, vous ne croyez pas que vous caricaturez, là ? Dans l'ensemble, les musulmans d'Europe, particulièrement en France, aspirent tout simplement à vivre tranquilles. Il ne faut pas confondre une poignée d'excités avec la majorité silencieuse.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 30 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.