Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'euro-député MoDem et son assistant parlementaire | Page d'accueil | Assistants parlementaires du MoDem : rien dans le Canard »

dimanche, 11 juin 2017

Le bonheur de voir le PS se prendre une raclée

Aaaaah : ça fait du bien. Quand je vois les têtes du PS qui tombent lamentablement les unes après les autres, franchement, je savoure. Il y a un autre point qui est réjouissant, c'est l'échec de la France insoumise. Les petits Robespierre en herbe se sont pris pour des révolutionnaires cubains ou chavezistes et ça leur a pété à la gueule. Ils ont braillé d'autant plus fort sur tous les réseaux sociaux qu'ils n'étaient pas représentatifs. Voir leurs mines dépités ce soir est un vrai bonheur. Je vois que la Simonet l'a ramené en évoquant l'abstention. Alors l'abstention, c'est un vrai malheur, mais ça touche tout le monde. Donc, la France insoumise, avec l'abstention, c'est 5% du corps électoral. On peut juste souhaiter qu'elle cesse de braire, la France insoumise.

Après, il y a le FN avec le tombereau de saloperies ordurières qu'il a déversé sur les réseaux sociaux, notamment sur Brigitte Macron. Ça fait du bien de les voir en prendre plein la gueule. Je suis satisfait. Ils ont cru qu'ils étaient la nouvelle droite, mais au final, ils ne sont rien et ils ne pèseront rien.

Enfin, il y a la même joie de voir un certain nombre de barons de la droite se ramasser. Ils avaient pris quelques habitudes féodales et se croyaient en Ancien Régime. Aujourd'hui, ils sont à la rue et vont pouvoir aller pointer à Pôle-Emploi. 

Il n'y en a qu'une seule pour laquelle j'ai des regrets, mais elle n'est pas encore éliminée, c'est NKM. J'ai de la sympathie pour elle.

En tout cas, au MoDem, on est parti pour taper un groupe de 60 députés. Qui l'eût imaginé, même en rêve, il y a encore trois à quatre mois ?

22:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |

Commentaires

Ne t'emballe pas trop sur la taille du groupe. Certains sont paraînés par le modem mais souhaiteront peut être siéger ds le groupe EM. Mais pour le financement, lui, c'est le top du top !

Écrit par : Anne | dimanche, 11 juin 2017

On pourrait effectivement être heureux de voir le renouvellement des têtes.

Mais faut-il se réjouir de voir qu'un parti récoltera vraisemblablement plus de 60 % des sièges alors qu'il ne représente que 30% des suffrages exprimés?
Si l'on tient compte des inscrits, les marcheurs ne pèsent en réalité que 15% du corps électoral. De plus, LREM chute de 3 points par rapport à la présidentielle (rappel 1er tour: 24% pour 77% de participation soit 18,5% des inscrit).

Écrit par : Christophe Potier | dimanche, 11 juin 2017

enfin une justice ! dans ma circo 4ème du calvados, l'indétrônable Nicole Ameline (LR) est en ballotage défavorable... enfin ! nous avions essayé de la dégommer il y a 10 ans, j'étais suppléante et nous n'avions obtenu que 5% de voix ! que maintenant EM la renvoie dans les choux, est pour moi une grande satisfaction avec un peu de nostalgie quand même ... nous avons été des précurseurs, on a fait le boulot ... un peu trop tôt ...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 11 juin 2017

Hé oui Mirabelle. Nous nous sommes levées, nous nous sommes battues comme candidates pour les législatives, pour moi en 2007 et en 2012. D'autres récoltent ce que nous avons semé. Un peu de regret quand même devant le profil et l'attitude des candidats d'EM dans ma circonscription.

Écrit par : EDA | lundi, 12 juin 2017

Supplétifs un jour ... ...

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 12 juin 2017

En effet Mirabelle a raison, nous avons été des précurseurs un peu trop tôt, mais je suis content pour certains qui ont tenu bon et qui siègeront à l'AN.....

Reste a Collomb de réaliser une des promesses de MACRON : instaurer un pourcentage de proportionnelle car cette écrasante victoire est un peu ridicule en fait car elle ne représente pas le spectre électorale, et comme la participation est.... ça ne conforte pas le pouvoir en place.

Mais ceux qui se plaignent à droite comme a gauche n'avaient qu'a tenir leurs promesses quand ils étaient au pouvoir: aucun des deux ex-grands partis n'avaient théorisé un tel chambardement....bonjour les lendemains de défaite quand certains partis vont devoir rembourser leurs dettes.....ça va faire mal, il y aura du licenciement dans les bureaux politiques......

Écrit par : Europium | lundi, 12 juin 2017

Dans mon bureau de vote (centre ville), le PS s'effondre (9%), mais FI, dont je pensais qu'elle allait s'effondrer aux législatives- son candidat étant inconnu- fait 18%. Faut-il s'en réjouir ?
Dans la 2me circonscription du Nord, la députée PS, reconnue comme faisant bien son job, est éliminée, au profit de la candidate LREM, qui a été condamnée pour falsification de diplôme et exclue de l'école d'avocats dans laquelle elle était entrée de manière frauduleuse. Les électeurs auront le choix entre cette candidate et le candidat FI. Faut-il s'en réjouir ?

Écrit par : Zenon | mardi, 13 juin 2017

Pour ma part je suis dubitatif sur la future assemblée.
Qu'elle se retrouve majoritaire sous l'étiquette LREM cela ne me déplaît pas mais que l'opposition soit réduit à une peau de chagrin, cela me met mal à l'aise.
Que les partis d'opposition ne puissent pas s'exprimer démocratiquement alors qu'ils sont les représentants de millions d'électeurs, cela me pose un problème!

Écrit par : jacques Berthe | mercredi, 14 juin 2017

@ Jacques Berthe, ce n'est pas la première fois que ça arrive et ce sont ceux qui en ont bénéficié autrefois qui aujourd'hui rouspètent ... hahaha ... les jaloux ! ;)

Écrit par : Mirabelle | jeudi, 15 juin 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.