« Bayrou-Juppé, le Pacte d'Aquitaine | Page d'accueil | La hargne fiscale tourne à la rage en Allemagne »

samedi, 08 mars 2014

Les femmes qui comptent en politique

En cette journée du 08 mars j'ai pensé particulièrement justifié de considérer le spectre politique afin de déterminer quelles femmes émergent et joueront un rôle politique majeur dans l'avenir. Je circonscris à la France mon examen car il serait vraiment long de faire le tour du monde, d'autant que je ne connais pas la situation politique partout.

J'ai choisi d'écarter les coqueluches des médias : la plupart du temps, ells font pschitt faute de compétences réelles et on finit par ne plus en entendre parler. Non, je m'intéresse à celles qui ont un poids politique réel et qui l'ont prouvé.

C'est une socialiste et une nationaliste qui me viennent d'abord à l'esprit : à l'évidence, Anne Hidalgo est bien partie pour devenir un acteur majeur de la sphère politique française, sauf à ce que sa rivale et challenger, NKM crée la surprise. Maire de Paris, c'est un sacré tremplin, en France, à condition que l'on se montre capable de franchir un échelon supérieur. Marine Le pen est à l'évidence l'une des personnalités les plus emblématiques parmi les femmes. Elle a réussi à s'imposer à la droite de la droite, créant dans son sillon une dynamique qu'aucun leader d'extrême-droite n'était jusqu'ici parvenu à générer. Sa nièce, Marion, s'engouffre d'ailleurs dans le même chemin. Toujours à gauche, Martine Aubry, la maire de Lille, est assurément un femme qui compte en politique. Elle a la stature et l'esprit de décision pour accéder aux fonctions suprêmes, premier ministre ou présidente. A droite, outre NKM,  je crois que Valérie Pécresse a beaucoup de potentiel, mais il faut qu'elle le réalise.

Christine Lagarde est aussi une actrice de premier plan, mais elle est un peu éloignée des affaires de la France, et puis c'est surtout une excellente technicienne, plus qu'une politique. A vrai dire, je pense que les femmes qui se spécialisent, ou dans l'économique, comme Christine Lagarde, ou dans le social/sociétal, comme Najat Belkacem ou Christine Taubira perdent considérablement en aura politique, contrairement aux apparences. Et je ne parle pas de celles qui ne valent que par les médias.

Au centre, il y a des femmes que j'apprécie beaucoup, comme Marielle de Sarnez ou Chantal Jouanno, mais je ne les crois pas en état de percer dans l'opinion pour l'instant.

Simone Veil s'est retirée du monde politique et Ségolène Royal est définitivement hors-course, désormais. Je ne vois donc pas d'autres noms qui attirent suffisamment mon attention pour que je les joigne à la liste que je viens d'établir.

17:10 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : femmes politiques | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est encore trop optimiste, à mon avis. Marielle de Sarnez n'a évidemment aucun poids politique ; mais je pense que Martine Aubry non plus. Les 35 heures l'ont définitivement flinguée, ainsi que son positionnement "gauche radicale" qui n'est absolument plus dans l'air du temps. Je ne crois pas à Anne Hidalgo, honnête apparatchik qui ne dépassera jamais le niveau municipal - une sorte de Tiberi féminin de gauche. J'enterrerais moins vite que vous Ségolène Royal, définitivement imprévisible et donc capable de tout oser, suivant l'immortelle formule de Michel Audiard. Taubira et Lagarde sont confinées dans des seconds rôles dont elles ne sortiront pas, heureusement pour nous. Najat Vallaud-Belkacem et Marion Maréchal-Le Pen sont les deux pasionarias symétriques capables de s'affronter après-demain. Valérie Pécresse a un côté Barbie qui la dessert par trop pour le moment. NKM, je ne sais pas, je la connais trop mal pour me faire une opinion ; mais la façon dont elle mène sa campagne municipale me fait penser qu'elle ne sait pas s'entourer.

De toute façon, les hommes seront largement majoritairesen politique pendant encore longtemps - pour le meilleur et pour le pire.

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 09 mars 2014

Désolé l'hérétique....

MDS : zéro pointé.... depuis le temps qu'elle tente d'exister en politique.... les médias ne l'invitent que rarement( juste a cause des règles d'équité) car elle ne sort que des banalités, le grand public ne la connaît pas.... Rama Yade, plus populaire, aurait mérité d'être tête de liste aux européennes à sa place....puis après 3 mandats insignifiants il faut savoir laisser sa place...

La futur maire de paris : ok

La battue a paris : sera dézinguée comme toutes les personnalités de droite qui ont perdu la bataille de paris...cf Seguin p.e

Pécresse, ok si elle devient plus tueuse comme la Jouanno...

Ségo sera dans le prochain GVT donc elle existera pour le meilleur et pour le pire....

Christine lagararde, fauchée par l'affaire Tapis

Les Lepen and co n'existent qu'en réaction a une classe politique qui est à coté de la plaque....malheureusement...

la khmere rose j'en sais rien...

la khmere verte a un avenir car quoiqu'on en pense elle maitrise bien ses dossiers, hollande ne va pas la virer du GVT

Écrit par : Europium | dimanche, 09 mars 2014

Auriez vous du mal à reconnaître le potentiel dans le camp d'en face ?

