Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pierre Albertini : eh non, il ne rejoindra pas les Démocrates... | Page d'accueil | 9 mai : Journée de l'Europe »

mercredi, 09 mai 2007

Les attaques, cela commence...

On le sait, désormais, au soir du second tour, François Bayrou avait été censuré par les grandes chaînes télévisées.Mais il existe des manières non moins insidieuses de s'en prendre à ses proches : la diffamation, la calomnie honteuse font partie de ces méthodes d'un nouveau genre que certains maires alliés de l'UMP n'hésitent manifestement pas à utiliser.

Ainsi, lors du Marché de Castres le 28 avril dernier, des membres de l'U.M.P et de l'association Tous pour Castres, du Maire Pascal BUGIS, ont distribué un tract anonyme contre Philippe FOLLIOT. Ce dernier a décidé de réagir et d'interpeler directement et publiquement le Maire de la ville pour savoir s'il cautionnait de tels agissements.

Tract anonyme

Lettre de Philippe Folliot 

Pour mémoire, je rappelle que Philippe Folliot est un député apparenté UDF ; il n'est membre d'aucun parti et a toujours été attaché à sa liberté de parole. 

Commentaires

Même en démocratie les vainqueurs ecrasent les vaincus afin qu'ils soient absent pour les batailles suivantes.

Rien de nouveau.

Écrit par : Mark | mercredi, 09 mai 2007

Les commentaires sont fermés.