Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Miam, un délice, ce chocolat ! | Page d'accueil | Ne confondons pas immigrés et réfugiés de guerre... »

vendredi, 23 octobre 2009

Ce que je faisais, moi, à 23 ans ?

Qu'est-ce que je foutais, moi, à 23 ans : attendez que je fouille dans ma mémoire, vu mon grand âge. Ah oui, cela me revient, je déprimais ! C'est pour ça que je n'ai plus trop de souvenirs de cette période-là. En fait, précisément, je commençais à sortir d'une déprime. Je venais aussi de découvrir le jeu de rôles Donjons et dragons : qu'est-ce que j'ai pu me marrer, par la suite, avec ce jeu...

Sinon, j'avais déjà fait pas mal de petits boulots variés, et j'étudiais. Politiquement, je n'étais plus nulle part, mais je continuais à filer des coups de main à l'UNEF (UNEF SE, s'il vous plaît, pas ces sociaux-traîtres de l'UNEF-ID) sans pour autant me réclamer de la même couleur politique. C'était mon ouverture à moi :-) . A l'époque, je fricotais avec la gauche, mais sans grande conviction, et j'étais de sortie le 08 mars pour la journée de la femme, au grand dam des anars qui se demandaient ce que je foutais là. L'Europe faisait grand bruit, et ça chauffait avec le Traité de Maastricht qui se profilait : d'ailleurs Séguin avait débattu avec Mitterrand et appelait à voter NON. Moi j'avais été tenté par le MDC, le mouvement de Chevènement, à l'époque, mais sa position sur la Guerre du Golfe plus son hostilité à l'Europe, sans parler d'un fonctionnement un peu particulier du mouvement avaient rapidement eu raison de mes tentations. Cela dit, je dois confesser avoir voté pour lui en 2002 après avoir été à un cheveu de voter Bayrou ; mon grand regret, et il a été immédiat dans l'heure qui a suivi la dépose de mon bulletin, c'est de ne pas l'avoir fait dès cette époque : à vrai dire, en pleine démagogie anti-sécuritaire, j'avais apprécié la torgnole qu'il avait collé à un morveux qui voulait lui faire les poches (devenu plus tard un violeur, comme quoi il en aurait sans doute fallu d'autres...). Il faut dire que je ne pouvais littéralement plus encadrer Jospin et son équipe, et que je suis bien content d'avoir vu Jospin éliminé dès le premier tour, même par un candidat FN. Si c'était à refaire, je ne voterais pas davantage pour lui, et tout bien considéré, cela ne m'a pas dérangé plus que ça de voter Chirac au second tour.  En 2007, je n'ai évidemment plus eu aucune hésitation à voter Bayrou.

La posture anti-libérale de Chevènement m'a toujours gêné, mais en 2002, je ne savais vraiment plus quoi voter et je n'avais pas encore fait le pas mental de voter pour l'UDF dont je suivais pourtant avec sympathie l'évolution depuis 1998. Mais je vois que je me suis éloigné de mes 23 ans, au fait. Il ne me reste plus qu'à refiler le bébé : à Claudio, par exemple, et aussi Polluxe, Roman (je ne sais plus quel âge il a exactement, mais ses 23 ans ne sont pas loin...), Hashtable (parce que là, je suis hyper curieux de savoir ce qu'il faisait et ce qu'il était à 23 ans) et puis le Faucon qui a toujours des anecdotes à nous raconter (hein Papy ? :-) ) . J'aurais bien été poser la question à Jean Sarkozy, sinon, mais je crois que c'est déjà fait :-)

11:50 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : bayrou, udf, unef, chevènement |  Facebook | | |

Commentaires

Bon, suis pas taguée, mais tant pis!
à 23 ans je venais de réussir l'agreg, j'étais à l'ens, je donnais des cours en prison avec les étudiants catho, on n'était vraiment pas nombreux dans ce temple du trotskisme, j'organisais des conférences avec des profs de sarajevo qu'on essayait de faire sortir de la guerre, je commençais ma thèse en donnant des cours à paris iv.
et je n'étais enfin plus obligée de bosser le samedi chez gibert pour mes études.
politiquement j'étais au cds, au milieu de mes camarades de promo qui étaient soit LO soit, enfin, un seul, au rpr, L Wauquiez, qui déjà dès 1993 me disait que c'était l'avenir et que l'udf piétinait la fibre sociale du cds... (sic 15 ans plus tard!)
j'allais pas tarder à me marier et partir à Rome pour l'école française.
OMG je suis si vieille?

Écrit par : FB | vendredi, 23 octobre 2009

Oh, des guilis internet. J'aime les guilis internet. Ca me fait faire un billet :)

Écrit par : h16 | vendredi, 23 octobre 2009

je ne suis pas taguée, tant mieux ! à 23 ans je bossais ... car j'ai fait l'inverse de tous : j'ai commencé par bosser et j'ai repris mes études après ! ce qui me permet d'avoir un autre regard sur la vie ...

