Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 mai 2007

Accord Sup de Co Paris - UMP ?

Tout fout le camp : le Monde du 14 mai indique que Michel Barnier et Jean-Pierre Raffarin aurait approché l'école supérieure de commerce de Paris afin de s'occuper de la formation au sein de l'UMP.

Sup de co est une excellente école, mais si elle accepte un pareil accord, elle se décrédibilisera  à jamais. L'UMP à travers Jean-Pierre Raffarin voudrait ni plus ni moins créer un master de gestion politique en coopération avec cette école.

Mais quelle idée tordue a donc bien pu traverser l'esprit de Jean-Pierre Raffarin ? L'idée, d'après les déclarations de Jean-Pierre Raffarin aurait été de créer une autre élite que celle que l'on trouve dans la haute administration.

Sur le principe, c'est plutôt louable, mais sur la mise en oeuvre, c'est tout simplement scandaleux. Le principe d'indépendance de l'enseignement supérieur est une valeur républicaine sur laquelle il n'est pas envisageable de revenir, et ce , d'aucune manière.

Christian Margaria, le président de la conférence des grandes écoles a eu heureusement le bon sens de rétorquer qu'il n'y avait pas de place dans l'enseignement supérieur pour l'école d'un parti. 

Malheureusement, Pascal Morand, le directeur de l'ESCP-EAP n'est bien moins clair et reconnaît l'existence de réflexions partagées, même s'il nie tout contact entre l'UMP et son école. 

Mais où va-t-on, bon sang ???!!!! 

Va-t-il désormais, y avoir une école de gauche et une école de droite ?!  La neutralité de l'enseignement me semblait pourtant une valeur démocratique tout à fait incontournable...