Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 juin 2016

L'intolérable souffrance animale

Merci plus de mille fois à l'association L214 pour l'oeuvre qu'elle accomplit. La souffrance animale m'est toujours plus intolérable, a fortiori quand elle est gratuite. Les vidéos que l'association révèle sont tout simplement épouvantables.

Je me nourris de viande, mais de voir de telles horreurs me fait vraiment fortement osciller. A la base, manger un animal ne me paraît pas un acte moralement fameux. Mais que cette consommation engendre une souffrance me fait horreur.

Je me dis parfois que l'industrialisation et la brutalité de la mort animale rappellent par leur inhumanité ce que nous sommes capables de faire à d'autres humains avec les goulags, les camps de concentration et plus généralement les logiques d'extermination.

Si, comme je l'espère, le futur verra des âges de sagesse se lever, je suis certain qu'ils nous condamneront pour la manière dont nous traitons les animaux.

Dans l'immédiat, j'appelle de mes voeux l'émergence d'une filière alimentaire un minimum respectueuse de la vie animale. Ce que je souhaite, c'est un label, distribué avec parcimonie.

Il est grand temps de mettre de l'ordre dans les abattoirs et de condamner tous les dirigeants et exécutants qui se livrent à des pratiques brutales et cruelles.

L214 a gagné définitivement mon estime : je viens de leur faire à l'instant mon premier don.

Dans le mot «animal» il y a anima  le mot latin qui signifie "âme", "souffle de vie". Ne l'oublions jamais.

17:36 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : abattoir, animal, l214 |  Facebook | | |