Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« N'enterrez pas si vite le MoDem... | Page d'accueil | Chapeau Benghazi ! »

samedi, 22 septembre 2012

Le crépuscule de la blogosphère politique ?

Et un blogue de plus qui ferme, un. Ci-gît le blog de Yann après 298 notes de bons et loyaux services. Tout de même, depuis que j'ai commencé à bloguer, j'ai vu nettement plus de blogues fermer qu'ouvrir et le mouvement pourrait s'accélérer dans la catégorie politique. Il y a bien eu quelques blogues de droite apparus cette dernière année comme Noix vomique ,  le mal-pensant (silencieux depuis le 18 juin) ou plus récemment Opposition républicaine, et puis quelques blogues d'autres obédiences idéologiques comme Affichage libre, par exemple mais dans l'ensemble, c'est la berezina.

Des déffricheurs il ne reste plus grand monde. Avec une ouverture en mai 2006, je crois faire partie des plus anciens avec des blogueurs comme Partageons mon avis (décembre 2005), Authueil (février 2006), Seb Musset (janvier 2006) Démocratie sans frontière (depuis 2005),Xerbias (novembre 2005) Dupont-Aignan (octobre 2005)  Arnaud Mouillard (septembre 2005), Polluxe (apparue à la même date), Hashtable (idem, même date), Lait d'Beu (juin 2005), Koz (même date),  Laurent de Boissieu (mai 2005) le Faucon (novembre 2004), Mélenchon (octobre 2004), Objectif Liberté (2003) ou encore Alain Lambert (là, c'est un grand Ancien : juin 2001 !).

Je ne dis pas que je n'en oublie pas quelques uns, mais si l'on considère les centaines de blogues qui constituent la blogsphère politique et la quantité non moins nombreuse qui est désormais silencieuse ou disparue, cela fait comme un coup de vieux...

Moi, je sais pourquoi j'ai commencé à bloguer : a) j'avais envie d'exprimer publiquement quelque part ce que je pensais de l'actualité b) j'étais fermement (et le suis toujours) à soutenir Bayrou. Mais les autres, je ne sais pas. Les motivations sont sans doute différentes d'un blogueur à l'autre et j'imagine qu'ils ont dû un jour expliciter leurs motivations dans une note. Si jamais ce n'était pas le cas, ils peuvent encore le faire :-)

09:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : blogs politiques | |  Facebook | | | |

Commentaires

Aucun rapport, je viens d'adhérer à l'UPR (je sais tu penses que c'est une secte...). Néanmoins je ne suis pas blogueur politique, d'ailleurs si je me réclamais de l'UPR dans mon blog, je leur ferais probablement une mauvaise pub ah ah ah.
Bonne journée

Écrit par : Vlad | samedi, 22 septembre 2012

je partage ton pessimisme.

Écrit par : juan | samedi, 22 septembre 2012

Tenir un blog exclusivement politique n'est pas facile. Cela demande de rester informé en permanence et de connaître toutes les "ficelles" de la politique politicienne. Bref, un boulot à part entière.

Et-puis les blogs ne sont plus vraiment à la mode. Maintenant c'est le web 2.0 qui a la cote, 3000 tonnes d'info à la seconde pour ne rien en retenir à la fin ni en hériter la moindre opinion...

Écrit par : Didier | samedi, 22 septembre 2012

Salut Juan
Oui, cela ne va pas dans le sens des créations...
@Didier
Je ne sais pas : en même temps, ils continuent à drainer des lecteurs et pour l'instant, rien ne les remplace...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 22 septembre 2012

@Vlad
Ça pour une secte...Tu es au courant, au fait, que l'UPR se rapproche actuellement du FN ? Et Asselineau a osé se prétendre centriste...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 22 septembre 2012

@L'hérétique
Allons bon, une secte. Tout ça parce qu'ils ne bénéficient pas de visibilité médiatique, du coup leur communication fortement présente sur le net paraît quelque peu "hermétique".
De même, l'UPR séduit toutes les CSP et ce, quelque soit le bord politique. droite, gauche, centre.
Alors oui, les autres partis se gaussent, laissant entendre que l'UPR séduit des illuminés, tout ça parce que c'est le seul parti qui ose dire que l'Europe nous fout dans la mouise et qu'il faut en sortir au plus vite.
Propagande facile.
Je connais aussi les raccourcis complètement abrutis du type :
L'UPR est pour le retour des frontières nationales, contre l'Europe, comme le FN, donc UPR = facho...
Tout ça c'est de la propagande bien classique et ton assertion comme quoi François Asselineau Président de l'UPR se rapprocherait du FN me fait bien marrer. :)
Encore une rumeur lancée par leurs adversaires politiques utilisant encore une fois le FN comme machine à discréditer...

