Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« A l'aube de la république romaine, la dette, déjà... | Page d'accueil | Ted Crunch nous prend vraiment pour des c... »

lundi, 15 décembre 2008

Comment améliorer l'image du MoDem ?

S'il y a une question lancinante qui me trotte dans la tête, c'est bien celle-là : comment améliorer l'image du MoDem. Le Mouvement Démocrate a en effet, sur ce point, raté son entrée sur la scène politique. Parti le plus populaire des partis, il s'est peu à peu désagrégé dans l'opinion au point de figurer désormais derrière le PS et les Verts. Les derniers résultats aux législatives partielles, globalement très décevants (voir l'analyse de Bob à ce sujet), sont certainement une manifestation de cette dégradation.

La seule consolation, c'est que le MoDem demeure solide sur sa base électorale et que de toutes façons, le Nouveau Centre est purement et simplement inexistant.

Le MoDem souffre de deux gros handicaps par ailleurs : en dehors de François Bayrou et de quelques élus localement implantés, il ne dispose d'aucun représentant de grande notoriété. Ensuite, il est perçu davantage comme le parti d'un homme (François Bayrou) que comme un parti à part entière.

Malheureusement, l'épisode des municipales a été très mal compris et très mal perçu, jusque dans son sein. Nous ne parvenons pas à remonter la pente depuis. Une forte côte de popularité n'est pas pour autant une garantie électorale : les Verts sont le parti le plus populaire de France, et cela ne les empêche pas d'encaisser de régulières baffes électorales. Leur problème n'est de toutes façons pas le même que le nôtre.

Il nous faudra du temps pour nous faire connaître, et le volontarisme et la foi des militants ne seront pas nécessairement suffisants pour ce faire. La force de nos propositions est une incantation, mais elle ne suffit pas. Encore faut-il les faire connaître ! A cet égard, il n'est pas moins fâcheux pour nous de constater l'échec partiel d'Internet comme média alternatif pour l'information. Seuls 10% des Français vont y chercher de l'information, et, on peut supposer que ce sont les plus impliqués donc les plus marqués politiquement, et donc, in fine, les plus difficiles à convaincre...Or, l'Internet est au coeur de la stratégie de communication du MoDem.

Je dois avouer que je n'ai pas de baguette magique. Je pense, en revanche, que pour nous qui prônons la solidarité comme valeur, nous avons tout intérêt à commencer par être solidaires entre nous, solidaires avec nos élus et nos candidats, et, enfin, solidaires avec notre mouvement. Ils en ont bien besoin.

09:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : modem, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

結婚相談所
出会い募集
メル友
出会い
結婚情報
出会い
彼氏探し
彼氏探し
出会い系
メル友
セフレ
セフレ
恋愛
ギャル
彼氏募集
記念日プレゼント
デコメ絵文字

Écrit par : のりこ | lundi, 15 décembre 2008

Tiens...un poème chinois ou un spam ?

Écrit par : L'hérétique | lundi, 15 décembre 2008

Internet touche 10% de la population certes, mais pas des moindre. Elle est particulièrement éduqué et possède une capacité à influencé son entourage.

Bayrou a pas mal d'espace médiatique à la télé en ce moment aussi.

Écrit par : Antonin | lundi, 15 décembre 2008

Difficile en effet !
Pour plusieurs raisons à mon sens.
Tout d’abord, parce que cette manière de ne pas vouloir s’inféoder à un camp ou à un autre est considérée, par beaucoup, comme de l’indécision ou pire encore de l’opportunisme. On ne sort pas aussi facilement d’une ancestrale dichotomie Droite – Gauche qui t’oblige à choisir ton camp. A cela se rajoute le fait que malgré ce souci d’ouverture vers ce qu’il y a de mieux d’un coté comme de l’autre qui a été le fondement du discours de François Bayrou, celui-ci et le Modem en général ont paru être plus souvent sur la même ligne que les Socialistes que de l’UMP ce qui rajoute à la confusion.
Je crois que sur ce point, l‘aversion de François Bayrou pour Sarkozy, dessert plutôt l’image du Modem. Il serait souhaitable qu’il en prenne conscience.

Au Municipales, les alliances ici avec listes de Gauche et là avec des listes de Droite ont été qualifiées par les autres partis et plus grave encore par les medias comme étant à « géométrie variable ». Or, c’était pourtant en parfaite cohérence avec le positionnement du Modem !
Le travail d’explication déjà délicat a été rendu d’autant plus difficile que les Municipales ont laissé l’impression que le Modem n’était qu’un ensemble hétérogène d’individus aux motivations plus ou moins claires. Il aurait été préférable que le Modem en tant que tel, de manière « officielle », définisse plus précisément les conditions d’alliances avec une autre liste au lieu de laisser les candidats locaux faire leurs propres choix au prix de ce qui a pu apparaitre comme des petits arrangements au service d'ambitions personnelles.

L’autre raison pour laquelle il est difficile d’améliorer l’image du Modem, est que le Modem manque de têtes d’affiche. Elles ont toutes fuies vers des cieux plus prometteurs. Certaines par opportunisme pour garder leur siège qui de député, qui de sénateur mais d’autres probablement par réelle et sincère déception. Il serait certainement utile de s’interroger sereinement sur les causes de cette hémorragie.

