Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pétition de l'ADLE contre la prostitution enfantine | Page d'accueil | 70 milliards d'euros pour les entreprises »

lundi, 07 juillet 2008

Si les abeilles venaient à disparaître, l'homme n'aurait plus que quatre années a vivre...

 

abeille.jpgQuestion qui serait pas mal pour "Questions pour un champion", "le jeu des mille francs" (euros, maintenant, je crois) ou encore "qui veut gagner des millions :

qui a dit  «Si les abeilles venaient à disparaître, l'homme n'aurait plus que quatre années a vivre...»

Eh bien c'est un physicien de renom : Albert Einstein lui-même ! J'invite mes lecteurs à faire deux choses :

1. Faire un tour sur le blog de Werner lire la note "le Silence des Abeilles" . Cela préfigure ce qu'il pourrait se produire chez nous d'ici pas si longtemps : ils 'agit d'une vidéo sur une région de Chine où des ouvriers pollennisent à la main des arbres fruitiers. Pourquoi, à votre avis ? Parce que les Abeilles ont totalement disparu de cette région en raison d'une utilisation intensive de pesticides et produtis toxiques dans la région.

2.Faire un tour sur le site Terre d'Abeilles et signer leur pétition en faveur de la sauvegardes des abeilles (j'espère qu'elle est encore valide, car elle a l'air ancienne). L'association demande notamment :

  • Le retrait définitif des pesticides neurotoxiques et systémiques et des produits a usage agricole contenant ces substances.
  • La plus grande rigueur pour la mise sur le marché des pesticides et des OGM, dans le respect de l'environnement et de la santé publique.
  • Le moratoire des OGM dans l'attente de la création d'un comité européen d'experts indépendants incluant des apidologues, chargés de l'évaluation de la toxicité des pesticides et des OGM.
  • Que l'abeille soit, dans la plus grande urgence, reconnue en tant qu'ingénieur écologique et indicateur biologique remarquable et acteur irremplaçable de la pérennité de la biodiversité, à la base de l'alimentation végétale.
Par ailleurs, nous pouvons aussi prendre contact avec nos propres élus MoDem , sénateurs, députés et euro-députés afin de leur demander de poser une question écrite ou orale pour les premiers au gouvernement, et de faire une intervention au parlement européen pour les derniers. Mais comme cette cause est à mon avis oecunémique, on peut aussi écrire à d'autres élus.

Nota Bene : Werner me signale sur contre-info.com un entretien avec Bernard Vaissière, spécialiste de la pollinisation, qui accrédite nos craintes... :-(

Pour info, Nathalie Kosciusko-Morizet faisait partie des parlementaires qui avaient interpelé le Ministre de l'Agriculture en 2005 à propos des effets du Gaucho sur les abeilles.


 

07:41 Publié dans écologie | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : abeille, modem |  Facebook | | |

Commentaires

Pour info, j'ai écrit un article concernant les abeilles en danger sur le blog:

http://cap21touraine.blogspot.com

Cordialement

Dominique Lemoine

Écrit par : dominique Lemoine | lundi, 07 juillet 2008

@ L'Hérétique
Si je ne peux qu'adhérer à ton propos et le soutenir, je souhaiterais seulement émettre un bémol sur la phrase qu'on attribue à A. Einstein. Je voulais la citer hier en commentaire à ton précédent billet. J'ai donc fait des recherches et j'ai pu constater que ce serait en fait un apocryphe (hoax) et que rien n'atteste que le savant ait prononcé ou écrit ces mots.
[je ne demande qu'à être démenti si je me trompe en émettant ce bémol]
Il n'en demeure pas moins que cette "citation" donne la dimension de la gravité du problème.
@ Dominique
Merci pour le lien
@micalement

Écrit par : Thierry P. | lundi, 07 juillet 2008

@Dominique Lemoine
Justement, CAP21 pourrait être un bon levier dans la lutte pour la sauvegarde des abeilles. Est-ce qu'il y a des communiqués de Corinne Lepage à ce sujet ? Le programme de CAP21, intègre-t-il ce sujet et est-ce que des actions sont prévues ?

Par ailleurs, j'ai fait un tour ce matin dans la presse allemande. Ils ne sont pas mieux lotis, la pression de la chimie est terrible. Exemple : Actuellement, suite à un épandage inconsidéré d'un pesticide sur du mais, les ruches de toute une région ont été contaminées et doivent être détruits ( http://www.baden-online.de/ticker.phtml?id=28759 ).

