Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marielle de Sarnez, une femme d'exception | Page d'accueil | Un gouvernement équilibré »

mardi, 16 mai 2017

Éducation, travail, attention aux mauvais signaux...

Je me défie tout à fait des noms que j'entends pour l'Éducation nationale à l'heure actuelle. J'ai d'abord entendu parler de Corinne Lepage : je ne sais pas trop ce qu'elle viendrait faire sur un ministère qui ne lui est pas familier. L'éducation ne doit pas être un ministère où l'on recase des alliés. Si elle devait être pertinente, c'est à l'environnement pour lequel elle a des idées intéressantes.

Le nom de Laurent Bigorgne circule : c'est le directeur de l'Institut Montaigne. Dans le domaine de l'école, on peut dire que ce think tank fait partie de ce qui a été produit de plus nocif et fumeux de concert avec la pédagogolâtrie triomphante. C'est à nouveau des idéologues à la rue de Grenelle. Pire que tout et l'assurance que notre école va continuer à être démolie avec des idées et des propositions de merde. 

L'institut Montaigne a hautement approuvé la réforme des rythmes scolaires (réforme de merde) et voulait également réduire les vacances scolaires d'été (idée de merde).

Enfin, Laurent Bigorgne applaudissait des deux mains la réforme (de merde) du collège (la preuve ici) jugeant toutefois qu'elle n'allait pas assez loin. 

Bref un TRÈS MAUVAIS SIGNAL si c'est lui le ministre de l'Éducation Nationale.

Il n'y a pas que cela : il y aussi le travail.

 Vouloir faire vite pour une nouvelle loi-travail qui passerait par ordonnances c'est l'assurance de se ramasser en beauté, et, à vrai dire, ce serait bien fait. Je me suis fermement opposé à la loi El-Khomri et à son cortège d'injustices. J'espère bien qu'Emmanuel Macron n'a pas l'intention de remettre ça en l'état. Il doit bien comprendre que les Français ne le supporteront pas et que s'il véhicule une loi injuste, son quinquennat est mort. A

Accessoirement, je suis parti pour le soutenir et lui donner une chance depuis le mois de février, mais il ne faudrait pas continuer à m'envoyer de mauvais signaux...

 

17:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : éducation, bigorgne, travail |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour !
Que penses-tu des annonces du nouveau ministre de l'éducation ?

http://desmotsgrattent.blogspot.be/2017/05/pas-de-loi-blanquer-mais.html

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 28 mai 2017

Bonjour Luciole,
Ne pas faire passer une énième loi est déjà une bonne démarche. J'aime bien son approche plutôt libérale de la chose : établissements libres d'expérimenter, incitation à l'excellence sans qu'un modèle unique soit proposé.
Je pense qu'en effet, il faut cibler le début de l'école primaire mais il ne faudrait pas le faire que dans les établissements sensibles.
Il y a aussi la maternelle pour laquelle il faudrait développer en priorité l'acquisition du vocabulaire plutôt que les techniques de graphisme.
A ce stade, on ne peut pas vraiment dire grand chose. Wait and see...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mai 2017

Tout à fait OK avec toi, y compris la maternelle
Et d'attendre :)

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 28 mai 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.