Autre point étroitement lié avec le précédent, le Modem étant perçu comme le parti au service des ambitions d’un seul homme, il n’est guère entendu en tant que tel. Seul François Bayrou est écouté, le reste du Modem étant considéré comme l’intendance. Or tout le monde se fout de ce dit l’intendance d’autant plus que sa parole n’est portée que par des « anonymes » (ce qui n’a rien de péjoratif évidemment).
Si le Modem veut se doter d’une vraie personnalité, il lui faut une ligne directrice. Il manque un vrai cadre idéologique à partir duquel il pourrait structurer un discours et une attitude politique homogène et visible. Aussi populaire soit-il, un programme se limitant au slogan « Bayrou président » ne peut suffire.
Bon, j’ai conscience que tout cela ne répond pas vraiment à ta question mais il me semble que pour faire avancer le Modem, ou améliorer son image, il est nécessaire en préalable d'être d'accord sur ce que sont ses faiblesses.
Cordialement

Écrit par : Nicolas007bis | lundi, 15 décembre 2008

on nous reproche régulièrement de ne pas avoir de programme, il faut donc que quelqu'un qui se renseigne sur une position du Modem ait accès à toutes les autres, sans devoir remonter et éplucher la liste des déclarations d'actualités de la page d'accueil du site.

il serait bon de réaliser un support comme celui-ci: http://abcdaire.u-m-p.org/index.php (au contenu près) ou http://www.bayrou.fr/opencms/opencms/propositions/ en l'actualisant au fur et à mesure.
Par exemple:
-la position du Modem sur la politique menée (basée sur les déclarations récentes, ou les votes du CN)
-les propositions
-les propositions de Bayrou en 2007(si pas de support plus récent)

je ne sais pas si ce support aurait sa place plutôt sur (l'arlésienne :) ) la future plateforme militante ou sur le site officiel.

ça ne répond pas forcement à la question de l'image, mais ça ne peut certainement pas faire de mal.

Écrit par : benoitD | lundi, 15 décembre 2008

@L'Hérétique

J'ai le même avis que "???"

@Antonin

Ces dernier temps il a été admis sur les
chaines publiques, parce que l'on sait
que c'est son meilleur défenseur.

Le dernier "à vous de juger" était truqué

(oh! pas beaucoup juste ce qu'il faut
pour ajouter à la gloire de Sarko et
exploiter le thème de l'homme seul.

- On n'interroge ds un reportage aucune
personnalité qui n'a pas
particulièrement apprécié Sarko pour
l'Europe (il y en a !!), seulement les
autres.

- Dans un autre on n'interroge aucune
Personnalité Socialiste qui apprécie
F. Bayrou (il y en a beaucoup) seulement
les autres.

Et puis beaucoup d'autres détails).

Mais bon je suppose qu'il n'y a que les
aigris (je puise dans la dialectique du
très sage Tapie) pour voir ce genre de chose.

Écrit par : Chui Kalm | lundi, 15 décembre 2008

"???"

Euh, c'est qui ? Je n'ai pas le commentaire sur mon blog !

Écrit par : L'hérétique | lundi, 15 décembre 2008

Ce qui a été écrit par "noriko", ce sont des mots japonais au hasard.

Sur le sujet, nicolas007bis parle d'image d'indécision voire d'opportunisme, sur les municipales je ne peux aller que dans son sens : j'ai vu le cas d'une ville où le Modem était sur les deux listes présentes (PS et UMP), cela laissait planer une nouvelle conception du "gagnant gagnant". Dans la ville d'à côté, le Modem s'était allié avec les chevènementistes contre le PS, ce qui faisait dire à ces derniers que les chevènementistes s'étaient alliés à la droite. Au final, l'impression dégagée était que les choix d'alliance étaient uniquement dictés par la maximisation du nombre d'élus, sans plus de considérations sur les enjeux de fonds (souvent communs aux différentes villes d'une même zone).

Écrit par : xerbias | lundi, 15 décembre 2008

Les résultats médiocres aux législatives partielles et la présation de F. Bayrou de jeudi dernier montre l'urgence de la situation pour le MODEM.
Nous souffrons de 4 maux
- L'absence d'une ideologie et d'une ligne politique claire ( la strategie des municipales a laissé des traces ).
- Pas de rélles bases programatives et de propositions innovantes.
- Pas de renouvellement dans nos cadres , ni dans les candidats que nous proposons. Nous avons encore l'image d'un mouvement de notable.
- Des structures départementales sans moyen et livrée à elle même

Concernant internet , le Modem doit à l'heure actuelle avoir l'un des plus mauvais site de l'ensemble des partis politiques.Il s'agit simplement d'un catalogue des interventions de nos leaders. Un peu faible.Bayrou devrait avoir un blog pour être plus réactif sur l'actualité.

Écrit par : lolo66 | lundi, 15 décembre 2008

Difficile mais pas impossible. Je suis persuadé que la stratégie de Bayrou finira par payer. La désillusion que provoquera la politique de Sarkozy et l'éclatement du PS permettront aux français de s'apercevoir que le Modem est un parti avec lequel il faudra compter pour reconstruire le pays. La stratégie de Bayrou est redoutable car elle permet, sans trahir ses convictions, d'offrir une autre voie à la France basée sur le rassemblement des compétences et des valeurs et non sur l'opportunisme cher à beaucoup de d'hommes politiques actuellement.

Écrit par : Mire | lundi, 15 décembre 2008

Le système de vote sous la Veme République favorise le bipartisme, d'où la difficulté du Modem d'exister entre la machine UMP et le PS.

Écrit par : Tietie007 | mardi, 16 décembre 2008

@ Titie 007

Oui, c'est tout le problème. Mais même ainsi, le MoDem doit aussi travailler sur son image.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 16 décembre 2008

@ lolo66

On est d'accord. Il y a du boulot, et il est même urgent.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 16 décembre 2008

@ Xerbias

Le problème, c'est que le MoDem n'a pas réussi à faire passer son message, qui était de faire valoir que les enjeux d'une ville étaient locaux et pas ou peu politiques à proprement parler. Je vous concède , hélas, volontiers, la sensation de confusion qui s'est ensuivie.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 16 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.