Les Verts allemands ont bien essayé de porter le débat dans certains parlements régionaux, mais visiblement ils ne font pas le poids.

J'aimerais bien savoir si la commission européenne ou le parlement européen se sont saisis du sujet des abeilles (ArnaudH ?).

Écrit par : Werner | lundi, 07 juillet 2008

@ Dominique

Merci pour le lien. Je ne savais pas que les abeilles commencent à s'adapter : voilà qui est bon signe.
@ Werner
On peut peut-être essayer d'en parler à J-L Benhamias : c'est un ancien vert, il a, je le pense une sensibilité certaine à ce type de problèmes.
@ Thierry
Tu aurais un lien à ce sujet ?

Écrit par : L'hérétique | lundi, 07 juillet 2008

Nous pourrions peut-etre nous appuyer sur le Modem Allemand et autre, tant pour l'analyse du contexte local et 'prise de température', que pour une action commune...
Campagne de presse? Les médias peuvent avoir du bon, parfois et apporter un peu plus de poids aux lettres.
Ensuite, ainsi que vous l'évoquez Werner, le combat est loin d'etre facile face au pouvoir de l'industrie chimique.
Comme évoqué hier, il y a moyen je pense de s'appuyer pour partie sur le rapport de la FAO de 2007 , en soulignant l'évolution nécessaire vers une autre agriculture dans laquelle les abeilles auront effectivement un role indispensable à jouer.
Comme le souligne ce rapport, cette mutation ne peut pas etre brutale aussi, cela laisse une porte ouverte à des négociations avec l'industrie chimique, elle aura le temps de modifier sa facon de faire, il serait meme judicieux de l'intégrer aux travaux de recherche pour la protection des abeilles, tant par l'aspect financier que par le développement de sa recherche vers des ingrants bio?

Écrit par : champomy | lundi, 07 juillet 2008

@Dominique Lemoine
Justement, CAP21 pourrait être un bon levier dans la lutte pour la sauvegarde des abeilles. Est-ce qu'il y a des communiqués de Corinne Lepage à ce sujet ? Le programme de CAP21, intègre-t-il ce sujet et est-ce que des actions sont prévues ?

Par ailleurs, j'ai fait un tour ce matin dans la presse allemande. Ils ne sont pas mieux lotis, la pression de la chimie est terrible. Exemple : Actuellement, suite à un épandage inconsidéré d'un pesticide sur du mais, les ruches de toute une région ont été contaminées et doivent être détruits ( http://www.baden-online.de/ticker.phtml?id=28759 ).

Les Verts allemand ont porté le débat dans certains parlements régionaux, mais visiblement ils ne font pas le poids.

J'aimerais bien savoir si la commission européenne ou le parlement européen se sont saisis du sujet des abeilles (ArnaudH ?).

Écrit par : Werner | lundi, 07 juillet 2008

Thierry P me suggérait récemment d'informer Anne Laperouze, notre députée européenne, de ce danger. Elle a les compétences pour agir : d'un côté elle est chimiste de formation, de l'autre elle s'occupe des questions d'environnement au sein de l'ADLE.

Écrit par : L'hérétique | lundi, 07 juillet 2008

Très bonne synthèse à partir, d'une non moins bonne réflexion de Werner ...

Écrit par : Farid | lundi, 07 juillet 2008

Excellente idée, essayons de lui fournir un dossier assez complet ainsi en agissant en faveur des abeilles, pouvons nous améliorer aussi la qualité de l'eau et favoriser l'évolution nécessaire d'autres secteurs.

Écrit par : Champomy | lundi, 07 juillet 2008

@ L’hérétique
Merci. Comptes-tu Anne Lapérouze au nombre de tes lecteurs ? Comment lui faire parvenir l’information sinon ?

@ Farid
Oui, tu as raison, les billets des uns et des autres sont d‘excellents relais. Mais il convient d’aller au-delà. Il nous appartient de prouver que nous avons mené un réflexion et que nous sommes une force de proposition sur des sujets concrets. (Puisque je te croise, je tiens à te féliciter pour ton billet sur les entreprises que tu as publié hier. Et oui, je te lis aussi !)

Voici le lien vers une autre synthèse (récente) mise en ligne sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche :
http://www.science.gouv.fr/index.php?qcms=dossier,view,2856,archives,154

Mon ami apiculteur que j'ai eu au téléphone ce matin m’a fait état de l‘évolution de sa situation ; au final, il aura perdu la totalité de ses ruches cette année (19). Sa profession a tiré la sonnette d’alarme depuis un moment. A nous de relayer et d’amplifier leur combat pour la protection des abeilles qui nous impacte discrètement mais directement.
Il va me faire passer des données techniques, je verrai comment les utiliser pour rédiger un topo.
Qu’en pensent L’Hérétique et Werner ?

