Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Récidive, l'analyse d'Yves Detraigne | Page d'accueil | Yves Détraigne s'interroge sur la TV libre »

lundi, 06 août 2007

Les vacances de Nicolas Sarkozy

Oui, il n'a pas grand chose à craindre, Nicolas Sarkozy, si les critiques qu'on lui adresse continuent à ce point à toucher le ras du sol. Franchement, qu'il passe ses vacances ici ou là, est-ce que cela importe beaucoup ? Et si Rachida Dati les passe avec sa famille, quelle importance ? Une ministre de la justice n'a-t-elle pas le droit d'être l'amie d'un président ou de l'épouse d'un président ?

Bref, je trouve vraiment que cela ne vole pas haut, ces derniers temps. L'opposition socialiste ferait mieux de songer à se rénover. Et pour nous au MoDem et à l'UDF, nous avons plutôt intérêt à demeurer vigilants, appuyer ce que nous jugeons positif et contrer ce que nous estimons négatif. En tout cas, surtout pas mêler nos voix à celles des Socialistes, car ils n'ont vraiment rien à dire.

Parce que décortiquer la facture des vacances de Sarko, je trouve que c'est toucher le comble de la mesquinerie. Bref, ridicule. 

Commentaires

Cela dit, c'est quand même agréable quand il part en vacances. :)

Mais est-ce que 3 semaines suffiront à sevrer les médias qui ont goûté et abusé du robinet à communication de l'équipe Sarko ? J'en doute.

Écrit par : Roméo | mardi, 07 août 2007

Si c'est moi qui paye avec mes impots les vacances de luxe de Sarko, je ne suis pas d'accord. Il est donc quand même utile de savoir ce qu'il fait et qui finance son train de vie personnel. De plus il utilise sans cesse les médias pour sa pub, qu'il ne s'étonne pas s'il les a ensuite sur le dos même en vacances. C'est le lot des people qui veulent jouer au people.

Écrit par : Michel | mardi, 07 août 2007

Critiques au ras du sol ?
Pour ma part, je trouve qu'elles sont très légitimes.
A partir du moment où un président prône une "République irréprochable", il doit agir en conséquence.

Or, quand on pense d'une part que l'argent des contribuables français sert à entretenir un lieu de vilégiature officiel (le fort de Brégançon), et, d'autre part, que cette mise à disposition d'un lieu de vilégiature officiel par l'Etat permet au président d'échapper à toute influence et à toute corruption en faveur d'un intérêt particulier, on comprend alors que les critiques sur l'escapade maltaise ou le luxe américain traduisent une inquiétude légitime vis-à-vis d'une criante confusion des genres.

Écrit par : Ledru-Rollin 2007 | mardi, 07 août 2007

@ Ledru-Rollin et michel

Mais il a précisé qu'il avait été invité par des amis. Pour Brégançon, bon, n'exagérons pas ou à ce compte-là il va falloir aussi solder les vacances de tous les autres présidents. Moi, c'est la manière dont il gouverne, dont je me préoccupe avant tout, et c'est là où il y a beaucoup à dire, parce qu'économiquement, il nous emmène droit dans le mur sans que personne ne dise rien à l'exception de quelques rares économistes !

@ Roméo,

Perso, j'aime bien les actifs, mais, cela dit, comme dit le Canard, ce n'est plus l'omni-président, c'est l'omni-présent, et c'est vrai que cela devient fatigant...

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 07 août 2007

Chirac et Mitterand partaient dans des lieux de vilegiatures de luxe dans le plus grand secret. Aujoud'hui Sarko, au nom de la transparence, ne se cache pas. Et personne est content! c'est fou.
Les depenses pour le train de vie du président sont une goutte d'eau dans l'ocean des depenses de l'etat. Si le président fait bien son boulot on peut lui pardonner. Interressons nous donc au fond, au reformes engagées, et aux resultats obtenus.

Écrit par : jsevten | mardi, 07 août 2007

L'Hérétique > je suis entièrement d'accord pour dire que les polémiques socialistes virent en ce moment à la mesquinerie.
Cependant, je suis Michel et Ledru-Rollin quand il s'agit de dire que si Nicolas Sarkozy a proposé une campagne présidentielle démagogique et pipolisée, l'arroseur ne peut plus se plaindre d'être arrosé.
Nicolas Sarkozy aime les médias quand ils font ce qu'il souhaite.

De plus, le président de la république française a des résidences officielles : on ne voit pas pourquoi il irait se rendre "débiteur d'intérêts privés" (sic Mosovici) en tant que chef de l'état français.

Cette polémique est complètement secondaire par rapport à la France décomplexée de l'argent qu'il est en train de mettre sur pied.
Mais elle doit être notée tout de même.

Écrit par : Thibault | mardi, 07 août 2007

De toute façon avec ce genre de polémique, le PS fait comme pendant le campagne le jeu de Sarko.

Je trouve normal de s'interroger sur ceux qui payent mais c'est pas la peine d'en faire tout un battage médiatique tant que ya rien de scandaleux. Sarkozy a dit qu'il s'est fait inviter par des amis, vu ses amis, qui peut en douter? Si cela vous semble amorale alors il ne fallait pas l'élire point barre.

Les français savaient tous qui étaient ses amis et poutant ils l'ont élu.

