Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le chaos socialiste en version NPA | Page d'accueil | Seniors, le label de qualité »

samedi, 21 février 2009

Parents, entrez dans la danse contre la délinquance

Je lisais le dernier numéro de l'Itinérant (hebdomadaire de rue d'une très grande qualité et aux dossiers souvent fouillés), très précisément le n°742, et, tout particulièrement, j'ai parcouru avec attention le dossier de société que ce magazine consacre aux enfants violents. Le dossier s'appuie sur le livre de Maurice Berger Voulons-nous des enfants barbares ? paru aux éditions Dunod.

Maurice Berger constate que la quasi-totalité des enfants et pré-ados auteurs de violences extrêmes ont été soumis tout-petits, en règle générale par leurs parents, à des carences affectives et des relations défectueuses responsables de traumatismes relationnels précoces. Il distingue trois formes de violence. La première relève d'un traitement psychiatrique, la seconde d'un système éducatif renforcé et adapté, et la troisième, perverse, qui prend plaisir à humilier l'autre, d'une réponse pénale très ferme.

Dans un entretien avec l'Itinérant il répond à ceux qui mettent en cause la télévision ou les jeux vidéos par cette très belle et très juste réplique :

«Nous aurions une France moins violente si les parents jouaient un quart d'heure par jour avec leurs enfants, télévision éteinte».

Un quart d'heure, chers lecteurs, un quart d'heure par jour...

NDLR : merci à mymajor company pour ce talentueux artiste. Il ne me reste plus qu'à acheter l'album d'un jeune homme qui a fait un choix autre que celui des majors du show-biz et du star-system.

Le concept de My Major Company est très astucieux et intéressant : vous vous inscrivez, vous investissez, je le suppose, une certaine somme d'argent, et vous devenez ainsi co-producteurs de nouveaux artistes ignorés par les médias traditionnels. Pas mal non ? Et pour ceux qui aiment avant tout l'argent et qui considèrent le business avant tout, eh bien, il faut juste miser sur le bon cheval et deviner quel artiste va percer.

Commentaires

Vous ne connaissiez pas?
Sorti, il y a quelques temps déjà.

Écrit par : Martine | samedi, 21 février 2009

Le site Mymajorcompany n'est qu'une grosse farce. Il laisse un semblant de naturel mais en réalité tout est orchestré. Le succès de Grégory a été monté de toutes pièces. Il a récolté en très peu de temps les fonds nécessaires dont la provenance de certains investisseurs très généreux semble suspecte. Le plan média avait déjà été organisé avant que les fonds soient récoltés... Vous savez qui est à l'origine du site d'ailleurs? Le fils de Jean Jacques Goldman...

Écrit par : JustinThemiddle | samedi, 21 février 2009

Je rajouterais que si vous cherchez un site qui promeut de vrais artistes hors du star système faut plutôt se tourner du coté de Jamendo.

Écrit par : JustinThemiddle | samedi, 21 février 2009

Pour ce qui est de Grégoire, je ne sais que penser de cet artiste né d'internet comme beaucoup d'autres. Naturel ou non, reste que ses chansons me plaisent énormément.

Et en ce qui concerne le rôle des parents... C'est justement, selon moi, un des points noirs des politiques d'éducations françaises. Nous n'avons rien fait contre la démission parentale mais avons chargé l'école républicaine de combler ces manques sans lui en donner les moyens. Il va falloir revenir à la réalité : l'école ne peut pas tout faire !

C'est à force de trouver des fausses solutions à des vrais problèmes que l'on fini par envisager la prison à 12 ans.

Écrit par : Maxime | samedi, 21 février 2009

Je suis assez d'accord avec Justin. Après avoir été financé par les internautes et My Major Compagny, le plan média pour Grégoire a fonctionné à merveille. Il est désormais une star du show-biz. D'ailleurs, il a été aussi nominé aux Nrj Music Awards c'est pour dire!

My Major Compagny est un bon label virtuel je n'en doute pas, mais il y a mille façons de découvrir de nouveaux talents et ça ne date pas d'aujourd'hui.

J'ai un profond respect pour ceux qui ne se sont pas vendus au show-biz et au star-system et qui depuis ont fait une vraie carrière comme Miossec, Thomas Fersen, Roméo Praly, Louis, Bertand Louis, Blankass, No One is Innocent, Dolly et puis dans le rap, comme Oximo Puccino, La Rocca aussi, y a un tas de groupe qui n'ont rien à voir avec le show-biz ni le star-system. I am reste exemplaire.

Tant qu'à Joey Starr le voir à la starac ne m'étonne pas. C'est un peu comme Diam's, Biolay et quelques autres aussi comme Cali qui ont bien débuté avec la scène alternative pour attérir au sommet d'une gloire surmédiatisé avec grands shows et disques ultra-formatés sans oublier les pages de magazines People. C'est triste d'en arriver là hélas pour certains artistes mais c'est pourtant la vérité.

Espérons que Grégoire saura corriger le tir avant qu'il ne soit trop tard!

Écrit par : Aurélien | lundi, 23 février 2009

@l' hérétique,
Certains politiques préfèrent Delerm pour faire passer des messages d'amour en alternance, ou encore... pfff...Ok je sors!
Sinon en accord pour l'axe du billet.

Écrit par : Martine | lundi, 23 février 2009

En tout cas Delerm est de gauche mais pas du tout engagé et il a bien raison d'ailleurs! Le pauvre être repris par des politiques ça doit pas toujours être marrant.

Cela dit, ce que fait de Delerm c'est de la bonne chanson française. Delerm reste aussi lui-même et c'est ce qui fait sa force d'artiste entier. Rien à voir avec Grégoire.

Écrit par : Aurélien | lundi, 23 février 2009

@Aurélien,
Là réside toute ma perplexité! :D

Écrit par : Martine | lundi, 23 février 2009

Les commentaires sont fermés.