Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 mai 2009

La source de la grippe porcine est une multinationale

On ne sait plus comment l'appeler cette grippe : mexicaine ? porcine ? H1N1. Mais moi j'ai une idée : on pourrait l'appeler la grippe Smithfield. En effet, grâce à ce blog, qui a lui-même trouvé l'information ici, les coupables sont peut-être identifiés : il s'agit d'une multinationale de l'agro-alimentaire déjà condamnée plusieurs fois aux USA pour ses pratiques polluantes. Elle a apparemment récidivé au Mexique à La Granja dans l'État du Veracruz au Mexique. Depuis février dernier, un agent municipal, Bertha Crisostomo Lopez a sollicité l’appui des autorités sanitaires car des dizaines de familles souffraient subitement d’affections des voies respiratoires. Or, les habitants  luttent depuis de nombreuses années contre l’installation de l’entreprise Granjas Carroll, la filiale mexicaine de la plus grande entreprise mondiale d’élevage et de conditionnement de porc, Smithfield Foods (11,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires).

Je signale à tout le monde que l'une des marques de cette filiale, Aoste, est vendue en France : Campofrio Group (dont Aoste est une marque)  est le fruit de la fusion de Campofrio et du groupe Smithfield, c'est écrit en toutes lettres là. Et elle a été obligée de démanteler une usine en Roumanie en août 2007 en raison d'une épidémie de grippe porcine. Elle déversé près de cinq tonnes de matière fécale en Caroline du nord et en Virginie en 1997 et a été condamnée à une lourde amende pour cela. En septembre 2008 une forte épidémie de grippe avait comme par hasard touché l'État du VeraCruz.

Il est grand temps de faire payer à ces géants de l'agro-alimentaire très très cher leur dumping environnemental. Pour ma part, je me propose de lancer une campagne de très grande envergure pour boycotter les produits de Smithfield Foods.

Ces compagnies sans scrupules n'hésitent pas à prendre le risque de générer des pandémies mondiales simplement pour leurs profits égoïstes et à court-terme, n'hésitant pas à s'asseoir sur les droits des individus les plus pauvres dans les régions pauvres en faisant jouer leurs relations pour ne pas être justement condamnées.

Je suis à l'écoute de toute idée d'actions. Cette firme ne doit pas s'en tirer sans dommages.