Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 novembre 2009

Je vais me faire vacciner contre la grippe A

Les théories complotistes de tout ordre trouvent souvent, hélas, en France, un terreau propice pour proliférer. On entend, désormais, tout et n'importe quoi à propos des laboratoires et du vaccin contre la Grippe A. Moi, je vais me faire vacciner, et toute ma famille va faire de même. Et pour les adeptes des calculs probabilistes, j'invite à consulter le billet de Unhuman, qui a établi "scientifiquement" les prises de risque encourues selon que l'on se vaccine ou non.

C'est assez rare que je donne quitus à l'actuel gouvernement de la France, mais, sur la grippe A, jamais je ne lui reprocherai d'avoir appliqué le principe de précaution. Je préfère qu'il y ait un fort reliquat de nos 94 millions de doses contre le virus H1N1 que d'avoir pris le risque d'une mutation du virus avec plusieurs dizaines de milliers de morts à la clef.

Des grippes A fulminantes demeurent rares, mais elles se produisent, particulièrement sur des individus sans problèmes de santé apparents. En 48 heures, le virus peut avoir infesté complètement les poumons et provoquer le décès de n'importe quel individu. Roselyne Bachelot a bien agi en donnant l'exemple.

Le virus se propage désormais à grande vitesse dans les écoles. Le Ministère de l'Éducation Nationale a mis a disposition du public une carte régulièrement mise à jour pour faire le point sur la situation.

Un vaccin n'est évidemment jamais neutre, et une réaction imprévue n'est jamais à exclure. Mais sa probabilité demeure toujours moindre que celle de périr de la maladie...

Je m'en voudrais jusqu'à ma mort d'avoir laissé mourir un de mes enfants pour avoir adhéré à une thèse complotiste (à la c...). La vaccination des femmes enceintes et des nourrissons débute vendredi. Sanofi-Aventis a mis au point un vaccin sans adjuvant, limitant ainsi singulièrement le risque de réactions au vaccin. Il s'agit du vaccin Panenza. Il se comporte, apparemment, comme le vaccin contre la grippe saisonnière. Pour les aspects complotistes, je suggère de se reporter à un billet de Démocratix, fort efficace pour démonter les accusations de Rue89.

S'il n'est pas possible de se faire vacciner chez un généraliste, c'est que la conservation des doses est problématique passé 24 heures, et qu'il faut donc pratiquer plusieurs injections par jour pour ne pas risquer un gaspillage généralisé, ce qui n'a rien de garanti chez un généraliste.

 

15:12 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (49) | Tags : grippea, h1n1 |  Facebook | | |