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 23 octobre 2009

à 23 ans j'étais de gauche. comme le temps passe...

Écrit par : Môssieur Grodem | vendredi, 23 octobre 2009

Je suis jeune (bouh). Et en plus c'était moi qui avait un peu lancé la chaine, mais je la récupère avec plaisir :)

Bonne fin de semaine

Écrit par : Falconhill | vendredi, 23 octobre 2009

J'ignorais deux choses :
que tu avais voté Chevènement
que le gamin giflé était devenu un violeur ???

Écrit par : LCDM | vendredi, 23 octobre 2009

@ Grodem
et aujourd'hui ?
@ Florence
mais non tu n'est pas vieille, voyons !
@ Mirabelle et Florence
Je peux ajouter une seconde bordée de tags, ce n'est pas un problème :-)
@ h16
j'attends le billet en frétillant
@ Faucon
ah, mais je vanne un peu là :-)
@ LCDM
personne n'est parfait.
Sinon oui, il a été condamné pour agression sexuelle il y deux-trois ans, je crois

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 23 octobre 2009

V'la, pondu. Même si j'ai menti par omission ;-)

Écrit par : Claudio Pirrone | vendredi, 23 octobre 2009

à 23 ans j'étais soldat

j'étais sous officier et dans des endroits pas trés commode de la planète, j'ai eu commes responsabilités la vie de plusieurs de mes hommes ainsi que la mission que nous avions a effectué ...ensemble

j'avais 23 ans .... en 1993 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_en_Bosnie )

Écrit par : Teo Toriatte | vendredi, 23 octobre 2009

@Teo,
Vous étiez en Bosnie, donc probablement aussi au Ruanda.

Écrit par : Martine | vendredi, 23 octobre 2009

effectivement, si vous étiez en Bosnie Herzégovine à cette période...
A sarajevo ?

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 23 octobre 2009

sarajevo oui

Rwanda non

Écrit par : Teo Toriatte | vendredi, 23 octobre 2009

J'ai essayé, avec tout ça, de déterminer quel âge avait l'Hérétique, mais je n'y suis pas arrivé...
Bon, moi, en 68 (!), j'avais 23 ans. Autre époque...

Écrit par : hérisson | vendredi, 23 octobre 2009

FB est bien la dernière personne que l'on songerait à qualifier de "vieille" !!

Intéressant ce passé "para-chevènementiste"...

A quand une formation interne sur le CDS , le MRP et tous ces trucs d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent connaître ? (je sais, je pourrais aller sur torchonpedia, mais c'est tellement plus sympa raconté par des gens l'ayant vécu)

Écrit par : florent | samedi, 24 octobre 2009

@ Florent
Même les moins de 60 ans ne peuvent pas avoir connu directement le Mouvement républicain populaire (MRP)^^.
Le MRP a été créé dans la clandestinité de la Résistance le 16 janvier 1944 à l'initiative de Georges Bidault, Francisque Gay, Gaston Tessier et Pierre-Henri Teitgen.
En octobre 1944, Maurice Schumann (à ne pas confondre avec Robert Schuman) en devient le premier président alors que Marc Sangnier en est proclamé le président d'honneur.
Ce parti se réclamait, à l'origine, à la fois de la démocratie chrétienne et du gaullisme et entendait dépasser le clivage droite-gauche.
Le MRP joua un rôle important sous la IV° République notamment dans trois domaines , économie, politique coloniale et politique étrangère.
Le MRP a disparu de la scène politique nationale le 13 septembre 1967.
Le Centre démocrate (CD) qui avait été fondé en 1966 par Jean Lecanuet (qui fut le dernier président du MRP) en est "l'héritier". Le CD deviendra ensuite le CDS qui sera une des composantes de l'UDF.

=> A noter que l'Abbé Pierre fut élu député sous l'étiquette MRP.
=> Je ne puis que conseiller la lecture intéressante du site l'amicale des amis du MRP :
http://www.amicalemrp.org/index2.htm

@ L'Hérétique
Parcours étonnant :-)

Écrit par : Thierry P. | samedi, 24 octobre 2009

@herisson : 23 ans en 92, ce qui lui fait la quarantaine + ou - 1 an ;)

@hérétique : ayéééé, j'ai fini mes guilis.
http://h16.free.fr/wordpress/index.php/2009/10/24/933-23-ans-et-toutes-mes-dents

Écrit par : h16 | dimanche, 25 octobre 2009

À 23 ans, je rentrais d'un an de licence en échange au Canada, et je passais les concours des écoles de journalisme. Ça vaut un billet, ça ? ;)

Écrit par : Criticus | dimanche, 25 octobre 2009

Ca baignait déjà dans le politique, vraiment intéressants ces billets sur vos 23 ans !

Écrit par : Aude Nectar | jeudi, 05 novembre 2009

Bonjour Aude

A vrai dire, on arrive rarement à la politique par hasard.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 05 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.