Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et voilà le classement e-buzzing politique de juin | Page d'accueil | Arrêter la politique ? »

mardi, 05 juin 2012

L'avenir de Bayrou ? Seuls les Pyrénéens le savent

Je lis parfois, y compris chez mes amis, d'étranges appels en faveur de François Bayrou. Je rappelle pourtant que Bayrou n'a rien demandé et ne souhaite pas de désistement socialiste en sa faveur. Bayrou a de l'estime pour Hollande, c'est même une chose assez ancienne, mais il n'en partage pas le programme et il demeure donc fondamentalement dans l'opposition.

Ensuite, tous ces clins d'oeil, même venus des autorités socialistes ne changeront en rien la donne : c'est localement que tout se joue et c'est bien pour cela que Bayrou arpente sa circonscription. Bien sûr, il est sympathique de voir autant de journalistes prendre à coeur le sort de Bayrou, mais au fond, ce sont ses électeurs et lui-même qui en décideront.

La candidate socialiste ne se retirera jamais même si elle en recevait l'injonction, et cela peut se comprendre : il n'y a eu aucun accord négocié de quelque sorte que ce soit et ce serait priver les militants locaux d'une belle bataille au moment où ils entrevoient la victoire. De son côté, Bayrou ne souhaite pas d'une victoire à la Pyrrhus qui le déconsidérerait par la suite ; je pense qu'il préfère risquer d'être battu plutôt que de devoir son élection à une injonction venue du haut.

Les Socialistes l'ont bien compris. Ils ont multiplié les clins d'oeil amicaux mais ils ne peuvent pas faire plus.

Ce sont dans les 91 communes de la circonscription que se joue l'élection et nulle part ailleurs. Celles-là même que Bayrou arpente inlassablement pour faire entendre sa voix d'homme indépendant.

Je rappellerai une énième fois qu'il s'est fait le chantre des productions locales. Aucun homme politique d'envergure n'a fait ce choix avec une telle énergie et une telle persistance. Voter pour Bayrou, c'est voter pour un homme qui se battra au plus niveau pour leur maintien. On voit d'ailleurs que c'est ce qu'il ressort de son entretien avec le Président de la République juste avant d'aborder le prochain G20 : Bayrou voit au-delà du seul cas français et juge que ce sont toutes les productions locales qu'il convient de tenter de sauvegarder parce qu'elles sont partout des facteurs d'équilibre et de stabilité. Il souhaite donc que cet aspect soit abordé lors du G20. Quel regret pour moi que cela ne soit pas lui qui y assiste comme président...

J'ai appris également ce que je pressentais à vrai dire : Bayrou ne se représentera pas en 2017 à l'élection présidentielle. Il l'a fait savoir. Il se posera donc inévitablement la question de la succession et j'avoue qu'elle le fera avec acuité. Il n'existe de mon point de vue aucune autre voix originale de ce type dans la sphère politique y compris parmi les centristes.

Commentaires

"Bayrou ne se représentera pas en 2017 à l'élection présidentielle"

Je pense que c'est une bonne chose. Cela va lui permettre de travailler pour la rassemblement du centre (en espérant que le centre soit le plus central, le plus indépendant, le plus libre possible). On ne pourra plus lui reprocher sa destiné présidentielle puisqu'il en aura plus.

Écrit par : AG59 | mardi, 05 juin 2012

@AG59
Oui, mais moi, je n'imagine pas voter pour quelqu'un d'autre que lui...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 05 juin 2012

C'est clair que ca va être difficile mais je crois qu'il va falloir travailler pour le long terme.

Écrit par : AG59 | mardi, 05 juin 2012

Au soir du 1er tour, je cherchais à comprendre ce qui s'était passé. Je suis allé voir le résultat de F.Bayrou dans son village natal. Clair et limpide hélas : 189 voix contre 297 voix en 2007.
http://elections.interieur.gouv.fr/PR2012/072/064/064137.html

Maintenant, il lui reste un peu de marge sous le pied aux législatives : Réélu député avec 61% en grande partie grâce au désistement du candidat UMP.
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/LG2007/064/circons02.html

Écrit par : Régis L. | mardi, 05 juin 2012

BAYROU .... un courtisan de province qui aurait aimé vivre à Versailles et de peur de ne plus exister dans son Béarn essaie de se rattraper aux branches d'une législative !!
peut on rire de ces clowns de la république qui mette leur lucidité au service de leur unique ambition ??

