Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 avril 2009

Lisez une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy !

Je viens de lire la lettre de Hastable, via CoZop. C'est bien simple, excellente ! MDR comme on dit (écrit) en langage SMS. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'écrit Hahstable, mais au niveau du constat sur l'action et la dette, les contradictions entre le programme annoncé et les mesures prises, la dilapidation de l'assise politique, il n'y a pas photo, que du bon !

Juste une observation : Higgins, en commentaire, sur le blog de Hashtable rappelle que les Français n'avaient le choix qu'entre la peste et le choléra. Euh...il y avait une autre solution au premier tour...Faudra pas oublier de voter Bayrou en 2012 pour ne pas se retrouver à nouveau dans cette situation. Au passage, le programme fiscal et économique de Bayrou est sans doute bien plus proche de ce qu'aurait voulu Hashtable que tout ce qu'a pu faire Sarkozy. Il y avait en fait en 2007 une manière très simple de comprendre que tout ça, c'était du vent : le programme de Sarkozy ne tenait pas la route. Des experts avaient fait les calculs nécessaires : Royal et Sarkozy proposaient des gouffres financiers à la France. En fait, pour Sarkozy, cela a été au final bien pire qu'attendu. Le seul programme réaliste, c'était celui de Bayrou, mis au point par les conseillers économiques* de Bayrou (Peyrelevade, Saint-Étienne, Camdessus) et les députés UDF les plus fiables du groupe, Courson, Albertini. Hélas, cette brillante équipe a connu des fortunes diverses : certains sont partis plus ou moins tôt, d'autres restés, et d'autres encore se sont quasi-retirés de la politique, mais ce qui a été proposé à cette époque là par Bayrou et son équipe tient toujours la route aujourd'hui, contrairement aux balivernes des autres candidats.

* En parlant de cette équipe, il faut aussi signaler le rôle éminent [EDIT, correction effectuée sur remarques de Fred LN] de l'ex-directeur adjoint de la campagne électorale de François Bayrou[/EDIT]  : il s'agit d'un militant du MoDem, UDF de longue date et quasi inconnu du grand public, bien qu'il ait été candidat en tête de liste aux municipales 2008 à Paris, dans le 17ème arrondissement : Pierre-Emmanuel Portheret. Ex-assistant parlementaire de Charles de Courson (mais ils ne se sont vraiment pas séparés en bons termes) pour l'essentiel, c'est lui qui a rédigé l'avant-programme électoral de l'UDF, avec Pierre Albertini.

mardi, 23 septembre 2008

L'art de ne pas trouver un emploi

Stressés, nerveux, déprimés, ce matin ? Je vous offre une franche tranche de rire signalée par le sympathique et pittoresque blog Oui et Non : cela se passe ici, et même très précisément, . Il s'agit d'un jeune artiste quelque peu original, Julien Prévieux. Il a cherché pendant pas mal de temps un emploi en vain. Alors il a eu une idée excellentissime (même si très peu efficace pour trouver un emploi) : au lieu de répondre aux annonces par des lettres de motivation, il a envoyé des lettres de non-motivation ! Pour donner un avant-goût du genre, la première annonce est celle d'un Intermarché qui recherche un responsable de secteur alimentaire ; commentaires de Julien Prévieux dans sa réponse : il signale une coquille dans l'annonce initiale, informant l'auteur de l'annonce qu'il doit y avoir une coquille. En effet, il ne comprend pas le rapport de cause à effet entre l'envie de réussir et un salaire à 65% du SMIC durant 6 à 9 mois. Et il suggère à l'auteur d'éviter à l'avenir ce genre de bévues. Hilarant, surtout quand on lit, juste à côté, la réponse de la directrice adjointe de la grande surface. Plus loin, à une annonce d'agent administratif, il répond qu'il ne dispose pas d'assez de temps libre pour assumer la fonction. Pour un métier de coupeur de verre, il renvoie une lettre indignée invitant l'entreprise à se moderniser et énumérant tous les métiers disparus, au nombre desquels il estime que le coupeur de verre devrait figurer. Tout est de ce tonneau, et ceux qui vont lire le recueil vont bien rigoler. Le recueil est publié aux éditions de la découverte. Il ne coûte que 9.90 euros seulement. J'ai été tellement enthousiasmé que je viens de le commander à l'instant à mon libraire. Je pense que j'aurai l'occasion de parler à nouveau de ce livre dans la catégorie "lectures" de ce blog très prochainement :-D