Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Travail sur le programme du MoDem | Page d'accueil | Sarkozy et Kouchner soldent les droits de l'homme »

mercredi, 24 juin 2009

Curieux remaniement ministériel

J'ai attendu sagement et patiemment le nouveau remaniement, et, bien entendu, sans aucune illusion. Il y a tout de même deux trois nominations que je vais commenter.

La plus étonnante, c'est la nomination de Luc Châtel à l'Éducation Nationale. Quelle drôle d'idée ! C'est en principe un spécialiste de la consommation et il évolue dans la sphère économique. C'est quelqu'un dont j'ai plutôt une bonne opinion puisqu'il a toujours défendu les droits des consommateurs. Il m'a toutefois déçu une fois au gouvernement, car on le présentait comme l'homme des Class Actions (procédure juridique permettant à un groupe de consommateurs floués de choisir communément un avocat pour intenter un procès) et il finalement, cela a fait un flop monumental puisque le recours collectif a été viré purement et simplement de la fameuse Loi de Modernisation de l'Économie. In fine, si l'on parvient enfin à l'avoir, cette loi, ce ne sera pas grâce à Luc Châtel mais grâce à la Commission européenne. En tout cas, je ne vois pas trop ce qu'il vient faire à l'E.N.

C'est d'autant plus fâcheux que c'est le motodidacte qui prend le relais à l'industrie. Je sais qu'il s'était intéressé aux Pôles de compétitivité, mais il ne m'a jusqu'ici jamais impressionné par sa clairvoyance. Son secteur, à ma connaissance, c'est plutôt la sécurité des biens et des personnes.

J'ai bien sûr noté la nomination de Michel Mercier à l'espace rural et l'aménagement du territoire. Sans lui pour arrondir les angles au Sénat, cela va devenir plus difficile pour nos sénateurs de faire valoir leur point de vue au sein de l'Union Centriste. Bonne chance à lui, d'autant que j'ai cru comprendre qu'il ne disposera pas de services administratifs.

J'ai en revanche un grand regret : Santini ayant été démissionné, il va reprendre son siège de député et faire du coup disparaître l'inénarrable Frédéric Lefebvre. Une très grosse perte pour la blogosphère qui va ainsi perdre l'un de ses sujets favoris de franche rigolade. Il n'y a pas moyen de lui trouver un petit poste quelque part dans le gouvernement ? Ou mieux : Santini a bien suffisamment à faire à Issy les Moulineaux, où l'on peut compter sur Christophe Ginisty et le MoDem pour lui mener la vie dure ; et hop, il laisse son siège à Lefebvre et nous on continue à bien rigoler. Bonne idée, non ?

 

Commentaires

LUc CHatel à l'EN c'est une catastrophe encore pire que Pecresse à l'E Sup et à la Recherche.
Recherche de l'utilitarisme entre autres.
X Darcos a été mon professeur, et il était excellent, à la fois pédagogue, développant notre curiosité mais aussi extrêmement ciblé sur les exigences pour lesquelles il nous préparait (des épreuves formelles de concours)
Luc Chatel (se faisait appeler Luc Marie à l'américaine, car il est né aux US) a été mon premier DRH et son mépris pour les diplômes généralistes était sans mesure...
enfin, espérons qu'il agisse au moins sur l'enseignement des langues

Écrit par : FB | mercredi, 24 juin 2009

Bonjour FB
Il vient du courant Démocratie Libérale de l'UDF. Le courant le plus à droite et le moins sensible au service public. Alors le nommer à l'EN...on verra bien, mais en effet, je tends à penser que cela risque de mal se passer.
Vous avez travaillé à l'Oréal ?

