Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Martine, t'es mesquine... | Page d'accueil | Wikipedia, enjeu de pouvoir »

mardi, 12 mai 2009

Allègrement le roi des faux-culs !

S'il y en a bien un qui est un faux-c... de première, c'est bien l'ex-ministre socialiste de l'Éducation nationale, ex-directeur de cabinet de Jospin, Claude Allègre. Ils sont encore nombreux, comme ça, au PS ? Faut dire qu'il y en avait toute une flopée, de traîne-savates, faux-culs, menteurs, démago et arrivistes. Regardez-le faire de la lèche à Nicolas Sarkozy (qui aime décidément s'entourer de cire-pompes) avec l'espoir d'obtenir un maroquin, en plus. C'est qu'il voudrait la recherche, l'homme qui prétend qu'il n'y a pas de réchauffement climatique. Les profs avaient réussi à le jeter hors de l'éducation où sa muflerie et sa crétinerie avaient fait des ravages, espérons que les chercheurs parviendront à lui faire renoncer une bonne fois pour toutes à la politique. J'observe, d'ailleurs, que le PS ne l'a jamais désavoué. Jamais un mot pour condamner Allègre, qui me semble, à moi, ce faux-derche, mille fois pire que Kouchner et Besson. Kouchner avait prévenu qu'il pouvait participer à un gouvernement d'union nationale avec Sarkozy. Besson, quoi qu'on en dise, agit par conviction personnelle. Plus que jamais, d'ailleurs : c'était au PS où il n'était pas à sa place. Mais Allègre est l'archétype de l'opportuniste, lui qui avait été pris sur le seuil d'une porte cochère une première fois, venant négocier à Matignon des miettes de pouvoir.

Il avait contacté Bayrou, pendant la présidentielle, au cas où ce dernier aurait été gagnant. Allègre, c'est l'homme qui bouffe à tous les râteliers. Perso, j'attends toujours une clarification de la direction socialiste non seulement sur ses déclarations actuelles, mais aussi sur ses saloperies passées. Plus dur, ça, parce qu'il faudrait reconnaître alors aussi qu'il avait été un fidèle exécutant de Lionel Jospin...

18:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : allègre, ps, éducation |  Facebook | | |

Commentaires

« traîne-savates, faux-culs, menteurs, démago et arrivistes (...) » c'est pas hors la charte de l'Échiquier, ça ?-)

Je l'aime bien moi, Allègre.

Allègre ne nie pas le réchauffement climatique. Il s'interroge sur les observations qu'on en fait (moi aussi) et il conteste le fait que l'activité humaine et l'émission de CO2 soit la principale cause de ce réchauffement... Nuance !

http://exigencedemocratique.blogspot.com/2009/04/enfin-les-gaz-effet-de-serre-nuisent-la.html

Écrit par : Pierre | mardi, 12 mai 2009

"l'Édacution nationale" ...
Edacution ? Fichtre. Tu voulais écrire "Edulcoration Nationale", ce qui prend tout son sens :)

Écrit par : h16 | mardi, 12 mai 2009

(Note que tu devrais te relire : il y a aussi "la lècche", "l'esopir d'un maroquin")

;)

Écrit par : h16 | mardi, 12 mai 2009

@ h16
au temps pour moi. Pardon. J'ai corrigé plusieurs coquilles, en effet. Billet écrit trop vite.
@ Pierre
Alors moi, je ne peux vraiment pas le cadrer.
Pour le réchauffement, franchement, faut pas pousser : les activités humaines ne peuvent pas ne pas l'impacter...

Écrit par : L'hérétique | mardi, 12 mai 2009

Les commentaires sont fermés.