Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou, Villepin et Royal signent un appel commun ! | Page d'accueil | Alors, Monsieur Cavada : c'est mieux à l'UMP ? »

samedi, 16 février 2008

Coup de blues à Pau...

0f43714a58c42b9c92b53523e2bd4dfd.jpgJ'ai pris connaissance du sondage BVA qui donne Bayrou perdant à Pau de deux trois points dans une triangulaire.

Je crois qu'il faut se dire que les sondages oscilleront, et que la défaite est possible. La voie choisie par François Bayrou, celle de l'indépendance, est la plus difficile. Ni le PS, ni l'UMP, ne lui feront le moindre cadeau. 

La question que je me pose, désormais, c'est Que faire pour aider François Bayrou et mieux faire connaître son programme aux Palois

Pour ma part, je pense que nous autres, blogueurs de la blogosphère MoDem, nous avons le devoir moral de lui apporter toute notre aide, notre intelligence et notre énergie. 

Je me permets tout d'abord de rappeler le site de sa liste et de ses propositions : Pauconfiance

A ce sujet, il a une manière de faire très originale : sur son site, on trouve des sondages assez sophistiqués en ligne, auxquels les Palois peuvent répondre.

Le questionnaire actuel porte sur la vie quotidienne de chaque Palois. Il y a vraiment une volonté de partir de la demande des citoyens à l'échelle locale, afin de formuler des propositions finales. Un très bel exercice de démocratie locale.

J'ai lu également l'intégralité de son tchat avec les Palois, organisé par le quotidien régional Sud-Ouest, le 06 février dernier.

J'ai beaucoup aimé l'idée qu'il se faisait de le police municipale dans une ville ; je copie ici sa réponse : Je ne veux pas armer la police municipale. Pour moi, c’est pour la ville, ce que les garde-champêtres étaient autrefois dans les villages…

A un internaute palois qui lui demande ce qu'il se passera s'il est battu, notamment en cas d'entente entre les deux autres listes, voici sa réponse :

Il n’y a pas de vie intéressante sans risques. C’est vrai que se présenter contre l’UMP, le PS, le PC, etc. et Nicolas Sarkozy en même temps, c’est un défi. J’aime relever les défis. Et je suis persuadé que le résultat dira sans ambiguité que les Palois aiment cela aussi

9cb7091c83fb9db0843e05b10282dd27.jpgJe me suis intéressé aussi à son projet de tramway PHILEAS : très intéressant. C'est quelque chose d'intermédiaire entre le bus et le tramway. Les avantages d'un petit tramway, en fait, mais sans les coûts ni les inconvéients. Cela convient bien pour une ville pas trop grosse, ou alors, pour un gros arrondissement d'une grosse ville. 

Par ailleurs, le PHILEAS est un véhicule hybride GPL/électricité. On appelle ce mode de transport BHNS (Bus à Haut Niveau de Service).On trouve sur Wikipedia un article précis sur les critères qui amènent à qualifier de BHNS un moyen de transport.

C'est clair, quand on regarde ce que cela donne à Eindhoven, en Hollande, où c'est en service, on se dit que cela a tout de même belle allure, ce bestiau-là :-)

Ah, un dernier détail : aujourd'hui-même, à 11h00, un débat opposera François Bayrou, Martine Lignières-Cassou et Yves Urieta, sur France 3 Aquitaine. 

06:35 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Bayrou, Pau, Municipales 2008 |  Facebook | | |

Commentaires

tu surestimes un peu le net... je ne vois pas ce qu'on peut faire à distance pour Pau.

Écrit par : Le Petit Grognard | samedi, 16 février 2008

Beaucoup de choses sont en train de s'organiser. Voir:

http://www.ginisty.com/weblog/2008/02/et-si-nous-rend.html?

et tous les commentaires.

Il y a matière à s'engager...

Écrit par : Danièle Douet | samedi, 16 février 2008

à Petit Grognard

Ben, simplement faire connaître ce qu'il propose. C'est peut-être un tout petit caillou, mais si les scores sont très serrés, et qu'on a apporté par notre action ne serait-ce que deux ou trois voix, on sera bien content, à ce moment-là d'avoir agi.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

Relativisons !

Ce sondage BVA est loin d'être mauvais. Urieta et l'UMP sont à 21% au premier tour, ce qui signe l'échec de la stratégie de Sarkozy. 21% ! C'est quand même 13 points derrière Bayrou et 15 derrière le PS. Pour le parti majoritaire, c'est pas glorieux. C'est même assez pitoyable.

Donc au second tour, qu'Urieta se maintienne ou pas (tout porte à croire qu'il se maintiendra comme force de nuisance), la seule question qui se posera aux Palois sera de savoir qui ils veulent comme maire entre Bayrou et Lignière-Cassou. Bref d'éliminer.

Le choix se fera entre l'alliance PS-PC-Verts, et le MoDem.

Il serait fort étonnant que face à ce choix, un grand nombre d'électeurs de droite (d'Urieta 1er tour), ne choisissent pas d'éliminer simplement la gauche.

Ligniere-Cassou et Bayrou sont dans un mouchoir de poche. La semaine dernière un autre sondage donnait Bayrou devant, cette semaine c'est l'inverse. Vu les marges d'erreurs, ils sont au même niveau. Tout se jouera au 2eme tour...

Écrit par : Bertrand | samedi, 16 février 2008

J'ajoute une donnée.

Pas loin de Pau... il y a Bordeaux. Visiblement, Juppé a de grande chance d'être élu dès le premier tour, notamment grâce à l'appui du Modem et de Bayrou.

Il m'étonnerait fort que, s'il y a la moindre risque pour Bayrou, Juppé n'intervienne pas pour lui rendre la politesse (et s'assurer aussi de la fidélité de ses propres adjoints MoDem, à Bordeaux et au niveau de la région !).

Je ne suis pas persuadé que Juppé apprécie fort la stratégie de l'UMP à Pau ! Je suis même à peu près convaincu du contraire. Les signes qu'il a déjà donné était très clairs.

Écrit par : Bertrand | samedi, 16 février 2008

Les commentaires sont fermés.