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 24 juin 2009

Non non

Envoyons Lefevbre à Issy !!! ;-)

Écrit par : Claudio Pirrone | mercredi, 24 juin 2009

je commencerais à avoir une pensée émue pour la perte collatérale qu'est fréderic lefèvre(quoique..). Heureusement que le conseil constitutionnel a veillé au grain récemment car un amendement avait été déposé exprès pour FL afin qu'il garde son poste de député.... et oui si Santini décidait de ne pas prendre son poste de député en cas de renvoi ministériel, le suppléant restait automatiquement en place au lieu de devoir passer par une élection partielle, quelle crime!!!!!!

le Neveu de l'ancien monarque à la culture, j'ai espéré que c'était une blague, ben non!!!! je n'ai jamais été fan du personnage, de ses oeuvres s'adressant à un public restreint, etc... mais il me faisait rire car des fois il sort de sacrées bêtises... mais bon ce n'est pas demain la veille que l'on va se diriger vers une démocratisation de la culture vu son parcours...

Rama YADE au sport, quel tandem avec Roseline....elles y connaissent pas grand chose, ça ne va pas être drôle pour le monde du sport mais nous on risque de bien se marrer( vu les bourdes en devenir) sauf si la politique dans ce domaine conduit à trop d'échecs.... c'est dommage j'aimais bien les coups de gueule de Rama sur les droits de l'homme. SCHUT..pour des raisons économiques il vaut mieux savoir la fermer et ne pas trop faire d'ombre à l'ancien socialiste(plutôt rive gauche..)

Mercier, bof, il a son bâton de Maréchal et alors!

Hotrefeux a l'intérieur, va y avoir du sport car MAM avait au moins le mérite de savoir gérer ses troupes sans trop les bousculer, c'est les magistrats qui doivent être contents...

Luc chatel à l'éducation, il commence bien avec ce que lui laisse Darcos en cadeau lors de son pot de départ : 16000 suppressions de poste!!!!!

Écrit par : europuim | mercredi, 24 juin 2009

Malgré les qualités de l'homme, le choix de Michel Mercier me semble surtout relever de l'acte de petite politique consistant à déshabiller encore un peu plus le MoDem de ses (maigres) têtes d'affiche !

Écrit par : Nicolas007bis | mercredi, 24 juin 2009

On se demande en effet ce que Châtel vient f... à l'Education nationale.Qu'y connait-il?

Écrit par : Criticus | mercredi, 24 juin 2009

Ben c'est le principe sarkozien qui vise à démontrer que tous sont interchangeables, sauf lui bien sûr!

Autre décision très regrettable: Ecarter Bruno Lemaire du Secrétariat aux affaires européennes. Après l'excellent Jouyet et le tout aussi excellent Lemaire, on retrouve Lelouche, plus atlantiste qu'européen, ignorant l'Allemagne, produit classique de l'UMP.

Voir aussi: http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/06/d%C3%A9sinvolture-sarkozienne.html

Écrit par : pastel | mercredi, 24 juin 2009

@ l'Hérétique
oui, de 99 à 2002, je travaillais à la direction de la com' du groupe pour rédiger des dossiers de culture générale ou de réflexion sur le site intranet du groupe (les cosmétiques dans le monde antique, la démocratisation du luxe en europe de l'ouest, ce genre) ... c'était une idée d'Owen Jones qui avait demandé qu'on recrute des normaliens pour çà...
et c'était CHatel qui en était chargé, c'était vraiment pas drôle et l'ambiance quotidienne épouvantable.
puis l'expérience s'est arrêtée ;-)
çà correspondait aussi à la suite des années Darcos au cabinet de Bayrou qui avait institué une bi-admissibilité entre les ENS et les écoles de commerce (Ulm avec HEC et Essec et Cachan/ESCP) , je ne sais pas si c'est encore d'actualité.
donc après cette expérience retour à ma thèse, la fac, les contrats de plus en plus pourris jusqu'à plus de contrat et trop d'années de disponibilités prises donc mon établissement en profession libérale pour pouvoir continuer d'enseigner à la fac ;-)
on est pas mal dans mon cas à avoir vécu en direct le processus de Bologne comme une lente mais certaine précarisation (di successo comme on dit en italien) ;-)

Écrit par : FB | mercredi, 24 juin 2009

Maintenant, qui est Patrick Ouart ?

- De 1993 à 1995, Patrick Ouart est membre du clan Balladur-Sarkozy. Patrick Ouart est conseiller pour la Justice du premier ministre Edouard Balladur. Patrick Ouart connaît l’affaire des frégates de Taiwan, l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan, le système des commissions versées aux dirigeants pakistanais, et des rétro-commissions occultes qui revenaient dans les coffres du clan Balladur-Sarkozy.

