Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les petits trafics de Dieudonné | Page d'accueil | Continuez à taper sur NKM, dissidents, gauchos et fachos : on gagne des points ! »

mardi, 07 janvier 2014

SDF : tous ceux qui ont craché sur NKM l'ont dans le f...

Je sais, je deviens de plus en plus vulgaire, moi, sur mon blog, et il perd de la tenue. J'ai des épisodes, comme ça. Je n'aime pas Barthès et son Petit Journal, généralement, mais, pour une fois, ils ont été honnêtes. Ils ont retrouvé les SDF de la photo avec NKM. 

a) ce sont tous des Polonais, en effet

b) NKM est resté une demie-heure avec eux et la photo a été prise par surprise

c) elle est revenue plusieurs fois (pendant une semaine à dix jours) hors caméras, pour discuter avec eux et prendre de leurs nouvelles

d) ils l'ont tous trouvée sympa.

Conclusion : on dit quoi, PS, dissidents de droite, FN et Carlotti qui ont craché dans le plat d'un même glaviot dégueulasse ? Eh ben on ferme sa grande gueule et on l'a dans le fion. Voilà.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

23:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : nkm |  Facebook | | |

Commentaires

Je crois qu'il est temps pour moi de passer à la provocation.
Comme j'en ai un peu mare de ne voir ici traité que l'écume des choses (les photos de "NKM chez les sdf" et les actus du bouffon Dieudonné) , je suis allé fouiller le programme de NKM.
Surprise, je n'ai trouvé qu'un minable dépliant publicitaire qui énumère une litanie de bonnes intentions :-(
Sur son site de campagne à l'index : "Mon projet"
Je cherchai tout ce qui concerne l'entreprise et plus précisément les TPE, il faut savoir que si en terme d'emploi les TPE représentent 1/3 de l'emploi, en nombre c'est 97% du tissu économique de notre pays.
http://www.recrut.com/article/Le_poids_des_TPE_et_PME_dans_l_economie_francaise_1213

Bon, je ne vais pas faire un copier/coller du programme, mais il n'y a rien, strictement rien! Deux exemples:
1/ Favoriser l'accès des entreprises parisiennes aux marchés publics. Je suis mort de rire, d'abord, répondre à des marchés publics c'est un travail qui exige presque dans tous les cas de mobiliser du personnel uniquement sur ce travail! Ensuite, c'est méconnaître les délais de paiements de ces dits marchés qui les rendent de facto hors de porté des TPE.
En plus je doute qu'il soit vraiment légal de favoriser des entreprises d'une zone géographique, et ce serait pour le coup à l'opposé de l'esprit libéral, voir presque stalinien!

2/ Doubler les euros investis (la formule m'amuse, c'est quoi des euros investis? Des subventions? Décidément les élus ne comprendront pas que nous ne sommes pas des mendiants! Et investis? Ah bon, la candidate va investir? Quel argent? Soyons sérieux, on investit son argent et on dépense celui de la collectivité...).
Tout le reste est un catalogue de bonnes intentions, des mots, des mots...
Et pourtant, les collectivités locales ont de plus en plus de moyens à leur disposition, décentralisation oblige, à commencer par la contribution foncière des entreprises, vous savez cette fameuse taxe professionnelle soi disant supprimée par Sarko et revue et augmentée par les municipalités qui décident de son montant dans une fourchette assez large (http://www.entrepriseindividuelle.info/blog/?page_id=26)
Bon, je ne vais pas énumérer une liste de revendications, ce que je constate c'est que les politiques ne comprennent rien à "l'esprit" d'entreprise propre aux pme, si nous avons décidé d'être indépendants, ce n'est pas pour demander des subventions, sinon ou serait l'indépendance que nous revendiquons?
Non! Ce dont nous avons besoin, c'est que les diverses administrations nous foutent la paix! Que nous n'ayons pas à remplir 10 fois le montant de notre CA annuel. Et que les statuts fiscaux et sociaux soient unifiés et simplifiés!
Mais ce que je constate depuis longtemps c'est que, par entreprise, les politiques n'entendent que les boites du CAC40 (là je simplifie), bien sur ce sont elles qui sont en mesure de faire du chantage à l'emploi! Mais regardez-y de plus près et vous constaterez qu'elles sont plus proches du modèle soviétique que du libéralisme de façade généralement affiché!
Vous l'avez compris, cher Hérétique, j'en ai un peu ras le bol de ces politiques, surtout de droite et du centre (les socialos, je ne suis pas déçu, je n'en attends rien) qui se piquent de parler d'entreprise et qui se nourrissent des discours des Gattaz, Parisot, et consorts qui en vérité ne sont que des assistés de haut vol .
Dans le titre de votre blog, il y a "hérésie économique", n'est-ce-pas? Parlons en.

Écrit par : Michel | mercredi, 08 janvier 2014

@ L'Héré

Ah là là, ça vous démangeait, d'utiliser cette expression... Vous avez renoncé à l'employer pour l'autre guignol antisémite, mais pour les opposants à NKM, vous avez craqué. Tsss... ;-)

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 08 janvier 2014

@Christian
Vous lisez dans les pensées...:-D

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 08 janvier 2014

@Michel
Très justes critiques : je pense d'ailleurs que je vais le reprendre sous la forme d'un billet.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 08 janvier 2014

Oui, vous devenez de plus en plus vulgaire et c'est dommage...

Écrit par : Christine | mercredi, 08 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.