Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mais c'était bien un tigre, le tigre bleu de l'Euphrate, tas d'abrutis ! | Page d'accueil | L'incroyable sectarisme de la ministre Vallaud-Belkacem »

mercredi, 24 juin 2015

Tour Triangle, mi-figue, mi-raisin

Les élus UDI du Conseil de Paris ont été un peu vite en besogne en affirmant que le centre soutiendrait la construction de la Tour Triangle chère à Anne Hidalgo. Pour commencer, ils oublient qu'ils ne sont pas les seuls centristes élus et qu'à ma connaissance, le MoDem parisien s'est résolument prononcé contre par la voix de Yann Werhling.

Même si je me suis opposé assez souvent à ce projet, en réalité, j'oscille beaucoup. Je ne parviens pas à trouver le projet architectural laid. C'est le reste, en fait, qui me laisse dubitatif. C'est la méthode socialiste, qui m'irrite. Unibail annonce une performance énergétique pour sa tour que je soupçonne d'être énergétivore au possible avec toute la climatisation dont elle aura besoin. J'admettrai d'être convaincu par une expertise impartiale, mais pas celle d'Unibail, évidemment, et pas davantage celle de la Mairie de Paris dont les méthodes ne m'inspirent pas confiance.

Cela dit, créer un quartier d'affaires dans la zone avec un édifice au design inhabituel, ce n'est pas forcément idiot. Il y a le Parc des Expositions juste en-dessous, l'hyper-connectée Issy-les-Moulineaux juste en face, il y a donc un potentiel. 

Les arguments mensongers, en revanche, c'est d'affirmer que les habitants du 15ème vont en profiter. Je n'en crois rien. Les moyens de communication vont être saturés et la tour triangle ne résoudra en rien les problèmes de coût du loyer dans l'arrondissement. Cela m'étonnerait, par exemple, que les familles du quartier aient une priorité sur la crèche. En réalité, elle sera à l'usage des individus aisés qui travailleront sur place. 

Le centre de santé, ça, en revanche, c'est une bonne idée. Reste à voir quels prix y seront pratiqués, mais  en effet, dans un contexte de désertification médicale de la capitale, on ne peut qu'approuver sa présence.

Le projet est séduisant, mais 75% de bureaux, c'est beaucoup. Il y a déjà 15% de bureaux vides dans la capitale. Cette proportion aurait un sens si elle était adossée à un projet de conversion des bureaux de centre-ville en logements. Je n'ai rien vu passer de tel pour l'instant à l'Hôtel de Ville.

Avec tout ça, je ne me suis pas fait une religion.

Pour être honnête, si le projet voit le jour, j'envie ceux qui auront les moyens de se payer la suite de l'hôtel qui figure à la page 8 du projet. 

 Au fond, je tends à penser que le principe est bon. Je n'aime pas trop les méthodes utilisées pour le faire passer en force, mais avec de sérieux ajustements, je pense que je tendrais à voter ce projet si j'étais un élu du Conseil de Paris. Dans les ajustements, il y a trois points qui m'ennuient :

- il est une très bonne chose que ce projet soit financé sur des fonds privés, mais une très mauvaise que le constructeur ne règle pas de taxes foncières pendant 80 ans. A qui incombera par la suite l'entretien de la tour ? Ce n'est pas très clair mais il est certain qu'avec le vieillissement des matériaux, ce sera cher.

- c'est très triste d'avoir fait disparaître la pépinière d'entreprises. Cela a certainement plus de sens que de se contenter de construire des bureaux.

- il y a beaucoup de bureaux vides à Paris. Si on leur faisait un sort pour les transformer tous en logements, je ne serais pas contre l'édification d'autres tours triangles aux différentes portes de Paris. Mais tout cela suppose un projet de fond pensé et une détermination solide. 

A la Mairie de Paris de présenter un projet convainquant sans passer par des artifices peu honorables (le vote à bulletins secrets pour espérer une trahison dans les rangs de l'opposition, par exemple).

23:53 Publié dans Economie, Paris | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : tour triangle |  Facebook | | |

Commentaires

Sur la forme, Aziere, Tachene, Saint Etienne, Johnson, Namhias et la parachutée Leila Diri resteront comme un bon exemple de trahison en politique, s'ils votent oui à la tour Triangle.

Sur le fond, la Tour Triangle est un projet idiot. La City de Londres est à Bank, à deux pas de Saint Paul et à Canary Wharf, pas à Islington. Quand on met des gratte ciels, il faut des transports en commun.
La Tour Triangle devrait se situer à Chatelet les Halles, là où les gens peuvent acceder (eh oui, malgré sa laideur et son fascisme, le plan Voisin avait une base de logique), grâce au réseau de transport, ou à la Plaine Saint Denis (même raison) ou à la Défense (qui, elle, commence deja à saturer un peu en attendant le RER E).

Quand Issy les Moulx a developpé son pole tertiaire, ils ont combiné l'existence de friches industrielles avec la présence de lignes de RER (avant de développer le tram), ils n'ont pas posé des tours tout en haut de la ville.

Enfin, la génèse du projet montre que la Tour Triangle a cherché des justifications à posteriori. Bel exemple de capitalisme de connivence.

Écrit par : Le Parisien Libéral | jeudi, 25 juin 2015

Sur le sujet, je te renvoie à mes deux posts.

