Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Coup de chapeau à l'Itinérant | Page d'accueil | La Dette, épée de Damoclès »

mardi, 22 avril 2008

I support Hilary Clinton

2144264186.jpgComme d'hab,  dans un magnifique concert de bêlements dont le spectre va du rosé en passant par l'orangé jusqu'au bleuté clair, on lit çà et là de déchirants appels à soutenir Barack Obama. Je m'excuse auprès de mes amis qui soutiennent Obama, mais comme ils connaissent mon entrain et mon zèle quand il s'agit de ramer à contre-courant, ils me pardonneront mes propos outranciers.

Cela dit, j'ai de la sympathie pour Obama, mais, moi, i support Hilary. Certes Hilary Clinton a fait quelques erreurs, ces dernières années, notamment sur l'Irak, mais, elle était la conseillère de Clinton, et j'ai trouvé les huit années de Clinton pas mal du tout. Je pense qu'elle a de l'expérience et du sang-froid, et qu'il en faut pour diriger une grand nation comme les Etats-Unis d'Amérique.

Pour moi, Hilary Clinton est la femme politique la plus brillante de toute l'histoire des Etats-Unis, et je pense qu'elle est du calibre d'une Aspasie de Milet, sauf qu'Aspasie de Milet n'aurait pas pu se présenter à une élection à Athènes, en raison des lois sexistes qui valaient alors en Grèce. Autre figure qui serait comparable, Catherine de Médicis.

Bref, elle du cran, c'est une fine tacticienne, et elle a déjà montré sa valeur. Alors, moi, I support Hilary Clinton. Voilà.

Commentaires

C'est ton problème, cher monsieur. Tu es même libre de supporter les néo-nazi, mais vous n'aurez jamais la majorité pour remporter. Bon courage, mais excuses nous, nous qui préférons la démocratie à l'aristocratie.

Écrit par : tr | mardi, 22 avril 2008

Finalement c'est McCain qui va l'emporter, car d'ici-là ce tandem se sera tiré une balle dans le pied... quand je pense à tout l'argent dépensé, ça me révolte. Est-ce-ça notre modèle de démocratie ? Je vais lire Toqueville, ça me remontera le moral, tiens.

Écrit par : Fotini | mardi, 22 avril 2008

@ tr

Mouarf :-) faut peut-être pas pousser. Savez-vous ce qu'est un point godwin, et disposez-vous d'un burin ?

Écrit par : L'hérétique | mardi, 22 avril 2008

bizarrement je pense comme toi et surtout Fotini : je suis convaincu que les républicains vont gagner

Écrit par : Le Petit Grognard | mardi, 22 avril 2008

Soit dit en passant, les américains sont un peuple libre, ils voteront pour qui ils veulent... Je n'aime pas l'ingérence extérieure dans certaines conditions.

Écrit par : Le Petit Grognard | mardi, 22 avril 2008

Les Républicains en peuvent pas gagner, et ne pensent même pas gagner quand on voit les candidats en course lors des primaires. Tout a été fait pour mettre McCain sur orbite en lui opposant des rivaux avec tous des casseroles plus grosses les uns que les autres. Mais McCain est vieux, il est plombé par l'Irak et par l'économie. Sans parler de la santé qui est de plus en plus en première ligne aux USA et où les Démocrates ont 10 longueurs d'avances sur leur rivaux vis à vis des attentes du peuple.

C'est élection est imperdable pour les Démocrates, à moins qu'une fois Obama ou Clinton en lice on assiste à un remake américain de la campagne Royal/PS de 2007.

Moi je supporte le 3e Homme, Nader, c'est une tradition :)

D'ailleurs il monte régulièrement dans les sondages, dépassant les 10% dans certains états. C'est peut-être d'ailleurs la seule "chance" pour les républicains, mais je ne suis pas un fan du vote utile.

Écrit par : Aurélien | mardi, 22 avril 2008

Je ne ferai aucune prévision (après analyse de la capacité tactique des Clinton à rebondir, "les comeback kids", et de leur capacité à biaiser l'appareil politique en leur faveur), par contre je ne suis pas d'accord sur cette analyse de la supposée expérience de Clinton par rapport à Obama.

