Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Soeur Emmanuelle : des trois ordres de Pascal à Epicure | Page d'accueil | Affaire DSK : le piston puni ? »

mercredi, 22 octobre 2008

Quelques vérités sur la Tour Triangle que le bon peuple parisien ignore...

Ce soir, Anne Hidalgo présentait le projet de Tour Triangle de Bertrand Delanoë aux habitants du 15ème, qui vont avoir le "bonheur" et la "joie", et bien sûr, aussi les emmerdements, d'inaugurer les tours de grande hauteur à la Porte de Versailles.

En vidéo, le projet a l'air séduisant.

Tour-triangle.jpgMais en image, ça l'est beaucoup moins. J'ai compris que le projet avait une vocation économique, mais, comme on n'en sait pas plus pour l'instant, difficile de donner son aval à un tel projet sans en connaître les tenants et aboutissants. C'est d'ailleurs ce qui m'agace le plus : on trouve partout sur la Toile une présentation du projet architectural, mais nulle part une présentation sérieuse et complète du projet économique. Et encore, je suis bien bon de donner mon imprimatur au projet architectural : il y a 200 mètres de base au sol, et je suis convaincu que le rendu des films avec cette sorte de luminosité surréelle n'a rien à voir avec ce que cela donnera en réalité. En fait, le plus prudent, ce serait de comparer avec des réalisations comparables dans d'autres coins du monde, et notamment d'étudier de près les "avant" et les "après"...

Moi, ce que je veux, ce sont des garanties pour les habitants du 15ème afin qu'ils ne supportent pas, pour de nombreuses années encore, des nuisances incessantes. Tenez, par exemple, j'ai souvent critiqué Yves Contassot, mais pendant la réunion organisée par Madame Hidalgo, il a fait une observation très juste  (Redde Contasso quae sunt Contassi, et quae sunt Dedi Deo) : les accords de  Grenelle,  votés aujourd'hui même  imposent aux bâtiments tertiaires une consommation inférieure à  50 Kw/h par m2 alors qu'une des tours plus plus écologiques, la tour de la Poste à Bonn, consomme au mieux 500 Kw/h. Il a aussi observé  que dans le petit film publicitaire, l'étude des ombres portées a été réalisée avec un solstice d'été, c'est à dire un soleil haut dans le ciel. Avec un soleil de solstice d'hiver les ombres seront beaucoup plus étirées et  plongeront nombre d'habitations alentour dans une certaine pénombre, ce qui nécessitera de chauffer ces appartements encore plus étant donné qu'ils ne verront pas beaucoup le soleil.

Merci Monsieur Contassot. Je n'y avais pas pensé, à titre perso, comme quoi, une observation attentive révèle bien des vices cachés. Pendant cette réunion, un quidam a laissé entendre que des tours seraient en projet à la Bastille et sur le Front de Seine, en tout cas, au moins dans l'esprit de Jean Nouvel.

Cela dit, tenez vous bien, amis lecteurs : Delanoë a juré d'asphyxier le XVème et il persiste : il n'y aura pas de parkings sous la tour, et cette fois, il n'est plus possible d'incriminer les Verts. Je rêve ou quoi : conneries sur conneries, au niveau circulation, dans le 15ème. Cela va saturer sévère !

Il paraît qu'il y a une seconde réunion le 16 décembre. Cette fois, je vais y aller, et ça va chauffer. J'invite d'ailleurs les démocrates du 15ème à s'y rendre. Le MoDem en masse à la réunion ! J'aimerais bien, d'ailleurs, que Marielle de Sarnez pose un certain nombre de questions, au prochain Conseil de Paris, sur ces tours. J'espère qu'elle saura s'emparer de la question au nom des Parisiens inquiets.

Il y a enfin un dernier détail qui me chiffonne : Unibail, la société qui va payer tout ça, elle est financée par les Cheikhs arabes ou quoi ? Si je ne m'abuse, cette société a bien lancé un autre projet à la Défense, non ? Elle est vraiment capable de payer tout ça ?

Je conclus par une dernière prévention : dans pas mal de villes d'autres pays, les tours ont été des réussites architecturales. A Paris, à l'exception de la Défense, cela a toujours produit des horreurs, avec un ban tout particulier pour les cauchemars du Front de Seine (merci Chirac !) qui ont en plus réussi à se faire classer au patrimoine mondial de l'Unesco (merde : on ne peut plus les démolir !).

J'aurai l'occasion de revenir sur cette tour dans d'autres articles postérieurs. Je n'en ai pas fini...

 

00:27 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : triangle, paris, tour, delanoë |  Facebook | | |

Commentaires

>beaucoup de remarques pertinantes:
pour certaines comme le financement, je ne m'inquiètes pas trop.
- Pour le côté attractif de la ville de Paris, elle en a bien besoin au niveau international. Trop d'industries ou de sociétés quittent la France..
- surprenant pas de parking dans un arrondissement sursaturé (voir l'exemple du Mondial Auto)et manquant de parking exposants ou visiteurs (autocar..)
- La pyramide est placée au milieu du parc expo, en plan de masse, ça réduit la gène possible aux seuls immeubles le long du tramway... A voir en détail sur une maquette ??
- Projet vraiment différent de Montparnasse ou de la tour massive et brute de J Nouvel à la défense. Laissons à cette pyramide sa chance.