- De 2007 à aujourd’hui, Patrick Ouart est le conseiller pour la Justice de Nicolas Sarkozy. Nicolas Sarkozy lui a demandé d’empêcher les juges d’instruction de boucler leurs enquêtes sur l’affaire des frégates de Taiwan, et aussi sur l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan. Patrick Ouart propose alors une réforme scandaleuse : supprimer les juges d’instruction.

Lisez cet article :

« Discret avec les médias mais efficace, Patrick Ouart s’occupe de tous les dossiers ayant trait à la justice quitte à marcher sur les plates-bandes de la garde des Sceaux, Rachida Dati, qu’il ne peut supporter, pointant son incompétence.

Parce qu’il est beaucoup plus puissant et écouté que la ministre de la Justice, il met en place de nombreuses réformes. C’est lui, et non le cabinet de la garde des Sceaux, qui rédige le discours sur la disparition des juges d’instruction en janvier 2009 qui provoque de nombreuses polémiques : cette réforme priverait les magistrats de leur indépendance. »

http://www.politique.net/2009031204-portrait-patrick-ouart.htm

Quelle sera la priorité du gouvernement Fillon 4 ?

Réponse : supprimer les juges d’instruction.

Dans l’affaire des frégates de Taiwan, les juges d’instruction Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy : ça sent le roussi pour le clan Balladur-Sarkozy :

http://www.bakchich.info/article4994.html

http://www.bakchich.info/article6545.html

Dans l’affaire de l’attentat de Karachi, les juges d’instruction Marc Trévidic et Yves Jannier se rapprochent dangereusement du clan Balladur-Sarkozy : ça sent le roussi pour le clan Balladur-Sarkozy :

http://www.lepoint.fr/actualites/2009-06-19/les-soupcons-concernant-l-attentat-de-karachi-sement-le-trouble/1037/0/354104

D’où l’importance du remaniement : Michèle Alliot-Marie est nommée numéro 3 du gouvernement, et c’est la seule ministre avec Borloo à avoir le titre de ministre d’Etat. Elle est secondée par Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat.

Le portefeuille de ces deux ministres, Michèle Alliot-Marie et Jean-Marie Bockel : la Justice.

La mission de ces deux ministres : supprimer les juges d’instruction.

Écrit par : BA | mercredi, 24 juin 2009

Qui est BA ? Parce que Bonne Analyse me conviendrait tout à fait. Ou bonne action d'information aussi... ;-)
C'est à mon avis le seul et ultime objectif de NS & Co : supprimer (sans point de retour possible) l'indépendance de la justice.
Nous dérivons bel et bien vers une république fantoche !

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 24 juin 2009

Je plussoie pastel, pour moi la plus mauvaise nouvelle c'est Lelouche à l'Europe, une catastrophe !! :-(

Écrit par : florent | mercredi, 24 juin 2009

@Francoise,
Je t'ai parlé de mon travail de terrain, aussi je sais que les juges d'instruction que le début, que le début...

Écrit par : Martine | mercredi, 24 juin 2009

Ben c'est le principe sarkozien qui vise à démontrer que tous sont interchangeables, sauf lui bien sûr!

Autre décision très regrettable: Ecarter Bruno Lemaire du Secrétariat aux affaires européennes. Après l'excellent Jouyet et le tout aussi excellent Lemaire, on retrouve Lelouche, plus atlantiste qu'européen, ignorant l'Allemagne, produit classique de l'UMP.

Voir aussi: http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/06/d%C3%A9sinvolture-sarkozienne.html

Écrit par : pastel | lundi, 29 juin 2009

EZuh, en voilà un beug: voilà mon post du 24 juin republié alors que je n'ai rien demandé....
Inquiétant, internet.

Écrit par : pastel | lundi, 29 juin 2009

@ pastel

Il y en eu un autre de crapaud qui a subi le même sort. étonnant, internet, en effet, parfois...

Écrit par : L'hérétique | lundi, 29 juin 2009

Les commentaires sont fermés.