Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 avril 2008

A Paris, dans le 7ème, l'UMP aime le PS

Il y a un art du foutage de g.... allègrement pratiqué par Rachida Dati dans le 7ème arrondissement. L'ouverture version Rachida, c'est refiler des postes à Laurence Girard et aux Socialistes, Véronique Delvolvé-Rosset et ses 16% de votes étant manifestement considérés comme quantité négligeable. 

Clairement, le MoDem, mais on l'avait déjà vu pendant la campagne, gêne Madame Dati. Cela copine à mort avec les Socialistes, et ce qui m'énerve, c'est que les Parisiens ne se rendent pas compte qu'ils se font entourlouper en beauté. 

Ce genre de manoeuvres, c'est la confirmation de l'axe implicite Sarkozy-Delanoë. Résultats, tous ceux qui espéraient entendre une voix indépendante dans le 7ème sont considérés comme des m.... Ben oui, des m... puisque leurs voix ne comptent pas.

Ce que je peux dire, c'est que la volonté de se rénover à Paris de l'UMP commence TRES mal. Ce n'est donc pas demain la veille que des accords seront possibles avec le MoDem.

Je crois aussi que le PS et l'UMP qui crachent à tour de bras sur le MoDem de concert auront très bientôt de très mauvaises surprises. Ces deux partis se sont laissés intoxiquer par la presse , par l'exposition de nos dissensions internes, et par les chiffres du Ministère de l'Intérieur. Ils nous croient faibles et se rient de nous. Mais ce-faisant, ils se moquent des citoyens qui se reconnaissent dans notre démarche et notre modération.

Les prochaines élections sont proportionnelles. J'espère que le MoDem y reprendra sa juste place.

En tout cas, au MoDem, nous on ne copine pas. On essaie de travailler pour les Parisiens, et nous essaierons de défendre leurs intérêts de toutes nos forces, en dépit des manoeuvres pour nous empêcher d'exister.