Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La droite est dans l'impasse | Page d'accueil | Ça retombe toujours sur les femmes. »

jeudi, 10 décembre 2015

De race blanche et pas honteux...

Minable Bartolone. J'avais trouvé déjà lamentable d'asservir les victimes des attentats à son élection sur twitter lorsqu'il avait ajouté sur son compte un tag appelant à voter pour lui afin de rendre hommage aux victimes. Mais là, face à Valérie Pécresse, il a franchi un pas dans l'indignité.

Je vais faire une révélation : je ne suis pas un renoi, un rebeu, je suis céfran. Et le céfran, il emmerde Bartolone et sa race blanche.

Je trouvais déjà le programme de Bartolone moins bon que celui de Valérie Pécresse, sans compter que comme député il a soutenu toutes les réformes socialistes pourraves. Mais je vois en plus que c'est un sacré connard. Ce pauvre type essaie d'instrumentaliser le rejet du FN pour mettre en difficulté Valérie Pécresse, une femme politique honorable et intelligente.

C'est d'autant plus débile qu'on sait, avec les scores monumentaux du Front National, que ce genre d'arguments est juste contre-productif. Je soupçonne fortement Bartolone de tenter de coincer Valérie Pécresse afin de l'amener à devoir se justifier et perdre ainsi des voix sur sa droite. 

Mais Valérie Pécresse n'a pas à se justifier, elle n'a jamais mangé de ce pain-là. C'est Bartolone qui amène le débat dans la boue qu'il affectionne. Imbécile. Moi, j'aime bien les serre-tête, abruti.

Quant à la Seine Saint-Denis, je ne me vanterais pas à la place de Bartolone. C'est vraiment le contre-exemple, en termes de développement, de structuration du territoire, de délinquance, et de politique de l'immigration. 

Enfin, il n'y a rien d'infamant à demeurer à Neuilly ou Versailles. Pas plus qu'en Seine Saint-Denis, au demeurant.

Commentaires

Je ne suis pas dans cette région-là, mais j'avoue mon ébahissement : Bartolone est tout de même encore *Président de l'Assemblée nationale*, ce qui donne encore plus de portée à une faute de ce genre...

Écrit par : Ascagne | jeudi, 10 décembre 2015

On se croirait dans une basse-cour !
Pauvre pays !

Écrit par : Crisfi | vendredi, 11 décembre 2015

Ce qu'a dit sorti Bartolone est grave, du même niveau que les dérapages de Sarko ou la famille Le Pen.....Il n'avait pas à confondre Pécresse à la Morano.....

Qu'il soit sous pression ne justifie pas ses propos.....il aurait dû s'excuser et Pécresse a raison de porter plainte.S'il perd, il devrait rendre son poste a l'AN et redevenir simple député...il ne mérite plus le perchoir et ne pourra plus diriger convenablement les débats de l'AN!!!!!!

Cette fin de campagne est ninable comme je l'ai déjà dit.....Aucun parti ne va sortir grandi.....et c'est cela le plus grave!!!!!! les Le Pen face a toutes ses polémiques se marrent, la Marine est de plus en plus hilare..... ça leur rend service!!!!!

Écrit par : Europium | vendredi, 11 décembre 2015

Oui cette "sortie" du candidat PS donne envie de vomir, beurk beurk beurk

Écrit par : Martine | vendredi, 11 décembre 2015

Je ne comprenais pas comment Bartolone avait pu tomber si bas. Puis j'ai lu ça :
http://lelab.europe1.fr/regionales-comment-pecresse-drague-lelectorat-juif-a-trois-jours-du-second-tour-2634731
Est-ce qu'on a vraiment les hommes politiques qu'on mérite ?

Écrit par : MaxF | vendredi, 11 décembre 2015

grosse deception, cette campagne

Écrit par : Le Parisien Libéral | samedi, 12 décembre 2015

Je viens de lire l'article. Je la trouve courageuse. Elle dit tout à fait la vérité en observant avec justesse l'antisémitisme qui se cache dans la plupart des cas derrière la haine d'Israël.
Et elle a tout à fait raison de pointer du doigt les verts-rouges-bruns qui donnent le nom d'une place publique à des assassins.
Très bien Pécresse.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 12 décembre 2015

@L'héré,
Finalement cette sortie a été utile ;) elle a réveillé les modérés de ma ville, ainsi VP y a retrouvé pour partie la base électorale d'il y a un an.
5 points retour déperdition vers fn
le reste centristes et eelv outrés.
En ce qui concerne le bureau ou je vote dit bureau test, elle a obtenu deux points d'écart seulement, ai ainsi su qu'elle passait dès ce dépouillement terminé...
@+

Écrit par : Martine | lundi, 14 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.