Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il faudrait tester Bayrou au second tour | Page d'accueil | Partons d'Afghanistan ! »

jeudi, 19 janvier 2012

La méthode Bayrou ? Chercher ce qui marche et le copier.

Bayrou, autant qu'un programme, c'est une méthode. Il a fait pour 2012 le choix d'un pragmatisme absolu. 

La santé ? Il existe en Alsace une caisse régionale d'assurance-maladie qui se porte bien : ses cotisations sont même excédentaires ! Ceci démontre donc que l'on peut optimiser notre système de santé sans rien y perdre en qualité. On doit donc pouvoir imiter ce modèle. Finalement, les solutions existent chez nous, en France, il suffit simplement de les chercher.

Le chômage et l'industrie ? L'Allemagne a fait baisser son taux de chômage et demeure une puissance industrielle avec le même niveau de protection sociale que le nôtre et des coûts salariaux égaux ou même supérieurs. Des industries françaises ont maintenu leur production en France ou la rapatrient. Observons comment font les Allemands, comment font nos propres entrepreneurs nationaux et tentons d'en tirer des pratiques qui puissent se généraliser. Au passage, aidons les consommateurs à devenir acteurs de cette production en leur indiquant son origine.

L'école ? Las des querelles pédagogiques, tranchons définitivement non en accordant aux uns la préférence, mais en identifiant simplement ceux qui obtiennent des résultats indépendamment de toute idéologie et transposons leurs méthodes.

En fin de compte, Bayrou, c'est un très bon directeur des ressources humaines pour la France : une large part de sa méthode, c'est ça : chercher dans nos ressources humaines des solutions aux difficultés que nous affrontons...

Ce sont les idées simples qui font la santé des sociétés, pas les proclamations verbeuses ni les grands principes. En ce sens, la démarche de François Bayrou me paraît particulièrement saine.

16:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Cela me parraît être la méthode la plus intelligente et surtout la moins coûteuse en terme de réformes, ce qui est important pour ne pas aggraver le déficit public.

Écrit par : Guy Martin | jeudi, 19 janvier 2012

Je profite de ce très juste billet, pour suggérer s'il passe par ici^^^, dans le cadre santé dans son sens le plus large, d'y favoriser aussi les retours d'expérience. ;)
@+

Écrit par : Martine | jeudi, 19 janvier 2012

Repasse ici, beaucoup trop de diversions ou divertissements? ;) sur d'autres fils.

Écrit par : Martine | vendredi, 20 janvier 2012

Tout de même, tout de même ami Hérétique, un peu de grands principes ne font pas de mal, bien qu'il ne faille en abuser...
Aussi, l'humanisme, la laïcité, la démocratie, l'intégrité politique, le respect des populations, la séparation des pouvoirs et l'indépendance des responsables du Pays face aux réseaux d'influence, sont quelques grands principes qu'il convient de rappeler comme socle, et d'un programme, et d'une méthode, et des choix effectifs.

En cela, FB, davantage que d'autres, a fait ses preuves.

Écrit par : Charlie | samedi, 21 janvier 2012

@Charlie
Bien sûr, il y a une doctrine sociale, Bayrou n'est pas un opportuniste, mais il est très pragmatique pour le reste.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 21 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.