Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Grand Paris ? Mais pour quoi faire ? | Page d'accueil | Plus moyen de planter sa tente quelque part »

lundi, 29 juillet 2013

Cécile Kyenge, l'erreur de la gauche italienne

La ministre italienne de l'intégration a fait l'objet d'actes de dénigrements très violents ces dernières semaines en Italie. Née au Congo, 

Cécile Kyenge est la première ministre noire dans ce pays.

La gauche, avec le dogmatisme idéologique qui la caractérise, je l'imagine, a voulu une fois de plus en rajouter dans le droitdelhommisme dégoûlinant en plaçant une Africaine à un poste ministériel afin de renvoyer une image riante de la tolérance en Italie. Bien sûr, le gouvernement Letta associe bien plus de forces politiques que la seule gauche, mais il n'y a aucun doute que c'est bien cette aile-là de l'échiquier politique qui a voulu avoir ce symbole.

La faute impardonnable, ce n'est pas de lui avoir donné un ministère mais d'avoir choisi celui de l'Intégration, d'autant qu'elle en a rajouté  une couche en invitant à régulariser davantage d'immigrés clandestins (en somme tous ceux qui sont nés sur le sol italien).

Que s'est dit une partie de l'opinion en Italie, notamment la frange la plus réactionnaire ? Qu'une immigrée était nommée à un poste pour ouvrir davantage encore les portes à l'immigration. Cécile Kyenge vient elle-même d'une famille polygame ce qui fait qu'elle n'a pas moins de 37 frères et soeurs. Bien sûr, nul n'est comptable de sa famille, mais enfin, comme symbole, ce n'est pas vraiment fameux, c'est évident, quand on postule à l'Intégration de l'immigration et que l'on ne s'est pas spécialement fait remarquer par une dénonciation énergique de la dite polygamie. Pire, en fait, pour la citer, elle a même déclaré que grandir avec tant de frères et soeurs [lui avait] donné l'impression de vivre dans une communauté. Cela facilite les relations avec l'autre partie de la société, en dehors de la famille». Bref, elle a fait le nécessaire pour braquer une large partie de l'opinion : ouverture des portes et quasi-éloge de la polygamie : quelle idiote incompétente !

Ce qui eût été astucieux, c'eût été de trouver une personnalité issue de l'immigration compétente et astucieuse et de la nommer aux finances ou à l'intérieur, dont le prestige surpasse généralement la plupart des autres fonctions, y compris aux yeux de l'opinion.

Mais voilà, pour la gauche, un immigré/une immigrée, c'est forcément l'intégration ou le sport.

Sur ce point, on peut dire que Sarkozy avait été autrement plus audacieux et intelligent avec Rama Yade et Rachida Dati.

Bref, l'Intégration est un gros chausse-trappe tout propre à disqualifier qui s'en occupe surtout quand on a des prédispositions pour accélérer le processus...

Commentaires

Sarkozy avait été différent mais pas spécialement mieux.

Avec une ministre des droits de l'homme sans pouvoir qui se cache lorsque Kadafi est invité et une ministre de la justice qui fait parler d'elle seulement parce qu'elle dissimule le nom du père de son enfant.

Certes, le pari était plus osé mais il s'est révélé manqué.

Écrit par : LUM | lundi, 29 juillet 2013

Vous proposez donc de refuser de mettre une personne compétente dans son domaine à la tête d'un ministère uniquement du fait de ses origines ?
Madame Kyenge Kashetu a été fortement active pour une meilleure intégration en Italie dans de nombreuses associations (son expérience et les difficultés qu'elle a rencontré pour obtenir la nationalité italienne l'a sans aucun doute aidé), ce qui fait d'elle une personne des plus compétentes pour parler immigration et intégration.

Écrit par : Cyril M | mardi, 30 juillet 2013

Je partage l'étonnement de Cyril M de voir ce billet faire le procès d'une Ministre sans poser nulle part la question de sa compétence pour les fonctions qu'elle occupe, ou de son engagement politique sur le même sujet.

Ça doit être une forme de discrimination positive ?

Écrit par : FrédéricLN | mardi, 30 juillet 2013

@Cyril et Fred
a) quand il y a des tensions dans une société sur un sujet donné, on ne vient pas en ajouter une couche supplémentaire
b) vous trouvez compétente quelqu'un qui fait l'éloge de la polygamie ?
c) si la gauche a comme objectif de donner un signe fort d'intégration de l'immigration, le ministère de l'Intégration est le poste le plus idiot à lui attribuer.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 30 juillet 2013

Décidemment, je m'inquiète de plus en plus de la teneur de vos billets....