Écrit par : Ok | mercredi, 22 octobre 2008

@ Ok

Bonjour
Je ne suis pas contre cette tour, mais je voudrais avoir la certitude qu'elle ne générera pas de nuisances excessives. Saturer encore davantage sa circulation à son pied est inadmissible.
Sinon, étant donné sa situation, en effet, les zones d'ombre devraient être limitées. Par contre, j'ai une expérience épouvantable des courants d'air insupportables de la Grand Bibliothèque : je crains qu'un phénomène similaire ne se produise près de la base. Ceci a-t-il été étudié ?

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

L'idée des tours périphériques traîne depuis Chirac. l'administration de la Ville (qui est à la manoeuvre) y voit une manière de matérialiser une sorte de donjon, de résurrection du mur d'enceinte de Paris. Tenez-vous bien, bon peuple, après le périph, il y a les tours, vous êtes d'un côté et sauvé, et de l'autre en la géhenne. C'est l'anti-grand-Paris absolu.

Deuxièmement, construire un parking aurait été inutile : le quartier est déjà sursaturé, ce qui va rendre la viabilité du projet douteuse, à moins de trouver un moyen d'y dilater le parc des expo, ce qui est probablement l'idée.

Troisièmement, il est vrai que Paris manque de projets architecturaux ambitieux. Mais il vaudrait mieux raser les horribles tours du XIIIe et refaire mieux à la place, tout un quartier, ce serait plus logique. Là, on fait une verrue totale qui va faire hurler à juste titre.

Quatrièmement, Contassot dit vrai, et moi aussi, c'est bien la première fois que je lui donne raison mais, d'une manière générale, je trouve que Delanoë sans les Verts, c'est nettement moins bien. Si seulement Cohn-Bendit était plus indulgent envers Bayrou, il y aurait bien du travail.

Écrit par : Hervé Torchet | mercredi, 22 octobre 2008

@l' hérétique,
Nous en avions déjà parlé, me semble-t-il, donc 'no comment'.

Écrit par : Champomy | mercredi, 22 octobre 2008

@ Hervé

J'ai habité 10 ans dans le 15ème dans cette zone-là, Hervé. Il est tout à fait faux de dire que ce quartier est sur-saturé en places de parking : rien qu'autour de mon ancien appart, j'ai vu en dix ans les places de stationnement fondre des 2/3
Pour le côté grande enceinte de Paris, je ne sais pas : d'un autre côté cela peut aussi être un trait d'union.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

@ Ok : "Laissons à cette pyramide sa chance." ?? Et aux parisiens, on leur laisse une chance d'échapper à ça ? L'expression "laisser sa chance" sous-entend d'ailleurs que, si ça ne marche pas, on arrête tout. Euh ? Commment on détruit une tour de 200 m qu'on vient de construire ?

Si Delanoë s'acharne, il perdra la mairie rien que sur ce sujet.

Écrit par : Bernini | mercredi, 22 octobre 2008

Moi aussi j'ai habité 10 ans le 15ème.
Je suis a priori contre ce type de projet. Les tours, c'est toujours affreux, c'est glacial, cela vieillit très mal et génère souvent de la délinquance le soir (cf La Défense).

Écrit par : Ada | mercredi, 22 octobre 2008

@ Ada et Bernini

Je n'y suis pas hostile a priori, mais je demande à avoir de vraies informations pour fonder un avis, ce qui est loin d'être le cas, et que les revendications des riverains soient écoutées et prises en compte. Et là, on est encore loin du compte.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

"Deuxièmement, construire un parking aurait été inutile : le quartier est déjà sursaturé"

@L'hérétique : je crois qu'il s'agit d'humour made in Hervé, il voulait dire sursaturé de voitures, ce que chacun peut d'ailleurs vérifier facilement sur place.

Par ailleurs : c'est le type même du projet inutile. Si on a besoin de plus de logements (malgré le stock qui s'est brutalement constitué l'an dernier) ou de bureaux, il est urgent de les faire … ailleurs qu'à Paris ville, déjà l'une des villes les plus denses du monde.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 22 octobre 2008

@ Fred
Ok pour Hervé. J'étais aussi étonné. Projet inutile, je ne sais pas. Si cela stimule économiquement toute la zone, cela peut être intéressant. J'attends d'en savoir plus avant de trancher, en dépit de l'opacité des pouvoirs publics sur ce projet.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

Ecoute Hervé, si tu te lances dans une série de billets là-dessus, et que tu gardes le ton équilibré que tu as là, je m'engage à faire suivre à tous mes amis du 15è (parmi lesquels très peu ont voté pour nous aux municipales). Fais des compte-rendus des réunions, ça peut tourner très vite dans les mails entre amis ça.

Écrit par : Lisette | jeudi, 30 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.