Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 janvier 2009

Windows 7 et développement informatique durable

Ce qui a retenu mon attention dans les dernières nouvelles en provenance du nouveau système d'exploitation, c'est que Microsoft a enfin compris qu'il fallait cesser de construire des programmes toujours plus gourmands en mémoire. Outre le fait qu'XP était un très bon OS, je pense que pas mal d'entreprises en ont eu aussi ras-le-bol de devoir changer de machines tous les cinq ans.

J'observe également que l'informatique se développe en tablant de plus en plus sur l'accroissement de la puissance des processeurs et de moins en moins sur l'optimisation des ressources informatiques. C'est un champ d'investigation totalement délaissé, et, à vrai dire, cela ne m'étonne pas : le développement informatique est la copie conforme de notre modèle de société où nous épuisons toujours plus les ressources en consommant toujours plus. Il faudrait, je le pense, envisager un nouveau mode de développement sur internet : un développement durable qui permette la conservation des ressources documentaires (avec tous les changements de format et de standard, cela devient progressivement infernal) et qui cesse de contraindre à changer de matériel régulièrement. Ceci n'empêcherait pas une croissance économique, mais je préfère qu'elle s'appuie sur une croissance de l'immatériel plutôt qu'un développement exponentiel du matériel informatique. Souhaitons une croissance raisonnée dans ce domaine, au même titre que ce qu'il serait nécessaire de mettre en place dans la gestion des énergies et des matières premières.

11:04 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : internet, windows, microsoft, 7 |  Facebook | | |

samedi, 03 janvier 2009

Microsoft lâche Vista

Après avoir parcouru ces quelques lignes sur le site vnunet, ce qui était dans l'air depuis quelques mois se précise : ce n'est plus un secret que les utilisateurs de windows ont continué à acheter des licences XP ou à utiliser ce système d'exploitation. Personnellement, en dépit de quelques améliorations sympathiques (3D) je n'ai jamais trouvé Vista à la hauteur. En termes de plug and play, c'est même une véritable régression par rapport à XP, d'une part en raison de l'absence de mises à jour des pilotes de nombreux périphériques, mais aussi parce qu'il n'y a pas de mode comptaibilité comparable à celui de XP et enfin parce qu'il faut souvent disposer des pilotes de nombres de périphériques pour qu'ils soient reconnus.

Ce qui m'exaspère, c'est que j'ai été contraint, de force, sur les conseils «avisés» des vendeurs d'acquérir Vista avec les deux machines que j'ai achetées cette année, sous prétexte que les nouveaux matériels ne seraient pas pleinement efficients avec Vista. Avec Vista, j'ai eu trois plantages en deux mois contre un seul avec XP en 7 ans !

J'ajoute que Vista bouffe deux fois plus de mémoire vive qu'XP. Je subodore fortement que 7 sera encore plus gourmand. Or, je pense que de nombreux usagers en ont ras la casquette de devoir rachter du matériel parce que leur machine ne suit plus l'évolution des systèmes d'exploitation. Plutôt que d'aménager des extensions à l'usine à gaz, Microsoft serait bien mieux inspiré de concevoir des améliorations in utero et non in extenso.

En tout cas, moi, je n'achèterai pas windows 7.

17:59 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : internet, window, vista, xp, 7 |  Facebook | | |