Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 janvier 2009

Moi, Williana, 12 ans, innocente et emprisonnée

Titre de livre ? Fiction ? Dictature du tiers-monde ? Non, pas du tout, cela se passe en France. Williana est une jeune fille de 12 ans qui demeurait jusqu'à peu au Congo. Il se trouve qu'elle est née d'un père qui a obtenu l'asile politique au Congo. Ce dernier a quitté la mère de l'enfant, dont il s'est séparée, mais la jeune fille a choisi de demeurer avec sa mère. Vivant dans des conditions difficiles, en dépit de l'argent envoyé par son père, un drame l'a frappé. Sa mère est morte, et elle s'est retrouvée seule, à vivre comme domestique à Brazzaville. En toute logique tout du moins pour les représentants de l'espèce humaine dotés du moindre sentiment filial, son père a cherché à récupérer sa fille et à la faire venir en France.

Seulement voilà, le passeport de Williana n'était pas conforme. Peut-être traffiqué (mauvaise option pour le père, mais quand on doit tirer en urgence son enfant d'une situation grave, je peux comprendre une certaine précipitation). Je vous le donne dans le mille : au gnouf la gamine. Prison administrative. Williana s'est retrouvée traduite en justice ce matin même, assise entre deux policiers armés, interrogée sans ménagement par un juge zélé. Elle reste en détention jusqu'à ce que l'OFPRA juge recevable ou non sa demande d'asile politique.

Est-ce cela, la France, pays de la liberté et de la fraternité ? pour demander l'asile politique quand on a 12 ans, il faut commencer par passer par la case "prison" ?

Il reste encore possible, dans notre pays, d'interpeler les pouvoirs publics (encore que je me méfie avec les fichiers). Voici ci-dessous  les adresses auxquelles ont peut écrire. Je pense en particulier qu'un homme comme Éric Besson, que je crois avoir de l'humanité, ne restera pas insensible à cette situation dramatique. Il a une fille à laquelle il est très attachée, et je l'ai entendu s'exprimer un jour sur les liens père-fille dans une émission de Mireille Dumas. C'est un homme sensible. Il y a donc de l'espoir.

Préfecture du Val de Marne

Standard : Tèl : 01 49 56 60 00 Fax : 01 49 56 64 10 / 01 48 99 38 04 / 01 49 56 60 13 Cabinet du Préfet : Tèl : 01 49 56 64 17 mail : michel.camux@val-de-marne.pref.gouv.fr

Madame Courcoul, chef de cabinet : Tèl : 01 49 56 60 68 Fax : 01 49 56 64 17

Directeur de cabinet : philippe.chopin@val-de-marne.pref.gouv.fr

Secrétaire général : jean-luc.nevache@val-de-marne.pref.gouv.fr

Ministère de l'identité nationale et de l'immigration

Tèl : 01 77 72 61 00 Fax : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00

Ministre : eric.besson@iminidco.gouv.fr

Secrétaire général (Patrick Stefanini) : secretariat.general@iminidco.gouv.fr