Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 août 2012

La double face de Marion Cotillard

Lisez la biographie de Marion Cotillard sur wikipedia : on aurait presque l'impression qu'on a affaire à une belle âme pétrie de beaux principes. Mais ce n'est qu'une impression. Cotillard est très forte pour remuer devant les caméras et jouer la bonne conscience en militant pour Greenpeace ou en rendant visite à Raoni, le chef indien. Ça fait bien dans les magazines people et aux yeux du système. Tant qu'il y a des caméras...

Beaucoup plus de discrétion, en revanche, quand il s'agit d'un blogueur surdendetté et père de trois enfants qu'elle accule dans un procès à des frais pharaoniques au regard de la situation de ce dernier tout ça pour trois photos quelconques publiées sur le blogue du dit personnage. (NDLR : voir la note en EDIT en bas du billet).

On reconnaît là l'appétit féroce des grands prédateurs qui pullulent dans le show-bizz. Cotillard a refusé toute négociation, tout rééchelonnement des fais de procès, toute excuse, déterminée à avoir la peau d'un individu qui ne l'avait en aucune manière injuriée ni tournée en dérision mais avait simplement publié des photos d'elle sur son site.

Authueil a raison de mettre en garde à propos du droit à l'image et je lui concède tout ce qu'il dit.

En revanche, ce qui m'exaspère, c'est la duplicité des Cotillard & co. C'est insupportable. Pour être franc, cela fait un moment que je ne peux plus la voir en peinture, celle-là. Après ses déclarations sur le 11 septembre aux USA niant la réalité des faits je m'étais fait une opinion définitive. Ce qui avait été trop drôle, c'est qu'elle avait des excuses après, la chiffe molle, parce qu'elle savait bien que sa carrière passerait par Hollywood.

Je me suis fait une religion : la présence de Cotillard dans un film me conduit à ne pas mettre les pieds dans la salle de cinéma où il passe, depuis ce temps. 

Vous connaissez les animaux malades de la peste ? Selon que vous serez puissant ou misérable...

EDIT : sur le blogue d'Authueil un commentateur a communiqué une info intéressante, même si elle n'enlève rien à la duplicité de la Cotillard. En fait, Stépahe Larue, le "blogueur" condamné est très loin d'être le petit blogueur qu'il prétend êtreC'est  un consultant médias spécialisé dans les people. Cela relativise évidemment considérablement l'affaire. Il ne s'agit pas plus du pot de fer contre le pot de terre, mais d'un super-prédateur contre un plus petit prédateur. Mea culpa. Comme je déteste Cotillard, je n'ai pas pris le temps de m'informer davantage, contrairement à Romain l'avisé commentateur du blogue d'Authueil.

Cela dit, même si Romain a été fort sage, ne nous leurrons pas non plus : la plupart des journalistes sont aujourd'hui payés au lance-pierre. Ce n'est pas parce que Stéphane Larue intervient sur des grandes radios et à la télévision qu'il gagne bien sa vie. En revanche, oui, très certainement, il n'ignorait pas ce à quoi il s'exposait. Quant au surendettement...Neymar, la nouvelle star du football au Brésil est aussi surendetté. Avec un salaire annuel de 6.4 millions d'euros parce qu'il a acheté un yacht de 6.4 millions d'euros, une porsche, une maison et cetera...

Tout ça pour dire que je me suis peut-être un peu précipité...