Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 juin 2012

L'occupation allemande inoffensive : Le pen ? Non, Hessel...

J'ai toujours pensé qu'Hessel était un douteux, une nature abjecte, au fond. Le vieux débris n'aura pas tardé à me donner raison.

Il vient de déclarer à un journal allemand

j'affirme ceci: l'occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l'occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d'éléments d'exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d'oeuvres d'art. Tout cela était terrible. Mais il s'agissait d'une politique d'occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous résistants le travail si difficile.

Hessel s'est planqué derrière les origines juives de son père pour masquer son antisémitisme latent mais chassez le naturel il revient au galop.

Quant à avoir épousé une jeune femme juive par le passé ce n'est ni le premier ni le dernier parmi les contempteurs d'Israël à l'avoir fait.

Le fait qu'il choisisse ici d'associer le combat qu'il prétend mener contre Israël et ce qu'ont vécu les Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale trahit clairement ses pensées de fond.

J'imagine que bientôt, il expliquera que l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale n'était au fond qu'un détail ?...

Indignez-vous, hein ?

Au fait, puisqu'Hessel considère Israël comme l'un des états les plus tyranniques de la planète, quene va-t-il vivre avec les grands démocrates de la bande de Gaza que sont les islamistes du Hamas ?