Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 octobre 2012

Le blogue et ses lecteurs experts

Le sel du blogue, au fond, ce sont ses commentateurs. Sans commentaires et sans commentateurs, le blogue ne vit guère. Les commentaires, c'est un peu son sang, quelque part.

Des lecteurs qui commentent il y en a de toutes sortes, mais il y a une catégorie plutôt rare qui est précieuse : le lecteur expert.

Le lecteur expert est capable de contrôler l'information de et mettre assez vite l'auteur du blogue en défaut s'il se trompe. Lorsqu'il donne une information, on sait que l'on peut compter dessus. Il sait généralement de quoi il parle et s'abstient toujours d'intervenir quand il ne sait pas. Et de toutes façons, il vérifie, en règle générale sur la foi de sources fiables qu'il a éprouvées.

J'ai de la chance, j'en ai, moi, quelques lecteurs experts sur ce blogue. Il y a Christian (Romain) qui intervient souvent ici : en fait, si nous n'avions pas quelques divergences de vue à propos de Bayrou et sur le protectionnisme, pour le reste, on pourrait créer un parti à deux. Nous sommes souvent sur des positions proches. Quand Christian s'avance sur une info, pas la peine de tenter de le prendre en défaut. Il a fait subir un stress-test à ce qu'il écrit.

Côté MoDem, il y a Fred. L'un des plus anciennes figures de la blogosphère. Il tient un blogue, évidemment. Même rigueur, même humilité intellectuelle, même souci presqu'obsessionnel de l'exactitude. Mon gros défaut, personnellement, c'est de tendre à être assez approximatif. Je le sais. Je suis capable de creuser pas mal de sujets, mais par défaut de rigueur, je balance quelques grosses âneries de temps à autre sur le blogue. Heureusement, je suis bon en mauvaise foi :-)

Savoir que Christian ou Fred vont peut-être commenter, c'est une sécurité. Si je m'avance, mais que je sais qu'ils partagent mes vues, j'ai de bonnes chances qu'ils apportent les éléments dont mon billet aura manqué. Si ce n'est pas le cas, ça va être coton et j'ai intérêt à fourbir mes armes...

Il y a encore deux ans, il y avait Thierry, qui tenait autrefois le Scriptorium. Un lecteur indispensable. Rien ne lui échappait. Un perfectionniste. A vrai dire, je suis très inquiet et crains le pire : je sais qu'il était en mauvaise santé or, depuis plusieurs mois, j'ai essayé de l'appeler plusieurs fois, son numéro ne répond plus.

On crache souvent sur l'excellence, en France, c'est de bon ton de dénoncer les élites. Mais quelles élites ? Je ne dis pas que c'est un critère exclusif, mais nos grandes écoles sont tout de même une garantie évidente de qualité. Christian a fait HEC et Fred est polytechnicien. Ce n'est pas un hasard que ce soient mes deux principaux lecteurs experts...

Parfois, le commentateur peut être expert dans un domaine : je n'hésite pas alors à reprendre ce qu'il a écrit et à le publier en note de blogue.

Il existe évidemment d'autres catégories de commentateurs. Les groupies, par exemple (Caramba, je n'en ai pas moi, quelle tristesse...), les Trolls (argggghhhh...quand ils trollent, ils trollent : ne jamais oublier que dans la mythologie médiéval-fantastique, un troll régénère et saccage tout partout où il passe...), les copains (généralement d'autres blogueurs), les ennemis jurés (ils ne viennent que pour critiquer ce que vous écrivez et peuvent se montrer authentiquement malfaisant : j'en ai eu une, ouf, elle a fini par partir après deux années de squat ininterrompu) et bien d'autres espèces encore, mais voilà qui mériterait un billet à part entière :-) ...

01:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : lecteur, expertise |  Facebook | | |