Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Guerres impossibles ? | Page d'accueil | Un élu PS lyonnais a raison de refuser la gratuité des transports »

samedi, 03 janvier 2015

Faut-il refuser de serrer la main à un militant/une militante du FN ?

Je dirai que toute la question que je me pose est dans mon titre. Je sais que le réveillon commun de jeunes de l'UMP et du FN a fait polémique, comme le titre le Parisien.

C'est toujours difficile de bien calibrer la relation que l'on doit entretenir avec le Front National. Pour les Socialistes, c'est la diabolisation à outrance, et, on doit leur en donner quitus, ils sont sincères. Ils considèrent vraiment que le Front National est le mal absolu.

Je me suis demandé moi-même comment je réagirais si dans mon métier, je devais serrer la main à un militant, un élu FN ou même un cadre majeur comme Philippot pour ne pas évoquer Marine Le pen elle-même.

Serrer la main, c'est évidemment accepter de voir rentrer son adversaire dans la normalité. C'est donc un risque, de fait, parce que pour ma part, je ne considère pas le Front National comme un parti normal. 

En même temps, le combat se mène sur les valeurs et les idées. Je ne partage rien des convictions du Front National, et, comme François Bayrou, je pense que ce parti cherche à diviser notre pays et tirer parti du désarroi qu'il induit. J'ajoute que son discours violemment anti-libéral et populiste me déplaît profondément d'autant que je pense que son programme économique nous conduirait droit dans le mur. 

Je m'imagine difficilement passer un réveillon avec des jeunes (ou pas, d'ailleurs) du FN : quoi leur dire ? Nous pourrions évoquer sans doute la pluie et le beau temps sur lesquels nous pourrions tomber d'accord, encore que...je les crois capables d'envisager un complot de France Météo...

Au fond, ce n'est pas tant que la seule étiquette m'empêcherait de discuter ou de trinquer ; c'est plutôt que cela risque de coincer assez vite quand on va évoquer nos idées respectives ou même quand les valeurs que nous portons respectivement vont nous échapper malgré nous, aussi bien dans le feu d'une discussion qu'à l'occasion d'une remarque anodine.

Je ne cherche pas à stigmatiser un jeune FNJ pour son étiquette, mais son choix, évidemment, m'interpelle. 

Une bise, une poignée de mains, ont une portée symbolique évidente. Elles supposent une certaine forme de reconnaissance sinon de complicité. 

Il me semble que l'on peut rester poli et courtois avec les adhérents et militants du Front National. On peut même prendre un verre avec eux, pourquoi pas. Mais on doit rester roide sur ce que l'on veut pour soi et pour la France, roide sur ce que l'on ressent, roide, enfin, sur son éthique personnelle.

Une chose est sûre : je peux être amené à serrer la main d'un militant FN si les circonstances ne prêtent pas à confusion, mais je ne pourrai m'empêcher, en mon for intérieur, de continuer à éprouver une gêne. Et même si cette gêne n'est pas formulée, elle vient de l'intérieur de moi-même, je peux même la nommer en l'analysant : je sais que c'est de la culpabilité. Je ne dis pas que l'on a forcément raison de se sentir coupable, car la culpabilité nous ronge dans bien des circonstances de bien fâcheuse manière, mais si elle est là, c'est bien qu'elle correspond à une situation moralement insatisfaisante.

 

19:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : fn |  Facebook | | |

Commentaires

Toutes les conditions d'une guerre civile dont réunies : l'unite nationale est en grand péril et pas seulement à cause du FN
(...)

Écrit par : chris | samedi, 03 janvier 2015

Tiens cette situation-là je l'ai vécu dernièrement...
Au dernier conseil municipal de Dax juste avant Noël, il se trouve que j'étais au premier rang du public, derrière les gens de l'opposition, c'est à dire 7 élus de l'UMP et 1 du FN. (Ce sont les seuls qui sont dos au public.) Les élus UMP sont des copains et nous nous faisons la bise sans problème à chaque fois. L'élu FN, complètement ignoré et donc isolé des autres de droite, reste cependant placide et très poli. Je ne sais pas s'il me lit mais cette fois-ci il s'est carrément retourné pour me saluer d'un signe de tête sympathique. Peut-être a-t-il constaté que je salue aussi bien des gens de gauche que de droite dans le public ? En tout cas je n'ai éprouvé aucune culpabilité à répondre d'un petit sourire discret. Par contre, je ne pense pas que j'accepterais de lui faire la bise.