Vous parlez des dénigrements très violents subis par cette dame...
Pourquoi vous n'utilisez pas les vrais termes qui correspondent aux attaques auxquelles elle doit faire face ?

Elle est victime d'un racisme immonde que rien ne justifie....

J'ai regardé sur les sites web d'info: Apparemment un haut responsable politique italien l'aurait traitée d'orang outan et il semblerait qu'elle ait été à plusieurs reprises la cible de jets de bananes de la part de partisans d'extrême droite...

Si on vous écoute , le gouvernement italien de centre gauche aurait dû faire ses nominations en veillant à ne pas froisser la frange extrémiste de l'électorat italien...

Le seul fait que vous puissiez évoquer une logique pareille me fait bondir...
Il ne faut jamais céder sur le terrain des valeurs devant ce type de comportements...


Vous dites que le gouvernement Italien aurait fait preuve d'un dégoulinant "droitdelhommisme" en "plaçant une africaine à un poste ministériel".

Déjà, première chose, si elle occupe un poste de ministre en Italie c'est qu'elle est de nationalité italienne... Vous auriez dit Italienne d'origine Africaine, je n'aurais peut être pas relevé mais là, cette façon de la définir m'interroge...

Ce n'est pas à vous que j'apprendrais que le choix des mots est rarement anodin dans ce genre d'analyse...

je comprends peut être mal votre billet et dans ce cas, je pense qu'il y aurait nécessité d'en revoir la rédaction mais la façon dont vous l'avez tourné pourrait laisser penser que finalement vous accordez certaines circonstances atténuantes aux extrémistes en chargeant comme vous le faites cette dame...

Enfin, au nom de quoi devrait on lui interdire le poste de ministre de l'intégration ?
Elle a fait de bonnes études, une bonne carrière politique en Italie, bref un cas typique d'intégration réussie...
A priori, elle doit avoir des idées assez précises sur ce thème...

Vous dites qu'elle a été élevée dans une famille polygame avec beaucoup de frères et sœurs... et alors ?
Si elle a bien vécu sa jeunesse dans ces conditions , pourquoi voudriez vous qu'elle renie sa propre famille ?
Vous passez une bonne partie de votre billet à faire un procès d'intention à son encontre basé sur ses origines...
On peut avoir ses propres idées sans forcément être obligé de renier sa famille...

Bref, je trouve que l' ensemble de votre billet a une odeur bizarre, pour ne pas dire suspecte....

Je ne sais pas trop ce qui vous arrive depuis quelques temps mais je regrette une période où vos billets étaient beaucoup plus réfléchis et fins...
Ca sonne bizarrement sur un blog qui affiche une proximité avec le centrisme...

Mais peut être que j'ai mal compris et que j'ai lu de travers... Je préfèrerais que ce soit çà d'ailleurs et que vous me détrompiez en m'expliquant ce que vous avez vraiment voulu dire...

Cordialement

Écrit par : Serge92 | mercredi, 31 juillet 2013

Pourquoi cette voudrait-elle venir imposer en Italie les problèmes qu'elle fuit dans son pays? La démocratie permissive: la bonne aubaine...

Écrit par : Denis | mercredi, 31 juillet 2013

Bonjour Serge,
Je ne lui reproche pas ses origines et je dénonce les attaques ignobles dont elle fait l'objet (racisme + machisme).
En revanche, j'observe qu'elle jette très largement de l'huile sur le feu et j'ajoute que, de la part de la gauche, placer à ce poste une Italienne d'origine africaine, ce n'est pas malin, tout du moins, quand on valide une politique d'immigration permissive, ce qui est clairement ce qu'elle propose.
Il n'y a rien de suspect dans mon billet.
Je ne lui reproche pas d'avoir été élevée dans une famille polygame mais d'en faire de manière sous-entendue l'éloge. Cela me paraît clair, non ?
Je ne retire pas un mot de mon billet. Je ne trouve pas cette jeune femme très fine. Je pense que c'est une erreur de l'avoir placée là, et, puisque vous parlez de clarté sur les valeurs, je suis foncièrement hostile à a polygamie et n'aime pas ceux qui en minimisent les dégâts.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 31 juillet 2013