Écrit par : Tadilos | mardi, 05 juin 2012

Mardi 5 juin : Dans un article fleuve du Figaro, Edouard Balladur déclare entre autres : « La vocation du Centre n’est pas de renvoyer dos à dos la Gauche et la Droite, de les mettre sur le même plan. En France, le Centre a toujours été … etc. … Lorsqu’il l’oublie, il (le Centre) se fourvoie. »
Mais… Monsieur Balladur, nous ne doutons en rien de votre érudition sur le passé du Centre, lequel a bien entendu été ce que les hommes qui l’incarnèrent l’ont fait. Maintenant quand vous voulez nous faire croire 1/ que le passé engage le futur 2/ que votre jugement politico-moral « il se fourvoierait si… » a la moindre importance, vous nous faites rire, et sans doute François Bayrou en même temps..

Écrit par : quira | mardi, 05 juin 2012

en tout cas tous les titres de journaux annonçant que d'un coup tout redevient possible etc pour FB parce qu'un sondage à la c... le donne à 50/50 en cas de duel contre...49.5/50.5 en sa défaveur la semaine dernière ! Soit la presse française est définitivement et véritablement débile soit la connivence avec les pouvoirs est sans fard et sans pudeur puisque le pouvoir vient à peine de changer de main.

Écrit par : zapataz | mardi, 05 juin 2012

@zapataz
Il y a une configuration possible : il y a un sondage ou le candidat UMP n'est qu'à 19%. Avec un taux de 60% de participation, il pourrait ne pas atteindre les 12.5% des inscrits s'il baisse encore un peu.
Dans ce cas, Bayrou serait seul face à la socialiste et, effectivement, il peut parvenir à passer d'extrême-justesse.
Il est mal engagé, mais ce n'est pas complètement cuit.
@Tadilos
Tiens un comique. Bayrou un courtisan ? Z'êtes sérieux ? On peut lui reprocher bien des choses, mais certainement pas d'être un courtisan.
@Régis
Ben la prise de position en faveur de Hollande, ça lui a fait du mal. Mais, cela n'explique pas tout non plus : il avait perdu des voix avant. Sans doute aussi en raison d'un fin de campagne axé sur le sociétal et non sur l'économique.
@quira
Balladur..pas qualifié pour parler du centre, ce gars-là...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 05 juin 2012

Certains devraient se contenter de parler (et encore !): leur ignorance de l'orthographe resterait cachée. Il est toujours difficile de simuler une compétence qu'on n'a pas. Pourquoi exhiber ses lacunes ? A bon entendeur...

Écrit par : oufla | mercredi, 06 juin 2012

Photo officielle de François Hollande :
Un pourcentage minuscule de citoyens voient tout de suite que François Hollande a posé en intérieur devant un écran sur lequel était projeté par derrière une photo, procédé qui est utilisé tous les jours à la télé. Ceci remarqué, pas pour dévaloriser le résultat, qui est bon. C'est futile de se forcer à faire de l'esprit de dérision, et ce n'est pas un socialiste qui le dit.

Écrit par : orignal | mercredi, 06 juin 2012

@L'héré,
"Bayrou voit au-delà du seul cas français et juge que ce sont toutes les productions locales qu'il convient de tenter de sauvegarder parce qu'elles sont partout des facteurs d'équilibre et de stabilité. Il souhaite donc que cet aspect soit abordé lors du G20."
Suis en harmonie sur ce thème
J' ajouterai un conseil de lecture:
http://www.scribd.com/doc/62970317/Le-tandem-franco-allemand-face-a-la-crise-de-l-euro-Wolfgang-Glomb
à l'usage notre président à la photo si normale en termes de symboliques, pour qu'il se retrousse les manches.

Un 'tit extrait à l'intention de nos amis blogueurs de goooche qui colportent des blagues, mais je peux comprendre leur soutien sans faille à leur chef:
p20 du meme lien:
"Pour l’Allemagne, il n’y a pas de conflit entre la consolidation budgétaire et la croissance économique" février 2011

Alors? Pour les blablas du style que Francois Hollande a su convaincre Angela Merckel, vraiment cela m'explose de lol!
Lui souhaite une chaleureuse rencontre avec elle, lors de ce prochain sommet suite aux denières annonces électoralistes^^^. :o)))
Si pas de pacte de stabilité et croissance durable, pas d'euro-bonds à long terme. Ce n'est pas compliqué à comprendre et voui nos cousins allemands ne veulent pas mettre la charrue avant les boeufs, aussi étrange que cela puisse paraitre. ;)

Écrit par : Martine | mercredi, 06 juin 2012

c'est surtout que ces petits arrangements de merde devraient être illégaux ne serait-ce que pour le principe de représentation.