Ce qui n'est pas le cas d'un autre homme, qui, bien que FN, vient chaque année participer à la collecte de la Banque Alimentaire. Etant par ailleurs l'un des plus généreux et des plus actifs ; et lui je lui fais la bise sans problème. Il connait mes convictions, je connais les siennes et je pense qu'il se trompe de leaders. Mais nous nous gardons bien de polémiquer et ça se passe très bien.

Écrit par : Franoise Boulanger | samedi, 03 janvier 2015

Ingtéressant, la phrase de Françoise : "un homme, qui, bien que FN, vient chaque année participer à la collecte de la Banque Alimentaire".

En quoi le fait de partager les analyses du FN et ses idées devrait-il empêcher de participer à des actions caritatives ? Ce "bien que" est révélateur de bien des stéréotypes, je trouve.

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 04 janvier 2015

Arrête de faire du mauvais esprit, Christian. ;-)

Écrit par : Franoise Boulanger | dimanche, 04 janvier 2015

Je ne fais du "mauvais esprit", Françoise. Je me contente de lire et de commenter ce que tu as écrit. Le "bien que", je ne l'ai pas inventé, il me semble ?

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 04 janvier 2015

Que des jeunes UMP puissent réveillonner avec des jeunes FN ou autres n'est pas un problème en soi( c'est du domaine du privé,ils font peut-être leurs études ensembles) a partir du moment ou il n'y a pas de récupérations politiques derrière....

Le hic, c'est qu'avec tous les réseaux sociaux, tout se sait..et il était évident que les jeunes FN exploiteraient cela a des fins politiques, donc les jeunes UMP ont été stupides.... ils se sont fait avoir comme des bleus qu'ils sont.....et ils vont en subir les conséquences...

En ce qui me concerne je ne côtoie aucun électeurs FN, c'est un principe qui m'ait propre...ensuite chacun fait ce qu'il veut en conscience...

Le FN cherche a se normaliser, de nombreuses personnes(normales)tombent dans le panneau par rejet de l'ancienne classe politique.....mais il ne faut jamais oublier, même si certains cadres FN semblent fréquentables médiatiquement( sacré jeu de rôles) que la base historique du FN reste la même......donc ultra méfiance!!!!!

Écrit par : Europium | dimanche, 04 janvier 2015

Mais le FN est un parti républicain normal, sinon il serait interdit.

Je suis atterré par ce genre de réaction, d'autant que personne ou presque n'a la même attitude lorsqu'il s'agit du PCF qui a toujours été le parti de l'étranger et à sa grande époque était un parti à la solde d'une puissance étrangère, fournissant planques, subsides et divers moyens aux espions de l'URSS. Et qui dans les années 80 avait même volé 5000 armes de guerre avec les munitions lors de la liquidation de Manufrance, dans l'espoir d'un hypothétique "grand soir".

Comme si tout devait absolument être politique, jusque dans nos actes les plus communs de nos vies privées. Comme si on ne pouvait avoir d'amitiés, ou des relations, fondées sur autre chose.

La connerie a encore de beaux jours devant elle.

Écrit par : Koltchak91120 | dimanche, 04 janvier 2015

Quelle réaction exactement vous atterre, Koltchak ?

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 04 janvier 2015

Koltchak91120 écrit:
"Mais le FN est un parti républicain normal, sinon il serait interdit."
Uniquement par manque de courage politique ainsi que par tactique politique.......