Écrit par : Vlad | samedi, 22 septembre 2012

Désolé Vlad mais il y a des contacts tout à fait officiels entre l'UPR et le FN : je vais te retrouver ça, je viens de le lire il y a moins de 3 jours.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 23 septembre 2012

L'UPR et le FN sont souverainistes. c'est le seul lien entre ces partis.
L'UPR se revendique du traité du Conseil National de la Résistence.

A propos de l'article que tu as pu lire :
http://www.rue89.com/2012/05/14/droit-de-reponse-de-lupr-de-francois-asselineau-232172

Écrit par : antoine | lundi, 24 septembre 2012

@l'héré

Effectivement, les blogs ont encore un public malgré l'invasion des réseaux sociaux et autres sites, comme youtube ou autres, qui possèdent des forums publics.

La grande différence entre un weblog et le reste est qu'un blog demeure personnalisé. Communautaire ou totalement privé, il possède une sorte de ligne éditoriale et s'articule autour de sujets précis qui peuvent être traités en longueur comme dans la durée en évitant les redites et les doublons.

Les autres systèmes d'échange sont totalement incohérents. Pas entièrement à cause de leur fonctionnement mais du fait que les utilisateurs/contributeurs ne peuvent matériellement pas faire le tri dans le flux d'information. Le résultat est que cela en fait un ramassis de redites qui tournent inexorablement autour d'une dizaine d'axes sans finalement ne jamais faire émerger la moindre idée nouvelle. C'est peut-être très bien pour faire du lobbying ou occuper son temps libre (parfois même du temps que l'on ne possède pas...) mais je pense qu'en terme d'efficience sur l'évolution de l'humanité c'est du zéro pointé.

Pour exemple, une vidéo de richesse moyenne à haute sur youtube qui se targue d'avoir un millier de commentaires par cent ou deux-cent contributeurs uniques ne fait apparaître qu'une ou deux idées presque convenues qui reviennent de façon cyclique. Me suis tapé les 600 commentaires sur une vidéo, ben pas besoin d'être Alzheimer pour en avoir tous les symptômes, on flirte avec la pensée unique ou la monomanie collective. Je ne parle pas des autres machins comme FaceBook, twitter et autres instant-messaging, là on dégringole au 17ème sous-sol de la communication...

Écrit par : Didier | lundi, 24 septembre 2012

Il est bien ton billet. C'est bien aussi de se rappeler pourquoi chacun blogue : les motivations ne sont pas les mêmes.

Écrit par : falconhill | lundi, 24 septembre 2012

Bonjour Didier
Je vais me permettre de publier votre commentaire que je trouve excellent
Salut Falcon
On est des croulants, maintenant :-)

Écrit par : l'hérétique | lundi, 24 septembre 2012

En effet, mais un blog, cela prend énormément de temps à construire.

D'abord parce qu'au début, il y a bien évidemment la peur de la page blanche. Ce qui est publié ne pourra pas être repris, car sur le web on garde une trace de tout.

Ensuite parce qu'un article doit pour moi être avant tout l'issue d'une réflexion. Et qu'une réflexion prend nécessairement du temps.

Enfin, parce qu'un blog n'existe pas dès le moment où l'on publie des articles, mais bien dès le moment où l'on commence à être lu. Le nouveau bloggueur doit donc, pour se faire connaitre, commenter d'autres blogs - ce que je fais là - et s'intégrer dans la nébuleuse des blogs déjà existants. C'est presque ce qui prend le plus de temps je trouve !

En tout cas, j'ai commencé mon blog en juin et c'est le ressenti que j'ai depuis que j'ai commencé l'aventure !

N'hésitez pas à le visiter d'ailleurs ;) !

Écrit par : Alan Houdelette | lundi, 24 septembre 2012

Au bout d'un moment, il y a la lassitude des billets cent fois ecrits...

Écrit par : Le chafouin | mardi, 25 septembre 2012

Écrire un commentaire