Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 juin 2008

Abdel Rahman El Bacha, quel talent !

Je viens d'écouterl'Allegretto de la Sonate n°17 de Beethoven interprété par Abdel Rahman El Bacha : formidable ! C'est un génie ce pianiste. Quand je pense au nombre d'interprétations de m... enregistrées sur des cassettes ou des CDs eux-mêmes de m..., là, j'avoue que je suis soufflé. L'enregistrement est issu des éditions Forlane, et j'avoue ne pas avoir été déçu.

C'est marrant, quand je considère les mélomanes, j'ai toujours du mal à comprendre l'espèce d'émerveillement qui les saisit devant une vieille interprétation en mono écoutée sur un disque à micro-sillon hors d'âge.

Moi, je ne suis pas musicologue, et sans doute pas mélomane non plus, alors j'ai besoin d'une réelle qualité de prise de son, avec tout ce qu'offre la technique moderne pour apprécier un morceau de musique. Ensuite, il faut des instruments dignes de nom. Enfin, le plus important, un artiste qui fasse passer quelque chose quand il joue.

A cet égard, j'ai plus de mal à ressentir quelque chose avec les orchestres, car il se produit rarement que les musiciens qui le constituent soient également talentueux.

Par exemple, j'ai du mal à trouver un ensemble qui me restitue de manière plaisante la Flûte enchantée, et, je suis à chaque fois très déçu par l'ouverture de cet opéra, alors que j'aime beaucoup l'ensemble de l'oeuvre.