Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rythmes scolaires, bis, ter, et cetera | Page d'accueil | Une Académie de quoi ? Des sciences ? Vraiment ? »

lundi, 11 février 2013

Limiter les paiements en espèces ? Débile !

BANG ! Ça, c 'est juste le mur du çon qui vient d'être explosé haut la main par Ayrault et les Socialos.

La dernière trouvaille ? Interdire les paiements en espèce supérieurs à 1000 euros. Non seulement c'est crétin au possible parce que c'est une entrave aux échanges et à la libre circulation des biens, mais en plus, il ya une volonté toute totalitaire bien caractéristique des idéologies étatistes, de traquer et fliquer tout ce que font les gens.

Personnellement, j'utilise de temps à autre ma carte bleue, mais dans l'ensemble, je n'aime pas l'idée que l'on puisse suivre à la trace les dépenses que je fais et leur répartition.

Je conçois qu'on veuille lutter contre la fraude fiscale, mais cela ne doit pas justifier de fliquer le citoyen à la culotte jusque dans les détails de sa vie personnelle. 

Il faut cesser d'être ridicule : 1000 euros en espèce, on est loin d'être dans la sphère de la fraude fiscale. C'est le prix d'un très bon ordinateur portable de 17 pouces. 

On peut encore être libre de régler comme on l'entend ses achats dans ce pays ou non ? 

Ce gouvernement ne sait plus quoi imaginer pour emm... le citoyen ordinaire. Le seul domaine où en revanche, il manque radicalement de la plus petite once d'imagination c'est celui de la réduction de la dépense publique...

Commentaires

Le paiement en espèce pour les particuliers est aujourd'hui limité à 3000€ (depuis le décret du 16 juin 2010). L'idée ne vient donc pas des socialistes ;-)

Écrit par : Maxime F | mardi, 12 février 2013

Elle vient bien des socialistes, Maxime F. Ne pas croire que droite et socialisme de droite sont incompatibles.

Écrit par : Le Parisien Liberal | mardi, 12 février 2013

Bonjours
On pourrait peut-être évoquer nos chers amis commerçants et artisans qui refusent les chèques et carte bleue et ne délivrent pas de reçu ou ticket, c'est à dire l'immense majorité. Vous croyez vraiment que ces revenus sont déclarés????
je ne sais pas s'il faut embaucher des profs, je n'ai aucune compétence en la matière, mais des inspecteurs du fisc, oui!
Et taxer les commerçants, professions libérales et autres parasites qui se goinfrent sans vergogne!

Écrit par : François | mardi, 12 février 2013

Prix du troll politique de l'année. Quels sont vos compétences en la matière ?
En ce qui me concerne, j'ai travaillé chez un grand fabricant de distributeurs de billets et je peux vous dire que les flics seraient ravis d'interdire purement et simplement tous les moyens de paiement peu sécurisés (chèques, espèces, mandat compte).
Si on ne le fait pas, c'est parce qu'il existe une population âgée importante qui ne connait pas la carte bancaire.

Ce n'est en rien scandaleux, d'ailleurs les Chinois de Paris qui se baladent avec de fortes sommes en espèces se font agresser sans arrêt.

Ah oui, au fait, David Cameron est lui aussi un débile puisqu'il va interdire les chèques en Angleterre d'ici 10 ans.

Écrit par : Pierre | mardi, 12 février 2013

Bon, primo en tant que fliquage, ce qui me gêne le plus c'est de savoir que mon banquier - et non pas l'Etat -, connaît tout de ma vie... Parce que mon banquier connaît tout: mes achats, mes abonnements, etc... Bref il connaît tout de moi.

Personnellement, ce n'est donc pas l'Etat qui me gêne, c'est mon banquier, ou même plutôt le conseiller qui gère mon compte bancaire. Lui, il sait tout de mes dépenses et de mes recettes. Il sait ce que je gagne et il sait comment je dépense mon argent.Effectivement, ça me gêne au plus haut point... Car je n'ai pas envie qu'un individu lambda que je n'ai même pas choisi sache tout de mon quotidien.

Ca me gêne particulièrement pour tout ce qui est achats courants, ou abonnements courants. Prenons un exemple simple, tiens tu t'abonnes sur un site de rencontres, ton banquier le sait... Sympa.

Après, pour tout ce qui est dépense plus importante, je serai plus mitigé. D'abord parce qu'il y a beaucoup de faux billets dans la nature. Et d'ailleurs, pour faire accepter des billets de 200 ou 500 euros, il faut y aller... Tous ceux qui n'ont pas les moyens de détection de faux billets vont te les refuser. C'est normal. Et c'est déjà un paravent.