Traiter MMLP de passionaria ou d'exutoire c'est manquer de jugeote : qui en politique pouvait se vanter d'avoir son CV au même âge ?
La placer parmi "les femmes qui comptent" est peut-être un peu précipité mais on peu à tout le moins lui reconnaître une certaine habileté, inhabituelle pour son âge.

@ Europium :

J'apprécie relativement Rama Yade moi aussi, mais une chargée des droits de l'homme qui s'écrase en beauté à chaque fois que ce serait son rôle de dire "stop" ...
J'ai du mal à lui trouver la moindre crédibilité depuis ses années Sarko.

Écrit par : skunker | mardi, 11 mars 2014

@ Skunker

Si vous lisez bien mes propos, vous verrez que le fait de traiter MLLP de "pasionaria" n'interdit en rien de reconnaître son potentiel, puisque je dis qu'elle se retrouvera certainement confrontée à l'avenir à NVB, à qui je reconnais un potentiel comparable.

Écrit par : Ch. Romain | mardi, 11 mars 2014

@Shunker

Oui Rama YADE a dû se taire mais ce n'était pas de sa volonté, c'était dicté par son boss de l'époque(BK) au nom de la real- politique...Il faut bien malheureusement traiter avec le diable au nom de certains intérêts économiques....c'est nul mais c'est comme cela que fonctionne le monde.....

D'ailleurs ce BK avec qui Rama Yade ne s'entendait pas , a eu la peau de cette dernière ainsi que de son ministère.....

D'ailleurs à force de trop la ramener Rama YADE a fini par être virée du GVT et a même quitté l'UMP.....donc...

Quant a MMLP si elle n'était pas la nièce de....elle ne serait pas la ou elle est....

Écrit par : Europium | mercredi, 12 mars 2014

@Shunker

Oui Rama YADE a dû se taire mais ce n'était pas de sa volonté, c'était dicté par son boss de l'époque(BK) au nom de la real- politique...Il faut bien malheureusement traiter avec le diable au nom de certains intérêts économiques....c'est nul mais c'est comme cela que fonctionne le monde.....

D'ailleurs ce BK avec qui Rama Yade ne s'entendait pas , a eu la peau de cette dernière ainsi que de son ministère.....

D'ailleurs à force de trop la ramener Rama YADE a fini par être virée du GVT et a même quitté l'UMP.....donc...

Quant a MMLP si elle n'était pas la nièce de....elle ne serait pas la ou elle est....

Écrit par : Europium | mercredi, 12 mars 2014

@l'Hérétique:
En ce qui me concerne juste quelques réserves en ce qui concerne Christine Lagarde et Segolène....de sérieux doutes en ce qui concerne NVB et LePen junior: trop caricaturales des partis dont elles sont issues.
La Belle Ibère: OK mais j'attends d'elle une vision plus profonde de notre société qui ne se limite pas à Paris.
MDS=MDR=LOL: inutile et sans saveur même pas du complément alimentaire!!!
A ce sujet F.B a totalement raté le coche en 2007, il aurait du accepter le ticket avec Ségo, mais là encore être N° 2 et d'une femme en plus, quelle horreur!!!!
La politique à absolument besoin d'être menée par de nouvelles jeunes personnes.
Le cas Taubira and Co en est un exemple typique: mentir effrontement et impunément fait partie de l'arsenal politique dorénavant , tout comme le paravent de la "vie privée" .
Mais encore faut-il pour emmerger , virer tous les vieux croûtons qui dirigent TOUS les partis en France.
Je n'ai pas de nom particulier en tête mais je suis sûr que l'application stricte du non cumul des mandats et de ma mise en place de "primaires" pour toutes élections ou nominations favorisera l'apparition de nouvelles têtes, parmi lesquelles bien sur quelques femmes!!!(et tant qu'à faire mignonnes....)Hou, le vilain sexiste....

Écrit par : paulo40 | mercredi, 12 mars 2014

Comment se fait-il qu'FB, soit disant très européen, n'est pas plus mis en avant Sylvie Goulard, dont ont peut rappeler les compétence sur l'UE,car en plus d'être député européenne, elle a travaillé a l'IRIS je crois et a été conseillère de Prodi quand ce dernier était président de la commission européenne...c'est autre chose que MDS...car elle au moins a une bonne vision critique et constructive de l'UE...

Écrit par : Europium | mercredi, 12 mars 2014

@L' héré,
Anne H n'a pas l'étoffe, mais son pygmalion restera certainement aux commandes plus ou moins directes.
NKM qui hurle au plagiat, ferait mieux de fermer sa boite à camembert , ou alors dois-je l'ouvrir?
Mme Lagarde, alors là, affaire Tapie, et puis Ukrainienne surtout!! Whatelse?
Ma'mm Pécresse qui a su si bien instaurer le dialogue avec l'outre-rhin des économistes ;o)) Consternant! Et la Goulard n'est pas en reste sur ce thème^^^.
Quand à EELV la NAJAT ET CIE que des coucous un peu dans le style de Clepagina et Mme Jouanno mais puissance 10 en terme d'aura dans les médias.

Écrit par : Martine | jeudi, 13 mars 2014

Écrire un commentaire