Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Piscine Molitor : du nouveau ! | Page d'accueil | EDVIGE ne lutte pas contre la délinquance »

dimanche, 14 septembre 2008

Cap21 envoie paître Cohn-Bendit

Lu avec un plaisir non dissimulé ce communiqué de Cap21 sur le blog Essonne en Mouvement :

Sur décision de son bureau politique réuni à Paris ce samedi 13 septembre, CAP21, parti écologiste présidé par Corinne Lepage, ne participera pas à l’alliance menée par Daniel Cohn Bendit pour les élections européennes car elle ne repose sur aucun idéal commun et ne s’inscrit en aucune manière dans une démarche de long terme de rassemblement de la famille écologiste.
Ce « one shot » aux fondements idéologiques fragiles entre décroissance solidaire et altermondialisme ne trouve ainsi pas de prolongement politique pour sortir l’écologie du ghetto dans lequel certains l’ont enfermée.
L’alliance construite par Daniel Cohn Bendit appuyée par quelques personnalités de la société civile sauvera peut-être les Verts d’une nouvelle déroute électorale mais ne permettra pas de rompre avec les archaïsmes d’une direction emmenée par Cécile Duflot qui refuse d’entendre les appels d’une partie de son électorat en faveur d’une refondation au-delà de la gauche et de la droite.
Les élections européennes doivent être l’occasion de défendre une vision positive de l'intégration européenne en faveur d'un modèle de développement humain capable de répondre aux défis d'un monde en crise. La création d’un authentique parti du développement durable est la seule réponse à la crise de système que nous vivons.
C’est la raison pour laquelle CAP21 appelle les militants écologistes qui sont prêts à bousculer les conservatismes à le rejoindre et à participer activement à la construction du projet démocrate au sein du MoDem.

Commentaires

Ca, c'est pour moi une bonne nouvelle !

Écrit par : GuiGrou | lundi, 15 septembre 2008

Et bien voilà... le "one shot" politico-médiatique n'est pas la tasse de thé de CL. Mais nous le savions un peu, non? Lorsqu'elle a eu l'intelligence de rejoindre FB lors de la présidentielle plutôt que de faire cavalière seule. Et cette décision prouve que nous avons à faire à une femme politique au sens noble du terme. Elle préfère construire quelque chose sur le long terme que de briller un instant. La force du Modem, c'est d'avoir ce genre de personne dans nos rangs, celles et ceux qui portent une vision suite à une analyse pertinente et en profondeur du nécessaire changement. Qui plus est dans une perspective de mener à bien ce changement lorsque nous serons au gouvernement, vraiment, et pas en annexe du PS comme les Verts ou de l'UMP comme le Nouveau centre. C'est peut-être cela qui est le plus enthousiasmant, être dans un parti qui construit un vrai projet, loin des conservatisme de gauche et de droite qui nourrissent la même ambition de maintien permanent de leur petite personne dans un cadre immuable. Mais cette société là, sortie du 20ème siècle est vraiment "usée et fatiguée". Elle ne peut répondre aux enjeux du 21ème siècle: Démocratie, humanisme, écologie, laïcité, égalité effective et fraternité vivante.Dans une Europe forte et dynamique.

Écrit par : tuladis | lundi, 15 septembre 2008

C'est au moins aussi important de veiller
à être dans les conditions de faire
un "Bon Mandat" ensuite, pour "gagner" une élection,
que de la Gagner.
Très peu d'hommes et de femmes politiques
semblent y penser.

"Sarkosy où est ta Victoire !!".

Écrit par : Luc | lundi, 15 septembre 2008

En 'rétorsion', Eva Joly envoie 'paître' le Modem puisqu'elle sera candidate des Verts aux Européennes avec 'Dany' en Ile-de-France. Son intervenion à la convention du Modem avait suscité l'enthousiasme - pas pour moi. J'ai trouvé son discours farfelu et parfois proche du discours confus et démago d'Attac. Bon débarras!

Écrit par : pastel | mardi, 16 septembre 2008

A Pastel,

C'est Dany qui l'a dit pas Eva.
Je n'y crois pas.
Si elle le fait ce n'est effectivement qu'une cinglée sans valeur.

Écrit par : Luc | mardi, 16 septembre 2008

C'est elle qui voit. J'aime plutôt bien le personnage, mais je suis d'accord avec Pastel pour dire que j'avais trouvé son discours assez confus. Je ne l'avais d'ailleurs pas repris sur mon blog.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 16 septembre 2008

A L'Hérétique,

Tiens puisque l'on parle de Cinglitude et
de Valoritude,
D'après Marianne, Carla Bruni n'aurait Pas Vendu, comme claironné, 300 000 exemplaires
de son 3ème Album, Mais 80 657 (ce qui
vu l'énorme promotion démocratique ...).
Précision des chiffres vu du pouvoir ...

Moi j'aime pas Carla Bruni !!
Il y a tant de femmes à aimer au Modem !!

Écrit par : Luc | mardi, 16 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.