Koltchak91120 écrit :
"d'autant que personne ou presque n'a la même attitude lorsqu'il s'agit du PCF qui a toujours été le parti de l'étranger et à sa grande époque était un parti à la solde d'une puissance étrangère, fournissant planques, subsides et divers moyens aux espions de l'URSS"
Nous sommes en 2015, tout ceci n'existe plus( ou a existé?), le PC n'est quasiment plus qu'un bateau ivre a la solde tantôt su PS, tantôt a la solde de l'extrême gauche.......suivant le type d'élections!!!!!!!

de plus "le PCF parti de l'étranger"( mdr) : qui étaient les collabos en 39-45 ; qui étaient les premiers résistants.....qui a l'époque étaient réellement à la solde des étrangers....
AUX FNisants :arrêtez de destructurer l'histoire à votre sauce faisandées.....

Écrit par : Europium | dimanche, 04 janvier 2015

Les premiers résistants furent royalistes mon cher, pendant que les rouges obéissaient aux ordres venus de Moscou, pacte germano-soviétique obligeant. Ils ne sont entrés en résistance qu'à partir de 1941, après que l'opération Barbarossa ait été lancée.

Si quelqu'un déstructure l'histoire, c'est bien vous mon cher.

Sinon, je ne suis pas partisan du FN, loin s'en faut. Mais si vous croyez que les rouges d'aujourd'hui sont différents de ceux d'hier, c'est soit que vous êtes bien naïf, soit que vous êtes un compagnon de route. Le PCF est mort, mais le communisme a muté. Il se cache sous les oripeaux de l'écologie politique, de l'altermondialisme, et autres billevesées. Mais n'allez pas croire qu'il soit moins violent qu'il ne l'a été.

Écrit par : Koltchak91120 | dimanche, 04 janvier 2015

Ah oui, pour ce qui est des collabos, je me permets de vous rappeler que sur les 21 ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement de Vichy, 17 venaient de la SFIO, du Parti radical de gauche, et autres groupes de la gauche pacifiste. Même le père de Lionel Jospin a collaboré, c'est dire si c'était une affaire d'extrême droite le vichysme.

Écrit par : Koltchak91120 | dimanche, 04 janvier 2015

Sinon, ce qui m'atterre, c'est qu'on puisse se poser la question de savoir si on serrerait la pogne d'un frontiste. Comme si il ne pouvait exister d'amitié en dehors de la politique, comme si on ne pouvait pas aimer quelqu'un parce qu'il est de tel ou tel parti, comme si on ne pouvait pas faire la fiesta d'un soir avec je ne sais qui au simple prétexte qu'il est de tel ou tel parti.

Écrit par : Koltchak91120 | dimanche, 04 janvier 2015

@L'héré,
J'avoue ne pas très bien comprendre le sens de ce billet.
Dans la vraie vie, vous etes parfois amené à serrer des mains sans connaitre la personne, ni ses idées. Elle peut etre affiliée tout aussi bien FDG ou FN ou encore de bien d'autres couleurs, il n'en reste pas moins qu'elle n'est pas estampillée comme telle sur son front ou sa main.
Un exemple, il y a une personne ex-MoDem dans ma ville, dont je me refuse à serrer la main ou qu'il me bise, car pour avoir travaillé avec lui, je sais qu'il ne sait que diviser pour mieux régner,et j'en passe beaucoup... Une histoire de valeurs^^^.
En ce qui concerne, l'histoire du nouvel an, je rejoins assez le commentaire d'Europium, mais je sais aussi que ces formations y compris celle de l'UDI se parlent. Quelque part il me parait plus sain pour la démocratie que ces discussions apparaissent au grand jour, plutot qu'en catimini, comme ce fut le cas dans ma ville ou le rendez-vous eut lieu dans une municipalité voisine(comme souvent le cas) et puis les responsables en direct plutot que les sous-mains/marins( comme souvent le cas itou).
Bonne soirée à vous.

Écrit par : Martine | dimanche, 04 janvier 2015

je vote fn , si un jour quelqu’un me serre pas la main pour ça , c'est pas grave . je m'en fous .
bonne soirée a tout le monde .