@serge
Un autre détail : être centriste, ce n'est pas s'aligner sur les positions de la gauche en matière d'immigration et d'intégration.
Consultez des personnes de centre-droit, par exemple, et je vous parie que vous trouverez des points de vue équivalents au mien. Vous vous trompez de logiciel en pensant que ce que je dis n'est pas centriste. Ce que cela n'est pas, c'est de centre-gauche, ça oui...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 31 juillet 2013

Dslée de devoir vous dire l' héré que vos propos étaient loin d'etre clairs d'où la volée de bois.
Ensuite vous m'amusez car vos propos m'ont fait penser à ceux d'un député (envers une personne très compétente en matières économiques issue de l'immigration) qui a fait la une il y a quelques temps quand à l'utilisation de sa réserve parlementaire^^^, à ce stade il ne s'agit meme plus de centre droit.

Écrit par : Martine | mercredi, 31 juillet 2013

Oups: "volée de bois vert" bien sur.
Bon courage, je retourne "vacationner"? Lol

Écrit par : Martine | mercredi, 31 juillet 2013

@ l'heretique:

Ma remarque sur la contradiction de votre billet avec une ligne centriste (je pense plus particulièrement à l'aspect humaniste du centrisme) tenait plus au fait que vous chargiez cette femme d'un côté et que vous sembliez accorder des circonstances atténuantes aux individus que ont perpétrés ces actes inadmissibles...
Je pense que les valeurs centristes ne sauraient être compatibles avec une quelconque ambiguïté vis à vis de ce type de comportements...
Vous me dites maintenant que vous trouvez ces actes ignobles , dont acte...
mais reconnaissez que vous aviez été très tiède dans la dénonciation de ces comportements que rien ne sauraient justifier...

Que cette dame soit favorable à une politique permissive en matière d'immigration, c'est sont droit...
Et c'est le votre de penser le contraire...
Il y a aussi des politiciens d'origine intégralement européenne qui sont sur cette même ligne politique...
Je ne vois pas pourquoi son origine rendrait plus inacceptable son positionnement...


Concernant la polygamie de sa famille, vous lui faites un procès d'intention car je pense qu'elle a exprimé son ressenti d'enfant ayant été élevée dans une famille polygame...
j'imagine que si elle a été amené à faire des déclarations sur ce thème c'est que des journalistes ont dû lui poser la question sinon je ne pense pas qu'elle serait allé d'elle même sur ce terrain...

On peut ne pas apprécier ce type de pratique mais ce n est pas pour çà que les enfants qui ont été élevés dans ces milieux ont forcément tous été malheureux...

Cela ne signifie pas pour autant qu'elle considère que c'est un bon modèle...
D'ailleurs vous le reconnaissez puisque vous parlez vous même de sous entendu...
Vous lui reprochez donc quelque chose dont vous même n'êtes pas certain...

Je maintiens mon opinion sur la tournure du billet car vous avez adopté un format clivant centré, ne vous en déplaise, sur ses origines ethniques et familiales.
La seule réelle critique de nature purement politique que vous faites tient dans les deux lignes qui parlent de son positionnement politique sur l'immigration.

Écrit par : Serge92 | mercredi, 31 juillet 2013

@l'hérétique:

Si je fais ces remarques ce n'est pas pour être bêtement dans la contradiction...

Même si çà fait peu de temps que je me suis remis à lire votre blog, j'ai par le passé souvent apprécié de lire votre prose...
C'est donc en tant que lecteur que je réagis en espérant vous inciter à revenir à un mode d'écriture plus propice à un débat un minimum apaisé...

Écrit par : Serge92 | mercredi, 31 juillet 2013

Quand on donne rendez-vous à l' héré, ben on se retrouve avec MAK et D Badré dans les pattes...En bon entendeur^^^Salut!

Écrit par : Martine | mercredi, 31 juillet 2013

"C'est fou!!!" Comme le disait si bien un maitre de la toile et pinceaux dans certaines campagnes publicitaires. ;o)))

Écrit par : Martine | mercredi, 31 juillet 2013

http://www.youtube.com/watch?v=JRvV7dqS_FQ

Écrit par : Martine | jeudi, 01 août 2013

C'est systématiquement le même genre de réactions dès qu'il s'agit de critiquer une personne de couleur. Le billet est à destination d'une ministre avant tout.

Si quelqu'un est fautif dans l'histoire c'est bien la gauche italienne parce que ne vous en déplaise, si elle a été mise en place à ce poste ce n'est pas uniquement parce qu'elle y est compétente.
a) satisfaire des minorités.
b) s'assurer de pouvoir taxer l'opposition de racisme.
c) accessoirement se donner une bonne image multiculturelle qui va bien.

