Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Réforme de l'orthographe, Bayrou, le mot juste, comme d'habitude | Page d'accueil | La réforme de l'école selon les jeunes forces démocrates »

dimanche, 14 février 2016

La Turquie ne peut pas rester membre de l'OTAN.

Je sais que ce n'est pas la moment d'ajouter une crise à une autre et qu'on a certainement besoin de la Turquie pour accueillir les réfugiés de Syrie, mais Erdogan passe les bornes.

Cela fait un moment qu'il laisse l'État islamique et le Front Al Nosra organiser à leur guise le passage de volontaires qui après avoir fait le "jihad" reviendront poser des bombes en Occident, mais voilà, désormais, qu'il bombarde nos meilleurs alliés en Syrie, les YPG.

Comme Français, je suis lié par l'accord passé entre toutes les nations qui adhèrent à l'OTAN. En fait, dès le départ, il y a un vice : on n'aurait jamais dû accepter un pays qui n'était pas une démocratie.

Mais là, c'est grave : cet imbécile d'Erdogan pourrait nous entraîner dans une guerre avec les Russes simplement parce qu'il soutient ce que l'humanité comporte de plus malfaisant.

Oh, ne soyons pas naïfs : ni Bachar ni les Russes ne sont des démocrates et le premier a commis une somme effroyable d'atrocités. Mais, eux, au moins, n'exportent pas des Bataclan et des 11 septembre partout dans le monde.

On ne pourra à nouveau discuter avec la Turquie qu'une fois l'opposition laïque revenue au pouvoir et, malheureusement, ça n'en prend pas le chemin.

22:50 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : turquie |  Facebook | | |

Commentaires

Oui professeur. Tu es très naïf.

Écrit par : Nike | dimanche, 14 février 2016

Je dirais plutôt l'inverse : la France n'a rien à faire dans l'OTAN. Il est grand temps de quitter cette organisation qui n'a absolument plus aucune raison d'être depuis l'effondrement du bloc soviétique. La France doit retrouver une politique d'indépendance et ne plus être un protectorat des États-Unis comme l'on fait et son en train de faire ces deux m***** de traîtres d'Hollande et Sarkozy. Mais vouloir l'Europe de la défense est une illusion. Néerlandais et Polonais vous diront que cela existe déjà et que ça s'appelle l'OTAN

Écrit par : François | lundi, 15 février 2016

N oublions pas que Obama est prix nobel de la paix ; alors que les USA exportent et allument des guerres partout dans le monde ; Obama est à ce jour le pire criminel de guerre bien devant les russes le syrien Assad etc
Sl y avait une logique Obama devrait avoir le prix nobel de la guerre

Écrit par : Spartacus | lundi, 15 février 2016

"ni les Russes ne sont des démocrates"
Je ne vois pas le rapport : une démocratie n'intervient jamais à l'extérieur avec quelques intérêts à défendre ?
Et puis, la Russie "est" une démocratie.
Ce qu'on peut lui reprocher est juste qu'elle n'est pas aussi sophistiquée qu'à l'ouest.

Ainsi, une Merkel est aussi accrochée au pouvoir que Poutine, et il est facile de calculer que le capital nécessaire pour couvrir la pension de retraite de Hollande se compte en dizaine de millions d'€ ...

Écrit par : amike | lundi, 15 février 2016

Les commentaires sont fermés.