Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 mai 2010

Waka faukon et les d'jeun's

J'aurais bien fait mes propres réflexions sur la waka (à ne pas confondre avec la haka) nouvelle sorte de danse de la jeunesse entonnée par notre génial gouvernement, mais il se trouve qu'Hashtable a déjà tout dit : waka foutr' l'argent par les f'nêtres...

Mon Dieu...! Un tel niveau de grand-guignolesque est-il possible ? Le saviez-vous ? La waka waka dans les années 80 était un chant écrit par les gendarmes de la garde présidentielle du Cameroun pour galvaniser leurs troupes. Shakira, la star colombienne ne s'est pas ennuyée plus que cela, elle leur a repiqué en bonne et due forme jusqu'à l'idée du clip. Perso, je préfère la version camerounaise aux versions colombienne et surtout élyséenne...

A tous les coups, ils ont du pomper l'idée là-bas. Pour ma part, outre la musique du Cameroun, j'apprécie la poésie japonaise du même nom, mais je doute que cela soit venu à l'idée des publicitaires qui ont imaginé cette appellation fumante. Bonne opération pour skyblog qui perdait justement de la population djeun's et se retrouve à la recherche d'un nouveau public.

En Nouvelle Zélande, on reprend la haka pour impressionner l'adversaire (enfin, c'est la tradition des All Blacks que d'interpréter cette danse maorie rituelle) ; on France, quand on entonne en choeur la waka, c'est pour faire exploser de rire la partie adverse. Chapeau, le gouvernement a tapé dans le mille...

10:37 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : waka, jeunesse, haka |  Facebook | | |