Écrit par : kiki08 | dimanche, 04 janvier 2015

@ Europium

Indépendammentde toute autre considération, et juste puisque vous parlez de "déstructurer l'Histoire", je vous signale que vous manquez d'infos sur celle des années 39-45.

"Qui étaient les collabos en 39-45 ; qui étaient les premiers résistants ?" demandez-vous. Eh bien, les premiers collabos furent les dirigeants du PCF. Et ce pour une raison bien simple : au moment de l'invasion de la Pologne (qui détermina la déclaration de guerre de la France à l'Allemagne nazie), Hitler était allié à l'URSS (traité germano-soviétique) et d'ailleurs, sitôt la Pologne envahie, il en fila un tiers à Staline. Le PCF, Thorez en tête, milita contre l'entrée en guerre de la France contre les nazis et appela même à des grèves dans les usines d'armement. Thorez déserta et passa toute la guerre à Moscou. Après l'armistice, les communistes étaient pourchassés par Vichy. les dirigeants du PCF restés en France, et en premier lieu Jacques Duclos, tentèrent alors de négocier directement avec l'occupant nazi pour obtenir la fin de cette traque et l'autorisation de faireparaître "L'Humanité". Ce fut un échec. Puis, Hitler attaqua l'URSS et, à ce moment seulement, le PCF devint officiellement un parti anti-allemand avec l'assassinat de l'aspirant Mauser par le "colonel Fabien".

Il y avait eu, chezles communistes de base, des résistants de la première heure qui refusèrent de suivre les consignes du comité central. Mais les premiers résistants furent aussi bien des gens de ce que nous appellerions aujourd'hui la droite dure : le colonel de La Rocque (fondateur des Croix de Feu) ou des proches de l'Action Française comme Honoré d'Estienne d'Orves ou un certain Charles de Gaulle...

Voilà, voilà... Merci de ne pas confondre "Histoire" avec "Légende dorée"... ;-)

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 05 janvier 2015

Peut etre faut-il faire la distinction entre votant F.N,sympathisant F.N et militant F.N.
Pour moi un militant ,à plus forte raison un élu F.N ne peut ignorer l'ideologie raciste,anti-semite et totalitaire de ce parti et de ses dirigeants.
Rien que pour cela il ne me viendrai pas à l'idée d'établir la moindre relation avec eux.
Quant aux nuances telles que poignées de mains ou bises ou signes de tête elles n'ont pas lieu d'etre dans ce cas, un elu F.N n'est pas de droite, Françoise, il est d'extreme droite et fasciste par essence.... et ça change tout.

Écrit par : paulo40 | mardi, 06 janvier 2015

@paulo,
Laissez, elle s'est suffisamment enfoncée, quand elle parlait d'une certaine vallée, ignorante de certains centres d'accueil pour handicapés et pas récent du tout! Et puis ignorante de l'obélisque de Despourrins, pourtant à l'époque ou elle y est passée, pas de broussailles ou ronces et les arbres étaient élagués. Bien sur, qu'elle m'a fait beaucoup rire en essayant de m'expliquer les lieux sur le web, comme si je ne les connaissais pas! Mes racines familiales pourtant et elle le savait bien... ;)
Oups, sinon pour la polémique Euro et Kol, dans cette vallée, les Allemands se sont rendus du haut de leur nid d'aigle perché (lieu d'internement d'un certain maréchal après la guerre) , non pas aux résistants mais à la cuisinière anonyme qui a su les convaincre!Parce que prendre ce fort, aurait couté beaucoup de vies... Honte aux résistants qui n'ont pas su rendre à césar^^^! @@@

Écrit par : Martine | mardi, 06 janvier 2015

@L'héré,
Voyez comment elle fonctionne...Sur son blog une Martine qui n'est pas moi, contrairement à ce que peut donner à penser certaines apparences.
Et souvenez-vous de ce commentaire. svp