Et là, je suis en contradiction avec ton commentateur précédent, qui n'imagine que la fraude à grande échelle ou le vol. Il ignore visiblement la fraude à la TVA à petite échelle, ou alors il s'en fout. Quand je prends mon café dans mon bistrot habituel, je n'ai jamais de ticket de caisse, sauf s'il y a des personnes méconnues dans l'établissement. Je paie mes 2€20 pour un double café (il me faut ça certains matins...), mais sans ticket naturellement.

Mais mes 2€20 ne sont pas du ressort de mon banquier, qui ne les voit pas passer.

D'ailleurs, si j'amène des pièces chez mon garagiste et que je lui paie la main d'oeuvre en liquide, personne ne les verra passer non plus. Il n'y a pas eu de paiement, tout le monde le sait bien.

Il n'y a que ton commentateur précédent qui croit qu'avec cette limite à 1000 euros, plus rien ne va passer. Est-il utopiste?!

Écrit par : JF le démocrate | mercredi, 13 février 2013

Mais pour plussoyer ton commentateur précédent: c'est vrai qu'il y a de plus en plus de petits vieux ou de petites vieilles qui se font braquer lorsqu'ils sortent 200 ou 300 euros. La solution? Qu'ils sortent 50 euros à la fois... Et qu'ils y aillent plusieurs fois...

S'ils se font piquer leur carte bancaire, ben on est dans le registre qui ne va pas, celui de la fraude à la carte bancaire...

Si on se fait piquer près de 5000 euros en liquide comme Madame Ibrahimovic il y a quelques mois à Paris? Ben, c'est qu'on est quand même un peu "con" de se ballader avec une telle somme d'argent liquide sur soi... Comme s'il avait échappé à toute fiscalité.

Écrit par : JF le démocrate | mercredi, 13 février 2013

"Il n'y a que ton commentateur précédent qui croit qu'avec cette limite à 1000 euros, plus rien ne va passer. Est-il utopiste?!"

Vous caricaturez. Bien sûr que la fraude existera encore, mais elle sera plus difficile. C'est le but.
Seuls les démagogues prétendent faire cesser toute délinquance et toute criminalité.

Par ailleurs, il existe des garde-fous concernant le droit à la vie privée. Le rôle du législateur est de les définir, pas d'interdire tout sous prétexte des dérives possibles.

Écrit par : Pierre | mercredi, 13 février 2013

@ Pierre

Il est légitime de vouloir limiter certaines fraudes, sans pour autant atteindre à la vie privée des personnes.

Il y a un juste-milieu à trouver. Et c'est le rôle du législateur, effectivement.

Concevez simplement, vu votre commentaire initial, légèrement condescendant, que le législateur puisse être critiqué (n'est-ce pas légitime dans une démocratie?), sans pour autant s'attiser les foudres de quelqu'un qui se croit "je sais", sans avoir auparavant pesé le pour et le contre?

Écrit par : JF le démocrate | mercredi, 13 février 2013

@Pierre
Mais je me fous des compétences que vous invoquez. Moi, je veux être libre de régler mes achats en espèces, point à la ligne, et par ailleurs, JF a parfaitement raison de noter que les paiements par carte laissent des traces partout à commencer par celles qui figurent chez mon banquier.
@François
Un mec qui commence à parler de parasites ça fleure bon une idéologie qui pue. Vous vous croyez en octobre 1917 ? Vous voulez lancer la chasse aux koulaks ?
@JF
Au fait, tu as suivi l'actualité sur les fraudes à la carte bancaire ? Ce moyen de paiement n'est pas plus sûr que le paiement en espèces...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 13 février 2013

@ L'Hérétique
Oui, j'ai vu et je me suis même documenté sur le sujet. C'est assez effrayant. En me documentant, j'ai même dû passer sur un lien YouTube indiquant comment générer des numéros de carte bancaire pour acheter gratuitement sur amazon.fr. Il y a quelques jours, j'ai reçu ça sur mon mur Facebook, suite sans doute au piratage du PC d'un de mes amis Facebook... Sympa, même s'il a retiré toutes les publications depuis.

Je fais une légère digression, mais tu vois en termes de fliquage, Facebook fait très bien aussi...

Écrit par : JF le démocrate | mercredi, 13 février 2013

"libre de régler mes achats en espèces"

dans votre exemple de PC à 1000-3000 euros, vous allez signer un bon de garantie qui sera enregistré dans les bases de données de la FNAC/Boulanger/Darty... que vous payiez en espèces ou non. Bien sûr c'est plus facile d'accuser les socialistes de tous les maux sans pousser la réflexion très loin.

