Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'absurde management de France Telecom | Page d'accueil | Kouchner, Mitterrand, démissions ! »

mardi, 29 septembre 2009

La BNP rembourse, l'État va se faire du pognon !

Et paf ! Tiens, qu'est-ce que j'ai dit et défendu à longueur de jours, sur ce blog, à propos des emprunts des grandes banques à l'État ? J'ai toujours dit que c'était une bonne affaire pour l'État et absolument pas un don comme le laissaient supposer divers responsables politiques (dont ceux du MoDem, malheureusement, qui dans cette histoire ont manqué de hauteur de vue).

Donc, la BNP va rembourser en octobre à l'État les 5.1 milliards d'euros que le gouvernement avait souscrit sous forme de préférences. Avec les intérêts calculés sur 7 mois, s'il vous plaît, soit un bonus de 226 millions d'euros. Et encore, c'est du remboursement anticipé, donc le bénéfice final est moindre qu'attendu. Les autres banques vont payer plus, comparativement, si elles attendent. D'après Baudoin Prot, le PDG de la BNP, le contexte pour rembourser est favorable. De toutes façons, plus les banques tardent, plus elles paient. Ce n'est donc pas de leur intérêt.

BNP s'apprête à vendre des actions à 40 euros (30% de décote) pour son augmentation de capital. Y'a bon l'action à 40 euros, j'achète, moi !!! Il y en a pour tout le monde, si j'ai bien lu, BNP émet 497.284 actions !

Bon, il faut aussi dire qu'il y a une relation avec les décisions du G20 qui a décidé que les banques devaient augmenter leurs fonds propres...

13:37 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : bnp, emprunt, action |  Facebook | | |

Commentaires

Peut-être que l'état va se faire des pépettes plus rapidement que prévu, mais était-ce le but recherché à la base?

Au départ l'argent emprunté par les banques devait servir a solidifier leur fonds propre pour ne pas créer de panique et pour que les banques accordent du crédit pour faire tourner l'économie.

les banques ont perdus des milliards et elles redeviennent rapidement assez "banquable" pour rembourser .Comment ont-elles fait? Elles ont évidemment accordé peu de crédit et l'argent emprunté a surtout servi a spéculé de nouveau, ce qui n'était pas le but et surtout cette spéculation a outrance était une des origines de la crise financière....

les banques ont bien joués mais n'ont pas tenu leurs engagements....

Écrit par : europium | mardi, 29 septembre 2009

@europium

+1

;-)

Écrit par : Fotini | mardi, 29 septembre 2009

L' hérétique,
Le cas de la BNP est un peu "à part" effectivement.
@+

Écrit par : Martine | mardi, 29 septembre 2009

@ europium et Fotini
Comme je l'ai dit, à l'époque, quand les banques prêtent trop, on le leur reproche, quand elles ne prêtent pas assez, on le leur reproche aussi...faudrait savoir...
Ensuite, c'est normal qu'elle reconstitue en priorité leurs fonds propres pour se remettre à flot. Trop de risques d'effondrement sinon. Maintenant, l'investissement va pouvoir repartir.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 29 septembre 2009

j'aimerais que l'Hérétique ait raison quand il dit l'investissement va pouvoir repartir. Je pense que vu les conséquence de la crise elles seront très très dures. La FED prêtent aux baques américaines quasiment a zero et elles font des crédit a 4%. La BCE prêtent a 1% et le s banques revendent à 4%... Tout est fait pour soutenir les banques mais elles ne jouent pas le jeu.

Les financiers sont la pour faire tourner leur business, faire du crédit ça rapporte mais pas autant que la spéculation...

Ce que la crise a montré c'est que certaines banques, ( les françaises ?) avaient spéculé en utilisant leur fond propre.

Le pire, c'est quand même un assureur( je ne sais plus lequel) qui a conçu un produit vendu aux professionnels de la finance en ne mettant même pas un dollar en fond pour le garantir car c'était l'idéal pour avoir un rendement max si marchait et ça devait marcheR, mais patatra la crise est passé par la...

Pour en revenir aux banques vu qu'en cas de faillite total du système la solution finale est la nationalisation( même pour les ultra-libéraux d'anglais et de ricains) pourquoi ne pas envisager en France, voire en europe de nationaliser une partie du système bancaire pour au moins avoir le choix quand on trouve que les banques ne jouent pas le jeu. c'est bizarre pour le libéral que je suis de défendre cette idée....

Écrit par : europium | mardi, 29 septembre 2009

en fait c'est quelque milliards en moins pour l'état:
"En remboursant dès 2009, BNP Paribas évite les mécanismes qui majorent le coût de l'apport de l'Etat dès 2010, souligne également M. Maughan.

La banque réalise ainsi une très belle opération en remboursant les actions de l'Etat à 27,2 euros seulement alors que son cours actuel est plus de deux fois supérieur (56,5 euros lundi à la clôture).

L'Etat, qui a accepté que les actions soient rachetées au prix d'émission jusqu'en 2010, se prive au passage d'une plus-value de plus de cinq milliards d'euros."

Écrit par : europium | mardi, 29 septembre 2009

@L'hérétique fait tout de même attention avec les actions à 40 euros, tu risques de souffrir de l'effet de dilution de la valeur de l'action induit par l'augmentation du capital

Écrit par : SmS | mardi, 29 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.