Écrit par : Martine | dimanche, 15 mars 2015

Chère Martine,
Ta fixation sur ma personne me démontre finalement que mes écrits sont crédibles et je te remercie chaleureusement de la "publicité" que tu me fais si gracieusement.
Concernant les personnes dont je parle dans le commentaire auquel tu fais allusion, il faut que je précise que l'homme à qui j'ose "faire la bise" en décembre lorsqu'il vient à la collecte de la banque alimentaire, n'est pas un responsable du FN. Il n'a entre autre pas les moyens de s'acheter un ordinateur et ne me lira jamais ici. Voilà pourquoi je me permets cette précision qui ne le blessera pas : il fait partie de ces personnes simples que le FN manipule en profitant de leur désarroi. Lui étant généreux, très serviable, je ne vois pas sur quels critères je pourrais lui refuser la bise que tout le monde lui donne. Puisque parmi nous, à la collecte de la banque alimentaire, toutes les sensibilités politiques sont présentes. C'est un peu comme un commerçant, tiens un boulanger par exemple, qui refuserait de lui vendre son pain sous prétexte que sa tête ne lui reviendrait pas. Le refus de vente est un délit. Le refus de politesse aussi à mes yeux.

Quant au seul élu FN de ma ville dont j'ai parlé aussi, on ne le voit jamais nulle part, dans aucune manifestation. Le fait que je l'ai discrètement salué n'a aucune incidence politique. J'ai juste eu pitié d'un homme laissé à l'écart par tous les autres élus.(Tout le monde sait dans ma ville que je discute dans la rue avec le plus de personnes possible. Des policiers municipaux aux personnes sans domicile fixe... Et que je fais la bise à des sympathisants de gauche comme de droite lors des conseils municipaux.) Nous verrons le 29 mars quel est le résultat de ce parti dans notre région. Leur campagne doit consister à faire habilement du porte à porte pour exploiter la conjoncture actuelle... Et c'est vrai que chez nous la population rurale est très touchée. Nous avons aussi beaucoup de personnes âgées et c'est cet électorat que le FN cible. Dans son programme départemental, il parle notamment de "lutter contre la délinquance dans les collèges". Or c'est archifaux ! Puisque nous avons la chance chez nous d'avoir très peu de jeunes délinquants. Mais une personne âgée ne peut hélas pas le vérifier. Voilà le genre de procédé employé par tous les tricheurs...

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 16 mars 2015

Voila, les élections sont passées et une certaine martine de dax en tete de gondole sur certains blogs(pas moi) a été élue grace à certains reports de voix...très troubles, il suffit de lire au-dessus.
Ensuite, celle qui s'imagine en Bolloré bis à soixante ans passés pour débuter sa carrière en affaire, n'hésite pas à se voir facon Francoise Picasso, tout ca pour se faire de la pub...Si des fois, la famille lui faisait un procès^^^Il y aurait retombée nationale.Boudiou qu'elle est pathétique.

Écrit par : Martine | mardi, 31 mars 2015

Voila, les élections sont passées et une certaine martine de dax en tete de gondole sur certains blogs(pas moi) a été élue grace à certains reports de voix...très troubles, il suffit de lire au-dessus.
Ensuite, celle qui s'imagine en Bolloré bis à soixante ans passés pour débuter sa carrière en affaire, n'hésite pas à se voir facon Francoise Picasso, tout ca pour se faire de la pub...Si des fois, la famille lui faisait un procès^^^Il y aurait retombée nationale.Boudiou qu'elle est pathétique.

Écrit par : Martine | mardi, 31 mars 2015

àMartine

La Martine dont tu parles ( celle de Dax) n'a pas gagne. Son binome est battu sur le fil (227 voix) par elui du Maire de Dax lui-me^me.
C'est un score honorable, mais dans les Landes on est loin du grand soir bleu (ou multicolore)espéré par certains.

Écrit par : paulo40 | mardi, 31 mars 2015

""Pour les Socialistes, c'est la diabolisation à outrance, et, on doit leur en donner quitus, ils sont sincères""

Vous êtes sérieux, là ?

Écrit par : Noëlle | vendredi, 22 mai 2015

Les commentaires sont fermés.