Moi ce que je trouve scandaleux c'est plutôt de considérer le marché de l'armement comme un autre. Et non, on ne devrait pas vendre des armes à n'importe qui sous prétexte de faire tourner l'économie française.

Écrit par : Justin Themiddle | mardi, 07 août 2007

Un marché comme un autre, non, mais quelle indépendance si nous ne produisons plus nos propres armes ?

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 08 août 2007

C'est vrai que le feuilleton de l'été "Vacances à Wolfeboro" après "Croisière maltaise" en mai... bof bof bof...il y a un goût de "dayjahh vouu " comme on dit aux USA..., le feuilleton libyen sur les chaines d'Etat était intéressant...mais les épisodes sont diffusés dans le désordre... Une mauvaise programmation ?

Écrit par : Leroy-Morin | mercredi, 08 août 2007

@ Leroy-Morin

Mauvaise série tendance "Dynastie", sans doute :-)

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 08 août 2007

Le Maire d'un patelin va recevoir une voiture avec 25% de rabais de la part de son "ami" le directeur du plus gros garage de sa commune qui vend tous les véhicules municipaux.. et on va crier au scandale, il passe au tribunal administratif et on le traine dans la boue!

Le président de la république française reçoit un cadeau de 22000 euros de la part d'une personne qui fait des affaires avec l'Etat Français et vous trouvez ridicule de critiquer!!


Si le président de la république peut recevoir des vacances gratuites de riches individus.. comment pouvont nous critiquer les sénateurs, députés , maires et autres politiques qui se gavent sur le système.. il ne peut pas y avoir deux poids et deux mesures cher Hérétique!

Et surtout il ne peut pas y avoir de légitimité publique à ce genre d'agissement!

On préfère ne rien entendre, ne rien voir et surtout ne rien dire..
On n'est pas arrivé..

http://www.place-publique.fr/article2058.html

Écrit par : lg | jeudi, 09 août 2007

Mais là ce n'est pas comparable. Il a tout de même le droit d'avoir les amis qu'il veut dès lors que cela n'interfère pas sur les intérêts de la France.
Je trouve que cette polémique n'est pas prioritaire, et qu'elle n'apporte pas grand chose.
En revanche, elle masque les vraies questions, auxquelles Nicolas Sarkozy ne répond pas.

A commencer par le renoncement complet au rééquilibrage du budget et à la réduction de la dette. Ce qu'il se passe est pourtant très grave, et François Bayrou a été encore bien trop faible de parler d'épée de Damoclès à ce sujet, car pour moi, elle a déjà commencé à nous entamer le cou.

Et il n'y a pas que cela : aucune mesure de prévue pour réduire les déficits de la Sécurité Sociale, en revanche, Nicolas Sarkozy vient de promettre d'affecter des fonds issus des franchises à la recherche sur la maladie d'Alzheimer et aux soins palliatifs.
Cet homme-là ne cesse de promettre à tout vent n'importe quoi et surtout ce dont la France n'a pas les moyens. Tout cela va mal finir, parce qu'à force de jouer les paniers percés, tôt ou tard, il n'y aura plus rien.

Quasiment personne ne tique sur la politique menée envers la Lybie de Khadafi, alors qu'elle mériterait tout de même un certain nombre d'observations.

Je ne parle pas du sort fait aux étudiants étrangers et aux jeunes gens étrangers travaillant en France, morts de trouille à l'idée de passer leurs vacances dans leur pays : en effet, de retour, ils ont toutes les chances, dans le meilleur des cas qu'on leur fasse toutes les misères possibles, et dans le cas courant qu'on en profite pour les renvoyer chez eux ad vitam aeternam.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 09 août 2007

L'hérétique dit: "Mais là ce n'est pas comparable. Il a tout de même le droit d'avoir les amis qu'il veut dès lors que cela n'interfère pas sur les intérêts de la France."


Voici vraiment un point sur lequel on n'est pas d'accord.. Le petit maire de province a lui aussi le droit d'avoir les amis qu'il veut dès lors que cela n'interfère pas sur les intérêts de sa commune!! Si le garagiste lui offre une voiture est ce que c'est parceque c'est son ami? ou bien est ce que c'est parcequ'il est Maire de la commune?

C'est la même chose avec Sarkozy est ce que ses amis lui offrent des vacances parceque ce sont de bons amis ou bien parcequ'il est président?? Combien de vacances est ce que ses AMIS lui ont offert il y a quelques années quand il n'était même pas ministre?

"Même s'il ne s'agit pas de jeter une quelconque suspicion sur son honnêteté, son intégrité ou son indépendance, le chef de l'Etat n'est pas une personne privée comme une autre"... C'est aussi simple que ça!

Que ce passe t'il aujourd'hui dans la tête des dizaines de petits élus de France? Si Sarko accepte un cadeau d'un de ses amis, pourquoi est ce que moi je ne peux pas accepter un cadeau d'un de mes amis?!

Il faut réhabiliter la Politique et ça ne passe pas par des cadeaux d'amis du Président.

http://www.place-publique.fr/article2058.html

Écrit par : lg | jeudi, 09 août 2007

@ lg
Certes, mais pour l'instant, il n'y a pas de suspicion de contrepartie.
Je ne dis pas que cette histoire m'enchante, mais elle me paraît assez secondaire, in fine, au regard de choses bien plus inquiétantes qui se déroulent en France.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 09 août 2007

Les commentaires sont fermés.