Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le pseudo-geste de l'UMP | Page d'accueil | 42 000 adhésions fermes au MoDem ! »

mercredi, 13 juin 2007

Les réussites du MoDem

Les analyses faites dans l'émission C dans l'air du 11 juin 2007 sont extrêmement intéressantes : la défaite est bien moins lourde qu'il n'y paraît...

 

 

Commentaires

Je l'est vu en direct :-)
Et j'ai aussi été souflé par leurs justesse d'analyse, notament celle de Quayrol qui d'habitude ne fait pas beaucoup de cadeaux au UDF-MoDem, et a François Bayrou en particulier... Vraiment une émission que j'aime bien, pour son ton et son analyse, c'est rare en télé, pourvu qu'elle reste l'année prochaine :-)

Écrit par : Julien | mercredi, 13 juin 2007

très intéressant ! je vais le reprendre tiens !

Écrit par : MIP | mercredi, 13 juin 2007

Oui, je trouve qu'il y a beaucoup de bon sens là-dedans : c'est pour cela que je ne suis pas si inquiet que cela...

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 13 juin 2007

L'hérétique,

Tu devrais plutôt être inquiét des anciens de l'UDF qui se disent aujourd'hui MoDem et qui ont passé les deux dernières années à nous dire quel type génial est G De-Robien!

Au niveau crédibilité ça plombe le mouvement à la base. Ces gens sont les représentants officiels du MoDem dans nos vallées, et sont à 110% Sarkozystes.

Le danger il est là. Vous ne pouvez pas laisser ces gens là controller le mouvement au niveau local!

Écrit par : lg | jeudi, 14 juin 2007

@ lg

Il faut se garder de jeter l'anathème : il y aura une évolution à l'uDF-MoDem, mais elle se fera en douceur. Ne demandez pas à des gens qui ont vécu toute leur vie d'une certaine manière de changer du jour au lendemain, et comprenez qu'ils attendent de voir la constance des jeunes avant de s'engager dans la même voie qu'eux.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 14 juin 2007

Sur les questions d'argent, l'enveloppe "électeurs" est certes plus importante (de l'ordre de 3,2 millions d'Euros) mais l'enveloppe "députés" ne sera compensée qu'à partir du moment où le MoDem comptera 70000 adhérents à 20 Euros pièce). Quant à l'enveloppe "sénateurs", il faut que ça se décante.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 14 juin 2007

L'enveloppe "député" sera certes bien inférieur mais, d'un autre coté, il n'y aura plus (ou plus beaucoup) de structure d'encadrement à financer de ce coté là.

Donc ...

Écrit par : Marc B | jeudi, 14 juin 2007

@ Hervé

dis donc l'haruspice (et cette fois, tu ne te plantes pas ou c'est moi qui m'occupe de lire l'avenir dans tes entrailles !!!) à ton avis, on ira jusqu'à combien d'adhérents définitifs ?

Pour le reste, le décalage entre le numéro que tu as et le nombre d'adhérents vient peut-être de ceux qui font la double adhésion, comme moi.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 14 juin 2007

@l'hérétique

Double vue, double adhésion, quelle surenchère !
Cet intérêt nouveau des journalistes pour l'argent des partis m'inquiéte plutôt qu'il me réjouit. Au secours l'analyse à deux balles. Que ne sont-ils souciés de cela auparavant, quand les magouilles étaient générales.

Écrit par : Nef | jeudi, 14 juin 2007

Ig, il me semble que de Robien est plutôt désavoué par le gouvernement actuel qui a annullé toutes ses dernières décisions prises à l'éducation nationale comme celle intéressante de l'apprentissage à 14 ans.
Je me demande si ce parti croupion (les UDF de la majorité) vont avoir intérêt à y rester...
L'UMP de toutes façons n'aura pas besoin d'eux...
Leur siège récupéré, n'auront-ils pas intérêt à faire le chemin dans le sens inverse ?

Écrit par : Rosa | jeudi, 14 juin 2007

Robien est cuit : il a trahi l'UDF, et Sarko ne l'aime pas.

Il ne s'est vu proposer aucun poste ni aucune circonscription : tout au plus lui reste-t-il sa circonscription.

De surcroît, Sarko a annulé toutes ses mesures (à raison sauf l'apprentissage à 14 ans, à mon avis).

Autant dire qu'il est bon pour le gnouf pour longtemps...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 14 juin 2007

La trahison ne paie pas malheureusement la fidèlité non plus... Je pense à Comparini...
Tu t'intéresses à la culture chinoise ?
difficile de trouver dans la blogosphère des gens qui connaissent la Chine autrement que que comme puissance économique montante.....

Écrit par : Rosa | jeudi, 14 juin 2007

"Autant dire qu'il est bon pour le gnouf pour longtemps..."

Tant mieux, parce que niveau Démagogique, c'était le roi, mais niveau compétence c'était zero...

En parlant de retournement de veste, vous avez suivi l'affaire Jacqueline Gourault, qui soutiendrait Perruchot pour Dimanche ?

Écrit par : Julien | jeudi, 14 juin 2007

@ Rosa

Je m'intéresse à la plupart des cultures antiques traditionnelles, avec une prédilection pour la Grèce et Rome, mais pas seulement : la Chine, l'Inde, la Perse, la méso-Amérique m'intéressent aussi.

La Chine est très fortement imprégnée de confucianisme, même encore aujourd'hui.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 14 juin 2007

En effet l'Hérétique, je dirais même que le confucianisme revient en force et même parmi les dirigeants où il fait bon ménage avec le communisme et le libéralisme économique.
Même si la Chine devient un jour la première puissance mondiale les Chinois ne seront jamais comme les américains !

Écrit par : rosa | vendredi, 15 juin 2007

C'est vrai, mais en même temps, il est très pesant socialement parlant : Confucius est au moins autant un moraliste qu'un philosophe, et ses doctrines pèsent de tout leur poids sur la société chinoise : un vrai couvercle.

Même si le taoïsme a profondément imprégné plusieurs aspects du boudhisme (à moins que cela ne soit l'inverse, d'ailleurs), je pense qu'il est très minoritaire et le fait , dans la pratique, de quelques rares individus.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 15 juin 2007

Les commentaires sont fermés.