@ Champomy
Ce n’est pas "essayons de lui fournir un dossier assez complet" (lol) , ce sera "nous lui fournirons un dossier étayé" Il y a une petite nuance. ;-)
Le MoDem gagne en crédibilité en œuvrant sur des sujets tels que celui-ci.

Bzzz @ tous

Écrit par : Thierry P. | lundi, 07 juillet 2008

@ Thierry,
Merci d'avoir corrigé, ;-)
Les abeilles,( meme si je suis allergique à ces petites betes ) je les aime beaucoup, elles tiennent un role incontournable dans notre éco-système .
Elles sont bien évidemment 'Modem' ( elle est d'ailleurs la mascotte de l'équipe Modem d'une ville voisine de la mienne), certains de nos leaders ont fait état de la nécessité d'évoluer vers de nouveaux schémas, tant pour le milieu urbain qu'agricole, en ce sens les abeilles peuvent nous y aider.
Ainsi que le souligne avec 'Maestria' l' hérétique, nous dépendons intimement les uns des autres.
Dans l'immédiat, sachez qu'elles se plaisent en milieu urbain, je crois savoir qu'il existe quelques ruches à Paris mais aussi dans d'autres villes...Désolée pour votre ami.

Écrit par : Champomy | lundi, 07 juillet 2008

@ Champomy
L'abeille est étroitement liée à l'histoire de l'homme. D'où l'intérêt à les préserver.
Pour Paris, il y a effectivement des ruchers en ville.
J'avais vu que le magasin F***** place de la Madeleine proposait à la vente du miel des toits de l'Opéra (snobissime mais s'il y a des gogos prêts à se ruiner pour ça !).
Des ruchers sont aussi installés dans les Jardins du Luxembourg pour le régal de nos sénateurs.
@mitiés

Écrit par : Thierry P. | lundi, 07 juillet 2008

Problème

En l'espace de 28 ans deux redoutables parasites exotiques en provenance de l'abeille asiatique Apis cerana ont colonisés apis mellifera
Ces deux espèces d'abeilles n'ont pas été en contact pendant des millions d'années , aucune coadaptation n'a pu s'effectuer au niveau de leurs parasites respectifs
Résultat ces deux troubles fêtes provoquent des désastres
Varroa aujourd'hui est relativement bien contrôlé par les apiculteurs sérieux grâce a des traitements par acaricides
Par contre l'autre grand trouble fête qui raccourcit la vie des abeilles et provoque un phénomène de dépopulation massif des ruches découvert sur notre abeille seulement depuis 2005 n'as pas été pris en compte par bon nombre d'apiculteurs persuadés que les troubles constatés provenaient uniquement des produits phytosanitaires employés par les agriculteurs
Les accidents du a des pesticides mal utilisés par des agriculteurs , particuliers ou même par les apiculteurs ( acaricides ) eux mêmes existent évidement
Certains process se sont aussi montrés défaillants comme récemment en Allemagne
De même dans certaines zones il y a un manque évident de biodiversité mais tout cela ne doit pas occulter que la principale cause des dépopulation des ruches du un problème de parasitose et que pour sauver les abeilles on a besoins de la mobilisation des laboratoires , de la recherche , de la mise au point de médicaments adaptés

Écrit par : Daniel | lundi, 07 juillet 2008

Le deuxième trouble fete s'apelle Nosema ceranae

Écrit par : Daniel | lundi, 07 juillet 2008

@ Daniel

merci pour les infos

Écrit par : L'hérétique | lundi, 07 juillet 2008

Encore un prédateur asiatique @ ! rires, j'aime l'asie ne vous méprenez pas ! Mais les coccinelles asiatiques vindicatives...qui me mordent sauvagement quand je jardine...grrr! et qui dévorent les notres si douces et utiles @@@@ !!!
Merci Daniel, je sais, je suis hors sujet (peut-etre?) ! lol

Écrit par : Champomy | lundi, 07 juillet 2008

@Tous pour info:
http://apitherapie.blogspot.com/2008/05/compte-rendu-de-la-journe-du-17-mai.html

Écrit par : Champomy | mercredi, 13 août 2008

Les commentaires sont fermés.