Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Racaille dans un RER C à Juvisy : une victime se défend. Mort pour avoir agressé un homme de 64 ans. | Page d'accueil | Courir ou pas au milieu des tombes ? »

dimanche, 22 mai 2016

Tu te fourvoies, Jean...

J'aime beaucoup Jean Lassalle. Je trouve que c'est un homme honnête et franc. 

Toutefois, depuis quelque temps, je ne le comprends plus. Autant je partage son rejet de la loi-travail, et d'ailleurs, je constate que le MoDem rejette cette loi pour les mêmes raisons (voir ce qu'en dit Bayrou ici ou Marielle de Sarnez là ) . Ils font la même analyse que moi, depuis le début : en réduisant le paiement des  heures supplémentaires on décourage le travail et appauvrit ceux qui en font. Marielle de Sarnez dit ceci dans un entretien sur Public Sénat :

Le passage de 35h à 39h qui supprimerait la rémunération des heures supplémentaires est inacceptable. Cela veut dire baisse des salaires pour ceux qui ont des heures supplémentaires aujourd’hui. Cela n’est pas acceptable, pas plus dans la loi El Khomri que dans le programme de certains candidats à la primaire à droite.

Je suis content de voir Marielle faire ce raisonnement et j'espère qu'elle en tirera une conséquence logique : revenir sur les 35 heures est une bêtise à plein de points de vue (fonction publique exceptée, et encore, à voir). Je le dis depuis un moment ici.

Je reviens toutefois à Jean Lassalle. Je le vois vouloir rencontrer tout le monde. Très bien, Jean. Mais quelles sont tes idées ? Quel est ton programme ? Tu n'en souffles mot. En revanche, tu vas copiner avec Nuit Debout. Moi, je me méfie d'eux. Je trouve que leur discours relève de la pensée magique, et la pensée magique, c'est comme les promesses de Hollande. Du même tonneau. C'est du flan.

J'ai pris connaissance du programme économique d'Alain Juppé. Il n'est pas si mal. Pour l'instant Jean, en l'absence de François, je continue à envisager de te donner ma voix si tu te présentes à la présidentielle, car tu serais, en l'absence de François, la seule voix centriste originale et indépendante. Mais cela va dépendre de toi. Et pour l'instant, je te le dis en toute amitié, je n'aime pas trop le chemin que tu empruntes. 

Bref, commence à émettre des idées. C'est leur absence chez beaucoup de figures politiques que je critique le plus souvent sur ce blog.

00:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jean lassalle |  Facebook | | |

Commentaires

Je partage à peu près le même avis sur Jean Lassalle. D'ailleurs, je crois que même ceux qui avaient trouvé son projet de marche farfelu ont, pour un certain nombre, sans doute admis que c'était, ne serait-ce que symboliquement, important. Lorsque j'ai croisé Lassalle, pour faire dédicacer son dernier livre, je lui ai dit que sa Marche avait été utile.

En revanche, depuis qu'il s'est mis en réserve du Modem et a commencé à vouloir se présenter à la présidentielle, c'est autre chose. J'avais écrit un petit texte début mars à ce sujet.
Si l'on se fie aux sondages les plus récents, Bayrou remonte, ce qui est somme toute assez logique étant donné que Juppé, quelles que soient ses qualités, n'est pas vraiment adulé pour lui-même et que la campagne de la primaire de la droite ne peut que le rendre moins intéressant, pour le moment, pour une partie de l'électorat.
Je n'ai pas aimé les attaques de Lassalle contre Bayrou. Si jamais quelque chose se passe du côté de l'UDI, par exemple un peu plus d'intérêt pour l'Alternative, Lassalle va-t-il poursuivre sa route ? Je préfère quasiment ne pas y penser. Vous imaginez, une situation où Bayrou pourrait passer au second tour (ce serait possible, dans une situation où l'on aurait un mélange de 2002 et de 2007, pour ainsi dire) et le manquerait à cause de points grignotés par Lassalle ?

Je préfère espérer que Lassalle va reconsidérer sa trajectoire.

Écrit par : Ascagne | lundi, 23 mai 2016

@Ascagne,

Je pense que Juppé remportera la primaire ce qui coupera court à ces considérations.
Si Bayrou y va, Lassalle le soutiendra. Le problème n'est pas entre eux mais entre Lassalle et Juppé. Lassalle n'aime pas Juppé et n'a pas confiance en lui.

Ce que j'attends de Lassalle, c'est un programme proche de mes idées. Si c'est le cas, je voterai pour lui plutôt que pour Juppé. Le problème, c'est qu'il ne prend pas vraiment ce chemin...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 23 mai 2016

Les commentaires sont fermés.