Sa seule gestion gouvernementale pratique a été le dossier des retraites qui s'est fait descendre au Congrès (certes, républicain). En tant que sénatrice, elle n'a pas hésité une seconde à s'aventurer en Irak pour ensuite faire volte-face. En tant que première dame, elle agissait sans doute en conseillère mais je ne pense pas qu'on puisse lui attribuer les succès certains (surtout économiques) de l'administration Clinton (d'autres figures chevronnées de la politique étaient aux commandes). L'assimilation de l'adversaire de son propre camp à un fanatique noir (cf. assimilation à son pasteur qui avait été invité par les Clinton suite a l'affaire Lewinski; assimilation à Farrakan), à un homme sans expérience (en tant que sénateur il est déjà sur le comité de suivi du Pentagone; il est diplômé en Relations Internationales de Georgetown et en Droit à Berkeley; il est conseillé par certains des meilleurs des ères Clinton cf. Rubin, Power, et Carter, cf. Brezinski; son instinct politique lui a permis de s'éloigner dès le départ de la guerre d'Irak; il a réussi à dépasser les clivages de race et de parti, ce qui n'est pas une mince affaire aux Etats-Unis) en usant de tactiques décrédibilisant l'ensemble de son camp ne la grandissent pas lors de primaires (user de ces tactiques face aux républicains serait de bonne guerre).

Écrit par : ArnaudH | mardi, 22 avril 2008

oulah, je vais avoir un contradicteur de poids avec Arnaud. Je me laisse le temps de méditer ma réponse et donc mon argumentation.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 22 avril 2008

lol, je vais déjà commencer par me corriger moi même (même si je maintiens mon point sur l'expérience très relative de H.Clinton par rapport à Obama):

- Obama est diplômé de Harvard en droit et de Columbia en RI;
- Quand Clinton a essayé de faire passer son plan de santé et échoué (1994), la Chambre des Représentants et le Sénat étaient encore démocrate (jusqu'en 1995, contribuant ainsi à la perte des deux chambres, la Chambre des Représentants détenue par les démocrates depuis 1954 et le Sénat depuis 1987); elle avait déjà eu une expérience législative au niveau de l'Arkansas pour la réforme du système éducatif;
- H. Clinton a participé à la création de législation pour la 'assurance maladie des enfants au niveau des Etats fédérés, pour l'adoption, et le placement d'enfants au niveau fédéral;
- en prévision d'un point de ta part: oui Bill Clinton serait un conseillé de taille; mais je ne pense pas qu'il refuserait d'assister un Président Obama, de même que Carter (qui semble préparer une nouvelle diplomatie pour les démocrates à mon avis);
- le point que je concède d'avance c'est que les Clinton sont plus doués en manoeuvres d'appareil.

Écrit par : ArnaudH | mardi, 22 avril 2008

Il faut aussi noter qu'au delà du seul camp démocrate, Hillary divise beaucoup plus les américains qu'Obama, en ce sens qu'elle ne laisse personne indifférent. Les américains l'aiment ou la détestent, tandis qu'Obama est, à priori en tout cas, plus rassembleur.

Il sera donc plus facile et efficace auprès de l'opinion pour McCain d'appuyer là où ça fait mal avec Hillary qu'avec Obama qui pourra lui affronter le champion républicain efficacement dans tous les domaines importants dans l'opinion: l'Irak, l'économie (point très faible de McCain), la santé, l'âge, le changement...

Et même sur l'expérience, Obama a un argument difficile à contrer qu'il utilise souvent: l'expérience combinée de Rumsfeld et Cheney n'a pas empêchée le bourbier irakien, le scandale Abu Ghraib et autres.

Écrit par : Aurélien | mardi, 22 avril 2008

Comme Fotini et LPG : cette élection est perdue pour eux, quel que soit le candidat (malheureusement).

Nader ? Intéressant =D Mais je doute que le maître des lieux apprécie...

Écrit par : florent | mardi, 22 avril 2008

je suis eropeen et je supporte hilary clinton j'aimerai lui envoyer mon soutien mais je ne trouve pas le site. merci de me donner son site sur cutyphilip@hotmail.com bonne jjournée a tous

Écrit par : cutyphilip | mercredi, 23 avril 2008

@ Fotini, LPG, florent : les bonnes surprises existent, la preuve !

@ heretique : effectivement les "New Democrats" clintoniens sont alliés au MoDem dans l'Alliance mondiale des démocrates. Mais certains "New Democrats" ont pu admettre, dès avant la fin des primaires, qu'Obama était tout à fait new-democrat-compatible, Cf. par exemple cet article de Dylan Loewe : http://www.huffingtonpost.com/dylan-loewe/a-new-generation-of-obama_b_88483.html

Écrit par : FrédéricLN | samedi, 14 mars 2009

@ Fred

T'est drôlement bien renseigné...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 14 mars 2009

@Fred : quand on est pessimiste on ne se refait pas... tout de même, merci Sarah =p

Écrit par : florent | samedi, 14 mars 2009

@ florent

Tu m'étonnes : il aurait fallu l'inventer, celle-là. Mais bon, c'est Mc Cain qui a remporté la palme quand la crise a commencé...

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 15 mars 2009

Les commentaires sont fermés.