C'est typiquement les façons de faire de la gauche et j'appelle ça de l'enfumage. C'est fou de ne pas le voir alors qu'on a exactement la même chose ici :
Taubira à la justice qui va vers plus de clémence alors que ce n'est clairement pas ce que le peuple attend d'elle.
Ou dans la même veine mais sans ministre à la clé, les opposants au mariage pour tous qui au mieux provoquent des agressions, au pire sont eux même homophobes.

Je ne serais même pas plus surpris que ça si au final on s'apercevait que les dégénérés qui lui lancent des bananes sont des sbires de gauche. Un peu à l'image de Méric qu'on nous a vendu comme un défenseur de la veuve et de l'orphelin tout ça pour se rendre compte que c'était lui l'agresseur dans l'histoire.

Non mais sérieusement, comme s'ils ignoraient ce qui allait se passer en nommant une ministre noire précisément à ce poste pour tenir justement cette ligne politique là ...

Écrit par : skuner | jeudi, 01 août 2013

Bonjour Serge
Je n'accorde pas de circonstances atténuantes aux salopards de toutes obédiences qui l'ont menacé de viol ou qui lui jettent des bananes, mais j'ai estimé inutile d'écrire un billet supplémentaire sur le sujet compte-tenu du bel ensemble de toute la presse française.
J'ai en revanche cherché à savoir ce qui lui attirait autant de haine :
il y a certes du racisme, mais, à la base, elle n'a pas été conspuée parce qu'elle est noire mais bien en raison de la politique d'immigration qu'elle veut mener. Le racisme latent est venue se surajouter.
Kyengé et la gauche en général veulent imposer aux Italiens la régularisation de centaine de milliers d'individus, très clairement contre leur gré.
Tout cela engendre des réactions épidermiques aussi illégitimes soient-elles. Vous dénoncez les discours clivants mais vous ne voulez pas admettre que dans cette histoire, la gauche et Cécile Kyengé ont largement fait le nécessaire pour amener des troubles violents.
Je n'aime pas qu'une femme soit agressée, croyez-moi, et pas davantage que l'on fasse de la couleur de quelqu'un et de ses origines un argument pour salir.
Il n'en reste pas moins que ses déclarations sont idiotes et provocatrices et que cette politique d'immigration qui a fait des dégâts partout en Europe est une bêtise sans nom.
Je pense avoir une voix différente dans la blogosphère, parce que je ne m'associe pas au concert de la gauche bien-pensante, mais je n'en récuse pas moins le nationalisme et ses avatars aussi monstrueux que nocifs.
Je refuse que l'on assimile au nationalisme tout argument qui récuse l'immigrationnisme débridé.
C'est la manière dont la gauche agit depuis toujours sur le sujet afin de tenter de briser le débat et c'est ainsi qu'elle a ouvert en trente ans partout en Europe un boulevard à l'extrême-droite.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 01 août 2013

"elle n'a pas été conspuée parce qu'elle est noire mais bien en raison de la politique d'immigration qu'elle veut mener."

Le moins qu'on puisse dire est c'est une interprétation particulièrement osée des comparaisons simiesques et des jets de bananes.

Écrit par : FrédéricLN | vendredi, 02 août 2013

@Fred

Évidemment, l'extrême-droite italienne est bien plus facho que la nôtre, mais ce n'est pas la base de la contestation.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 02 août 2013

"l'extrême-droite italienne est bien plus facho que la nôtre" Non mais allo quoi! Plus que consternant!

Écrit par : Martine | vendredi, 02 août 2013

Pas de souci l'héré, je n'ai jazmais semer de propos "po-éhtiques" chez lui, je sais pourquoi...Et n'en déposerai aucun de constructif. S'il en veut il n'a qu'à demander au clown de service made in 40 et voui, à un temps donné il me parait sain de laisser s'exprimer les "inventeresses", qui ont inventer quoi d'ailleurs? L'eau tiède?
Cela me fait d'ailleurs beaucoup rire, à moi qui ai roulé ma bosse sur toute la planète depuis le plus jeune age jusqu'à présent...

Écrit par : Martine | samedi, 03 août 2013

Oups semé et inventé .Doit etre à force de lire des sms "d'ados", certains claviers tel n'étant pas très adaptés.

Écrit par : Martine | samedi, 03 août 2013

Les commentaires sont fermés.