Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marielle de Sarnez : un gouvernement ouvert pour Paris | Page d'accueil | Obésité infantile : le sénateur Yves Détraigne (UDF-MoDem) tire la sonnette d'alarme »

lundi, 19 novembre 2007

Jean Peyrelevade explore les arcanes du capitalisme total

Dans un entretien réalisé le 29 octobre, Jean Peyrelevade, proche de François Bayrou et de l'UDF-Modem, économiste et auteur du "Capitalisme total", se livre à une analyse critique de la politique économique conduite par Nicolas Sarkozy, soulignant en particulier que "la consommation augmente plus vite que la production" ce qui entretient le déficit commercial. Mais il se penche également sur les grands déséquilibres du capitalisme moderne et nous aide à comprendre les caractéristiques de ce "capitalisme financier".

 
C'est très intéressant, ce que dit Peyrelevade à propos de la distorsion entre pouvoir des chefs d'entreprise et pouvoir actionnarial.
Or, le moteur du capitalisme, comme Schumpeter le dit, c'est l'initiative de l'entrepreneur. Le risque, à mon avis, c'est que ce pouvoir-là lamine l'entrepreneur, et à terme que le capitalisme financier lamine le capitalisme entrepreneurial, c'est à dire la vraie force du capitalisme

Commentaires

Le Mouvement Démocrate sur Facebook :

http://campagneelectorale.blogspot.com/2007/11/les-politiques-sur-facebook.html

Écrit par : Greg | lundi, 19 novembre 2007

C'est une critique justifiée de la financiarisation de l'économie.

Écrit par : Hervé Torchet | mardi, 20 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.