Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Asia Bibi, et zut, ce n'est pas encore gagné ! | Page d'accueil | La Quadrature du centre »

mardi, 23 novembre 2010

Cela chauffe en Corée...

La scission qui divise la Corée en deux parties est l'ultime reliquat du conflit est-ouest, aujourd'hui vidé de tout sens. L'existence de la Corée du Nord est un problème régional qui peut dégénérer à tout moment en raison de l'armement nucléaire du pays et du renfermement sur lui-même de l'appareil dirigeant.

La Corée est aux nations civilisées ce que serait un bandit de grand chemin au Moyen-âge. Elle tente de rançonner ses voisins. L'inconvénient, c'est que le bandit de grand chemin possède une arme nucléaire, même si j'ai quelques doutes sur la sophistication technique des installations nord-coréenne.

Mais le bandit de grand chemin tempête, furieux qu'on lui prête de moins en moins d'attention. En effet, la Corée du Nord est un état paranoïaque, et, en ce sens, sa paranoïa est un danger car on ne peut s'assurer qu'elle ne soit prise de réactions incontrôlables, mais, en même temps, on ne peut pas non plus dire qu'elle menace la sécurité du monde civilisé. En effet, elle n'intervient quasiment pas dans les affaires internes des autres pays et ne finance ni mouvements  ni idéologies en dehors de son territoire.

C'est juste un grand fauve aux abois qui peut infliger de très lourdes morsures à tout moment. 

L'attaque coréenne n'est pas tout à fait le fruit du hasard : la Corée a faim et demande de l'aide alimentaire depuis plusieurs mois, et puis surtout, des exercices américano-coréens ont lieu précisément à proximité de l'île qui a été bombardée.

En outre, l'île concernée est au sud de la ligne de partage des deux Corée, mais au nord de cette que revendique Pyongyang.

Une chose est certaine : la Corée du Nord ne prévient plus la Chine quand elle projette ce genre d'attaques, ce qui risque à terme de poser des difficultés à cet état, car les Chinois vont finir par devoir avouer qu'ils ne contrôlent plus grand chose en Corée du Nord, contrairement à ce qu'ils tendent à laisser croire de longue date...

La Corée du Sud et les USA me semblent avoir réagi avec intelligence, en la circonstance, en se gardant bien de toute escalade.

 

 

16:55 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : corée |  Facebook | | |

Commentaires

Pour la Chine, la Corée du Nord est un laboratoire car elle examine la façon dont peut évoluer une dictature communiste aux abois et par conséquent cela lui permet de théoriser les direction a ne pas prendre...

Écrit par : europium | mercredi, 24 novembre 2010

"la Corée du Nord ne prévient plus la Chine quand elle projette ce genre d'attaques"

Vous concluez bien vite qu'il s'agissait d'une attaque préméditée.. je me méfie toujours des "grands méchants", du tout noir et tout blanc.

On s'empresse d'énumérer les défauts de régime nord koréen (à juste titre) mais pour cet incident on oublie de parler des 70 000 militaires sud koréens qui, avec l'aide de quelques dizaines de conseiller américains, organisent ces jours ci des maneuvres militaires simulant un débarquement en Korée du Nord.

On oublie aussi que la Korée du Nord a officiellement déclaré que le sud avait tiré en premier. "L'ennemi sud-coréen, malgré nos avertissements répétés, a commis des provocations militaires en procédant à des tirs d'artillerie dans notre territoire maritime" , (c'est quand même bizarre que l'on ne présente pas le communiqué officiel du Nord, relatant cet incident?)

Et qui se souvient de ce bateau sud koreen coulé par une torpille l'année dernière! l'enquète officielle avait conclu que ce n'était pas une attaque du Nord!! mais qui s'en souvient? et surtout qui cherche à savoir qui a coulé se bateau? si ce n'était pas le nord c'était qui?

Quand ça sent la manip de l'opinion publique, quand ça ressemble à de la manip de l'opinion publique... c'est sûrement une manipulation. (des deux cotés)

Écrit par : lg | mercredi, 24 novembre 2010

Bonjour Laurent
ah, ça, l'info est précieuse : justement, je n'avais pas la conclusion de l'histoire.
Pour le reste, j'ai bien signalé qu'il y avait des manoeuvres en face, ce qui excitait certainement la nervosité nord-coréenne.
D'accord avec vous pour être prudent.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 novembre 2010

merci cher Hérétique, j'ai retrouvé le communiqué de presse AP d'origine, en Korée du Sud.

Il explique bien que le Nord avait demandé l'arrêt de mouvements de provoc, ce à quoi le Sud a répondu en bombardant une zone marine disputée (non habitée). S'en suit un ECHANGE de tirs.. sur des zones habitées.. le communiqué indique que le Sud pense qu'il pourrait aussi y avoir de nombreuses victimes au Nord.

Mais la presse occidentale ne présente pas l'incident de cette manière. :-)

"INCHEON, South Korea – North and South Korea exchanged artillery fire Tuesday along their disputed frontier, raising tensions between the rivals to their highest level in more than a decade. The communist nation warned of more military strikes if the South encroaches on the maritime border by "even 0.001 millimeter."

The skirmish began when North Korea warned the South to halt military drills near their sea border, according to South Korean officials. When Seoul refused and began firing artillery into disputed waters — but away from the North Korean shore — the North retaliated by shelling the small island of Yeonpyeong, which houses South Korean military installations and a small civilian population.

Seoul responded by unleashing its own barrage from K-9 155mm self-propelled howitzers and scrambling fighter jets. Two South Korean marines were killed in the shelling that also injured 15 troops and three civilians.

Officials in Seoul said there could be considerable North Korean casualties."

**

PS: ça fait des jours que je veux faire un autre petit truc sur l'or et faire un lien vers votre billet en début de ce mois.. sympa votre petit truc sur l'or.

Écrit par : lg | mercredi, 24 novembre 2010

@laurent
l'or des fous ? Sinon, pour le communiqué, il émane de qui ?

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 novembre 2010

Communiqué AP.. Associated Press.

à Séoul. mais je pense que AFP et Reuters avaient un truc similaire sur leur wire en Anglais.

By HYUNG-JIN KIM and KWANG-TAE KIM, Associated Press Hyung-jin Kim And Kwang-tae Kim, Associated Press – Tue Nov 23, 6:20 pm

Écrit par : lg | mercredi, 24 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.