Écrit par : skunker | mercredi, 06 juin 2012

La vulgarité de celui ou celle qui signe skunker est indésirable et devrait rester dehors.

Écrit par : lecteur | mercredi, 06 juin 2012

C'est à se demander si F. Bayrou n'a
pas le grand rêve qu'il y ait 288 députés
de la majorité, 288 députés de l'opposition Plus lui tout seul
F. Bayrou, ainsi lui tout seul serait le centre tout puissant !!

Je crois que, spectateurs ignares, vous ne comprenez rien à sa stratégie de jeu de pile ou face, lui il a choisi "sur la tranche".

Écrit par : Lucno | mercredi, 06 juin 2012

@skunker
On ne peut pas empêcher par la loi de tels arrangements.
Ils sont d'ailleurs sans doute nécessaires parfois. Le vrai problème, ici, c'est que rien n'a été négocié en amont.
Et puis dans le Béarn, la gauche le dit elle-même, Bayrou, c'est l'ennemi héréditaire depuis plus de 20 ans.
Je crois que nous n'avons pas le choix que de nous débrouiller seuls ; et je vous avoue que je suis assez pessimiste sur l'issue de cette législative.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 06 juin 2012

Au rédacteur du site :
"Je rappellerais une énième fois qu'il s'est fait le chantre des productions locales. Aucun homme politique d'envergure n'a fait ce choix avec une telle énergie et une telle persistence".
Pourquoi un "s", marque du conditionnel à rappellerai ? Votre rappel comporte une condition ? D'autre part "persistance" ne s'écrit pas comme vous le faites.
Votre manque d'orthographe fait de votre site un document toxique : vous propagez l'erreur et l'ignorance ! ...sans parler de votre fréquente vulgarité. Résultat, vous suscitez des commentaire incultes et vulgaires. Tout, sauf Voltaire !
Pour être constructif, on ne peut que vous engager à faire relire vos textes avant envoi par quelqu'un qui sait l'orthographe. Pour la vulgarité délibérée, un minimum d'autocritique devrait au début suffire, sauf si ce travers est vraiment chez vous invétéré, en somme vous résume.
Maintenant, si votre autosatisfaction vous ferme toute perspective de progrès, le site restera un exemple de médiocrité quelque soit la cause politique que vous défendez.
Enfin, affecter de prendre les conseils pour une flatterie, selon votre réflexe, est futile et dérisoire.

Écrit par : Gladys | jeudi, 07 juin 2012

@Gladys
Arf, c'est le festival aujourd'hui. Je l'ai corrigée à la suite d'un commentaire trollesque, par erreur ; la première version de l'article comporte bien le "a" pour persistance.
Je viens de corriger aussi "rappellerais" .
Et vous, sinon, vous pensez quoi des commentateurs qui empruntent 36 identités différentes sur un blogue ?
En parlant de fautes :
- toutes perspectives : dans le contexte que vous évoquez, il y en a plusieurs et donc la valeur distributive n'est pas appropriée.
- quelle que soit : quel que précède un verbe, quelque est adverbe (s'il appuie un adjectif et dans ce cas invariable) et s'il est déterminant il s'accorde avec le nom qu'il accompagne.
Bref, paille, poutre, et tout ça, quoi...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 07 juin 2012

Tiens donc, les "sachants et savants" sont de sortie.
Voltaire n'a jamais été "my favourite", dslée. :o))
De plus, je crois que chacun est libre de s'exprimer ici, y compris skunker, je ne vois aucune raison de le museler meme si, parfois son style est peu chatié; il n'insulte pas, contrairement à d'autres qui pratiquent notre langue si "élégamment".
Et puis, ne dit-on pas que "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"?
Bonne journée

Écrit par : Martine | jeudi, 07 juin 2012

"Bayrou ne souhaite pas d'une victoire à la Pyrrhus qui le déconsidérerait par la suite"

dommage qu'il n'ait pas eu la meme clairvoyance au soir du 1er tour, en appelant à voter blanc, par exemple.

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 07 juin 2012

@Parisien Libéral
Il était intimement convaincu que Sarkozy était un mauvais choix.
Il a agi par conviction.
Hollande ne semble pas se comporter en chef de parti, pour l'instant, donnons-lui ce quitus là.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 07 juin 2012

Tribune signée par JJ. Aillagon ancien Ministre de la Culture de J. Chirac, ce jour dans Libé :

http://www.bayrou.fr/article/120607-leloignement-de-francois-bayrou-priverait-lassemblee-nationale-dune-personnalite-peu-commune

Écrit par : airlane | jeudi, 07 juin 2012

Les commentaires sont fermés.