Écrit par : Pierre | jeudi, 14 février 2013

Je suis assez atterré de certains commentaires que je lis ici:
1. On est dans l'inversion systématique des rôles et des responsabilités. On parle bien d'état, non? Or juste au cas où certains d'entre vous l'aurait oublié, sa raison première d'exister est de garantir l'exercice de nos libertés et notre sécurité. Dire donc par exemple que l'utilisation d'espèces est dangereuse à cause du risque de se faire attaquer, voler ou payer en faux billets, revient à parler de carences de l'Etat. Réduire nos libertés au prétexte qu'il ne fait pas son boulot pour garantir notre sécurité est simplement inique.
2. qui bénéficie le plus d'une telle mesure: les banques. C'est assez simple à comprendre. Elles ont un monopole. En échange de ce monopole elles ont des obligations. Quelle est la différence entre ce moyen de paiement et tous les autres? Il est gratuit et c'est le seul qui ne puisse vous être refusé.
3. Concernant la carte bancaire, quels sont les avantages pour les banques et pour nous? Au delà des coûts de traitement des transactions, il y a la charge de la preuve en cas de problème. Le problème ne se pose pas pour les espèces. Pour les chèques, l'obligation est faite à la banque de vérifier la conformité du titre, et non d'avoir à vous défendre contre la banque quand elle vous reproche d'avoir mal protégé vos codes secrets (à 4 chiffres...). Cette inversion de la preuve donne droit à un rappel permanent concernant votre responsabilité en cas de vol du code etc. Les banques font par ailleurs signer des contrats cadres vous obligeant à souscrire une assurance, quand bien même ce qu'elle assure est de par la loi de sa responsabilité. La réalité est que ce moyen de paiement n'est pas plus sûr que les autres (voir pus loin), mais qu'il permet aux banques de ponctionner tous vos achats, de manière obligatoire sur toutes les transactions, ce que n'offrent ni les espèces ni les chèques, ni les transferts. Ponction forfaitaire minimum et proportionnelle. Au fait: à quel titre proportionnelle? Un peu comme une TVA au profit des banques.
4. Le but affiché est la lutte contre la fraude. Que l'état veuille lutter contre la fraude fiscale: aucun problème. Au delà du débat sur le système fiscal et sa mise en oeuvre (dont je pense toujours qu'il s'agit du plus gigantesque gaspillage de potentiel humain), il serait intéressant de comparer les sommes détournées par les réseaux organisés (on se rappellera des montants concernés par l'affaire du sentier ou la fraude aux certificats carbones par exemple) et la fraude réelle dans l'économie de tous les jours. Est-il vraiment crédible comme le publiait Capital fin décembre 2009, que des secteurs entiers de l'économie (Chirurgie esthétique, taxis, psychanalystes) soient à 50% de fraude? Cela parait beaucoup.
Mais en tout état de cause, le fait de rendre ces règlements illégaux au delà d'un certain montant ne changerait pas ces pratiques. Pourquoi cela le ferait-il? Le ministre évoque le montant d'un milliard d'euros supplémentaires qui rentreraient ainsi dans les caisses de l'état. Soit 5 Milliards d'euros de transactions pour une TVA classique. Par ailleurs, les règlements faits à des professionnels sont déjà limités à 1100 euros en espèces. Quel serait donc le mécanisme miraculeux par lequel viendraient tout à coup apparaître ces sommes?
5. Ce sont donc bien les réglements entre particuliers qui sont visés. Ceux-ci préfèrent être payés en espèces et souvent à juste titre. Sécurité, immédiateté de la disposition des fonds et liberté de ces fonds. D'ailleurs, ils ne peuvent recevoir d'autre paiement que les espèces ou les chèques. D'ailleurs, dans la pratique, tous les sites de vente de particulier vous mettent bien en garde contre le risque de paiement par chèque, y compris bancaire, qu'il faut vérifier auprès de la banque émettrice, limitant ainsi les heures ou jours possibles de transaction etc. Le choix est donc souvent entre les espèces, ou une transaction forcée au travers du commerce. C'est d'ailleurs assez amusant de voir la difficulté qu'il y a à trouver des stats fiables. Il suffit d'aller sur Wikipédia à "moyen de paiement" pour voir combien le débat est faussé. La seul référence est celle d'un article des Echos reprenant les chiffres du Crédit Agricole. Le paiement en espèces y est crédité de 0.9% des transactions. Sauf que les espèces représentent 55% des transactions en France et 75% en Allemagne*. Nous sommes même très en dessous de la moyenne européenne en la matière.
6. concernant les chiffres de la fraude, là encore c'est assez sidérant. C'est de loin la carte bancaire qui est la moins sûre. Pour ceux que ça intéresse voir les chiffres réels**.

* http://www.banque-france.fr/ccsf/fr/publications/telechar/autres/rapport_avenir_moyens_paiement.pdf
** http://www.banque-france.fr/observatoire/telechar/2-statistiques-pour-fraude-2011-rapport-annuel-2011-observatoire-securite-cartes-paiement.pdf

Écrit par : simple citoyen | dimanche, 17 février 2013

Les commentaires sont fermés.