« Circulation/Pollution : Delanoë et Hidalgo n'ont rien fait. | Page d'accueil | Droit des femmes, le retour de la réaction la plus vile »

lundi, 20 janvier 2014

MoDem et UDI : une ascension continue...

J'ai bien noté la progression constante dans l'opinion de l'UDI et du MoDem depuis plusieurs mois, creusant désormais nettement l'écart avec les autres partis. S'il est clair que l'Alternative a apporté à l'un et à l'autre, il n'y a pas que ça.

a) je me suis échiné à expliquer depuis plusieurs années déjà qu'il existe un gros espace au centre-droit : l'Alternative le comble désormais, sachant que pour l'instant, nous sommes sur un plancher (10% environ) mais que notre amplitude monte à 20%

b) la modération de Bayrou et de Borloo plaît aux Français

c) la ligne qu'adopte Hollande (en paroles seulement pour l'instant) est peu ou prou ce que proposent les deux partis, particulièrement François Bayrou et son MoDem, depuis un moment déjà.

En quelques lignes, le MoDem et l'UDI, avec quelques variations entre les deux partis, c'est une politique de l'offre favorable à l'entreprise, la réduction des déficits et la baisse de la dépense publique, une approche modérée, consensuelle et libérale des questions de société, des filets de sauvegarde pour préserver la solidarité et protéger les plus faibles, le refus des stigmatisations et des divisions artificielles, qu'il s'agisse de l'immigration ou qu'il s'agisse des "riches".

Le défi qui nous attend, désormais, ce ne sont pas les municipales même s'il existe quelques bisbilles çà et là mais l'Europe. De très grands défis nous attendent car il s'agit d'amorcer la mutation de l'héritage européen avec des propositions nouvelles afin d'en faire une entité efficace, transparente et proche des Européens, à commencer par les Français, c'est bien là son principal travers.

L'Alternative est en cours de construction mais elle a désormais des cartes intéressantes en mains. 

19:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

""En quelques lignes, le MoDem et l'UDI, avec quelques variations entre les deux partis, c'est une politique de l'offre favorable à l'entreprise, la réduction des déficits et la baisse de la dépense publique, une approche modérée, consensuelle et libérale des questions de société, des filets de sauvegarde pour préserver la solidarité et protéger les plus faibles, le refus des stigmatisations et des divisions artificielles, qu'il s'agisse de l'immigration ou qu'il s'agisse des "riches".""

Parfaitement bien résumé ! Oui, c'est ça le rôle du centre : réunir de cette façon le meilleur des personnes, d'un côté comme de l'autre.

Écrit par : Françoise Boulanger | mardi, 21 janvier 2014

Article révélateur de l'étrange ambiance du congrés du modem et surtout des réunions du modem Paris . Entre église évangélique et prophétie auto réalisatrice ....La france attend l'alternative, les adhesions se multiplient comme les pains et nous voilà à 20 % ...alors qu'il n'y a pas le début d'un programme, d'un souffle et qu'à Paris dans les arrondissements le modem ( en dehors de la garde rapprochée de marielle qui a sa place bien au chaud ) n'est pas ou si peu en position éligible .Oui l'heretique le centre droit (UDF nostalgie !) a gagné mais bien loin de l'idée primaire du modem qui elle aurait rassemblée plus de 20 % ...rendez vous aprés les municipales et surtout aprés les européennes pour évaluer cet artcile que je garde précieusement et le nombre d'électeur qui chercheront l'alternative dans le vote blanc...

Écrit par : lolo75 | mercredi, 22 janvier 2014

@L' héré,
Pas changé d'avis...
Bon courage à vous pour les européennes, je n'étais pas présente au congrès et n'envisage pas davantage de l'etre au futur rendez-vous. Z'avez noté ma dernière intervention? ;o))
Et puis ce soir une date difficile pour moi^^^.
Salut

Écrit par : Martine | jeudi, 23 janvier 2014

Écrire un commentaire