Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 février 2009

Un petit effort pour Meng Luo, Monsieur Besson !

J'ai trouvé sur le blog de Paris14.info ce court message à propos d'un jeune (chinois ?) étranger étudiant à François Villon dans le 14ème. Ce n'est pas le style de la maison que de signer des pétitions à tout va en faveur d'étrangers en situation irrégulière. Mais, quand il s'agit d'individus qui ne portent pas atteinte à l'ordre public et ont montré un très clair désir d'intégration, comme Meng Luo, nous lui apportons notre soutien.

Donc, Monsieur le Ministre de l'immigration et de l'identité nationale, voilà une jeune garçon qui accomplit une scolarité exemplaire dans des conditions et des circonstances difficiles (François Villon est connu comme l'un des établissements scolaires les plus difficiles de l'académie parisienne, ce garçon a appris à une vitesse record le français - 3 ans - parvenant ainsi à se hisser dans la filière d'excellence du lycée, la filière S). Education sans frontières propose de signer une pétition pour le soutenir. Nous avons déjà eu l'occasion de le dire, nous tendons à penser que le nouveau ministre est un homme d'honneur et qu'il n'est pas insensible. Aussi l'engageons-nous à se pencher sur la situation particulière de Meng Luo, qui nous semble mériter son attention.

Meng Luo REN est aujourd'hui âgé de dix-huit ans. Il est arrivé en France en 2005, alors âgé de quinze ans. Il a fréquenté successivement les établissements scolaires suivant: Charles de Gaulle (20ème), Camille Claudel (13ème), Edmond Rostand (18ème) et il est actuellement scolarisé en 1ère S au lycée François Villon. Il est apprécié de tous ses professeurs, de ses camarades et de tous ceux qui ont été amenés à le rencontrer et le connaître. Il a effectué un parcours scolaire sans faute depuis son arrivée et se destine à un cursus scientifique pour lequel il a toutes les qualités requises. Arrêté le 15 janvier dernier à l'issue d’un contrôle dans le métro, Meng Luo a été gardé à vue au commissariat de la Goutte-d'Or et il est à ce jour sous la menace d’un A.P.R.F (Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière).