Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Agriculture biologique contre agriculture polluante | Page d'accueil | Pour affronter le FN, les autres partis doivent changer. »

vendredi, 04 décembre 2015

Face au FN, l'art d'être contre-productif...

Insensé le déchaînement qui vise le FN à gauche, à droite et dans les hautes sphères dirigeantes. On ne saurait mieux faire pour légitimer ce parti.

Quand on fait campagne, on essaie de le faire sur ses valeurs, ses idées et ses réussites, pas sur la peur de l'ogre. Le problème du gouvernement Valls, ce n'est pas le Front National mais son incompétence et son absence de résultats. Le FN ne prospère que sur ce seul travers ou presque (je devrais tout de même ajouter l'habitude au PS du «faites ce que je dis, pas ce que je fais»).

Le PS a fait exploser les impôts, imposé super-laxiste comme ministre de la justice, promu deux réformes minables au sein de l'Éducation nationale (rythmes scolaires, réforme du collège aboutissant à la disparition de l'allemand, du latin et du grec, plus généralement à un affaiblissement de l'école) : rien que ça, cela suffit à le discréditer complètement.

Les Républicains sont plombés par le bilan de cinq années de gouvernement Sarkozy et par l'action de l'UMP. Comme de surcroît ils n'ont guère d'idées, et que, tout le comme le PS ils ont passé un temps considérable à faire l'inverse de ce qu'ils disaient, on peut dire qu'ils sont passablement disqualifiés.

Cela dit, le FN est lui-même d'une malhonnêteté insigne : voilà un parti qui se targue de rétablir l'ordre mais qui vote systématiquement contre toutes les mesures qui permettent de le rétablir. Le FN a voté contre la loi-renseignement, contre l'installation de portiques aux entrées des gares, contre un fichier européen de suivi des voyageurs aériens (Marine Le pen a voté contre au Parlement européen) et il y a encore quelques perles du même acabit. Quand on prétend protéger la nation, on ne commence pas par désarmer la République...

 

00:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fn |  Facebook | | |

Commentaires

Et le FN a raison de voter contre ces mesures. L'exercice démocratique exige de ses acteurs qu'ils soient vertueux. S'agissant des pignoufs qui se succèdent à la tête de l'Etat depuis 1995, on a raison de craindre pour nos libertés. Et ça n'a pas tardé. Bien que je haïsse ces types, il faudra expliquer par quel ressort on en arrive à appliquer l'état d'urgence à des militants écolos, et même à un catholique. Quel gage avons-nous que les écoutes ne serons pas étendue à tous ceux repérés comme des opposants ?

Qui gardera les gardiens ?

Écrit par : Koltchak91120 | vendredi, 04 décembre 2015

@Koltchack
L'état d'urgence a surtout été appliqué aux délinquants et au terrorisme.
Il y a une frange des écolos très douteuse depuis de nombreuses années, n'hésitant pas à faire le coup de poing avec la racaille des cités et les pré-djihadistes.
Qu'est-ce que foutait ce gars au milieu des casseurs ? Un peu trop facile de dire ensuite qu'il n'était pas avec eux.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 04 décembre 2015

je vous cite "lorsqu'on fait campagne on le fait sur ses valeurs ses idées ,son bilan, pas sur la peur de l'ogre....."
mais quelles sont les valeurs des différents partis au pouvoir depuis...40 ans?
la seule valeur , la seule idée , c'est "touche pas au grisbi!"
ou bien "on te passe pas le balon ,t'es pas d'la bande !"

et pour le bilan, hein, excusez moi, ils ont en effet pas trop intérêt à la ramener sur ce sujet....6 millions de chômistes officiels ou pas , une dette qu'on ne pourra jamais rembourser , ni nous,ni nos enfants ,ni nos petits enfants, une pression migratoire démentielle , une enfiottisation de la zosieté toute entière , et des hordes de gnoules semi déments qui flinguent à tout va .....

Écrit par : kobus van cleef | dimanche, 06 décembre 2015

gnoule, pas réussi à décrypter : qu'est-ce que c'est ?

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 06 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.