Le dernier :

La Tour Triangle défie House of Cards
http://leparisienliberal.blogspot.fr/2015/06/la-tour-triangle-defie-house-of-cards.html

Écrit par : Le Parisien Libéral | jeudi, 25 juin 2015

et aussi

Tour Triangle (75015) : symbole de l'inanité de l'accord PS-EELV à Paris ?

http://leparisienliberal.blogspot.fr/2014/11/tour-triangle-75015-symbole-de-linanite.html

Écrit par : Le Parisien Libéral | jeudi, 25 juin 2015

Je ne suis pas du tout d'accord avec ton article, L'Héré. Ces tours reviennent à recréer les fortifications et à momifier le Paris étriqué replié sur son périph (et sur son magot) actuel. Les visionnaires qui ont créé la Défense hors de la Ville de Paris ont tout compris.


Par ailleurs, Le Parisien Libéral a raison : la connivence de la Ville de Paris avec Unibail depuis Delanoë est bien connue et très suspecte.


Enfin, je trouve absolument dangereux et stupide d'installer des bureaux là où ils auront une vue plongeante sur ... le nouveau ministère de la Défense. On croit rêver.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 25 juin 2015

À Issy-les-Moulineaux, ce ne sont pas les associations qui ont empêché la construction de trois tours au Pont d'Issy (une tour prévue au final), mais bel et bien la réalité de futurs bureaux commerciaux vides.

La conjoncture n'est pas bonne et malgré le fait qu'on nous fait miroiter des reprises de croissance, on est loin d'assurer une reprise des activités et l'occupation totale de ces futurs bureaux.

En conséquence, cette Tour Triangle n'a pas lieu d'être, elle est disproportionnée par rapport à la conjoncture, à moins de la construire de manière à l'adapter en logements ou d'autres fonctions dans le cas de bureaux commerciaux vides.

Bref, si j'étais conseiller de Paris, je voterais contre.

Écrit par : Okan | jeudi, 25 juin 2015

@L'héré,
Pour avoir soutenu un projet d'implantation de creche, je sais farpaitement que 60 berceaux sont insuffisants tant en rapport avec le bassin de population qu'en tant que survie économique de la dite creche après préemption d'un certain nombre de berceaux par les mairie et entreprises.
Et puis un retour d'expérience dans ma ville: pendant toute la durée des dernières élections était placardé un panneau signalant l'implantation d'une creche (60 berceaux là aussi, comme c'est étrange) sur un projet immobilier décrié (là aussi) En fait, l'emplacement prévu a bien ouvert ses portes: aucune creche mais une agence bancaire à la place.
Voili, voila, voilou.
Je pense qu'il est très dommageable pour notre démocratie que certains élus oublient leurs promesses de campagne.
Bonne journée

Écrit par : Martine | jeudi, 25 juin 2015

@L'héré,
Très franchement, j'ai du mal à comprendre la démarche de certains élus.
Il a suffi que l'agité number one intervienne pour que....
Alors l'agité en question joue au gagnant/gagnant?
Il n'a aucun intéret à ce que VP aux dents aussi longues NKM, gagne ces élections. Raison pour laquelle d'ailleurs, il est allé squatter un meeting lors de municipales. Et puis ainsi pense-t-il se poser comme rassembleur? :o))
Je me refuse à aider la candidature de Mme VP, il suffit de lire ses sottises sur le web quand à Rhone/Alpes et puis sur les cantines etc, comme je vous l'ai déjà expliqué, ce n'est tout simplement pas possible pour moi.
En ce qui concerne mon commentaire ci-dessus assez succinct mais allant droit à l'essentiel, la vérité! Dossier que j'ai eu l'occasion se soutenir auprès de préfet et représentants de la mairie concernée etc.
Je ne parle jamais, l'héré, que de ce que je maitrise.

Écrit par : Martine | jeudi, 25 juin 2015

Je ne suis pas du tout d'accord avec ton article, L'Héré. Ces tours reviennent à recréer les fortifications et à momifier le Paris étriqué replié sur son périph (et sur son magot) actuel. Les visionnaires qui ont créé la Défense hors de la Ville de Paris ont tout compris.

Par ailleurs, Le Parisien Libéral dit juste : la connivence de la Ville de Paris avec Unibail depuis Delanoë est bien connue et fortement suspecte.

Enfin, je trouve absolument dangereux et stupide d'installer des bureaux là où ils auront une vue plongeante sur ... le nouveau ministère de la Défense. On croit rêver.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 25 juin 2015

Je ne suis pas du tout d'accord. Ces tours reviennent à recréer les fortifications et à momifier le Paris étriqué replié sur son périph (et sur son magot) actuel. Les visionnaires qui ont créé la Défense hors de la Ville de Paris ont tout compris.

Par ailleurs, je trouve absolument dangereux et stupide d'installer des bureaux là où ils auront une vue plongeante sur ... le nouveau ministère de la Défense. On croit rêver.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 25 juin 2015

Je ne suis pas du tout d'accord avec cette idée de recréer les fortifications sous forme de tours géantes. Cela revient à enraciner l'idée du Paris étriqué derrière son périph (et assis sur son magot) actuel.

Enfin, concernant la Tour Triangle, je trouve extrêmement dangereux et parfaitement stupide d'installer ces bureaux qui auront une vue plongeante sur... le nouveau ministère de la Défense. On croit rêver.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 25 juin 2015

Ben, il semblerait que le serveur se soit enfin libéré. :)

Écrit par : Martine | jeudi, 25 juin 2015

Les commentaires sont fermés.