Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou et DSK | Page d'accueil | Et s'ils se démerdaient avec le CNED ? »

dimanche, 05 septembre 2010

En direct de la marre du Crapaud

Le Crapaud du Marais a commis la forfanterie de saborder son blogue au mois de juillet, mais, à défaut, il a aussi promis de publier sur des blogues amis. Voilà donc en exclusivité l'un de ses billets...

Savoir bloguer, un atout professionnel

            En juillet, j’ai répondu à une invitation pour un entretien pour devenir « conseiller politique » de quelques élus municipaux d’une grande ville. Je n’étais pas intéressé pour de multiples raisons, je n’avais pas le profil idéal mais je m’y suis rendu par politesse.

Je songeais qu’on allait me poser des questions sur ma formation en droit, sur mes éventuelles compétences. Que nenni ! On ne m’a parlé que de mon blog, qui venait de fermer. Les élus disaient me connaître via feu mon blog, s’opposaient entre eux (réfractaires du net c/ « modernes »). Je croyais l’histoire close jusqu’au moment où j’ai entendu une vague rumeur comme quoi on me proposerait d’être le tenancier de leur blog mort-né. J’aurais dû lisser mes propos ou mon style mais les blogueurs chevronnés comme notre Hérétique chéri auraient aperçu une « touch ». Mais bon, pour le moment, rien de concret.

Alors que selon moi, le monde des blogs, superficiel en lui-même, est supplanté par des moyens de communication encore plus superficiels (« plus vite, plus bas, plus pauvre »), savoir bloguer est un atout. Je n’ai pas écrit « bloguer ». Ca tout le monde peut le faire. J’écris « savoir bloguer », c’est-à-dire avoir une plume et (et surtout) faire connaître.

Je ne crois pas qu’on puisse créer un blog dans un espoir politique ou professionnel. On en regarde plein, à défaut de les lire. Ils arrêtent au bout de quelques mois. En revanche, j’ai été surpris de voir que c’est une compétence, un talent susceptible d’intéresser autrui. J’imaginais que cela était valable uniquement pour les blogueurs genre « nouvelles technologies ». Ben apparemment non. Il semble que bloguer, qui ne reste un plaisir que quand il reste occasionnel, est un atout, comme la maîtrise d’une langue, un physique avantageux, l’insertion dans le monde associatif.

Ben, ex Le crapaud du marais

 

13:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : crapaud du marais, blog |  Facebook | | |

Commentaires

Ah, « savoir » bloguer...
;-)
http://books.google.fr/books?id=qR6EZl4H3P0C&pg=PA9&dq=la+fontaine+grenouille+boeuf&hl=fr&ei=lpODTIKsM4HEswaN0pnmCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CEQQ6AEwAw#v=onepage&q&f=false

Écrit par : pierre s | dimanche, 05 septembre 2010

@L'hérétique : le Crapaud en a souvent marre, mais il sort de sa mare ^^

@Ben : ça fait plaisir de te lire. Ce que tu racontes n'a rien d'étonnant.
Mais ce que tu dis à propos des espoirs (politiques ou pros) est plutôt faux. Il existe de vrais blogs persos qui sont pros et permettent d'en vivre (même si au taux horaire cela représente de petits revenus).
Il reste, aussi, un tas de choses à inventer.

Écrit par : KaG | dimanche, 05 septembre 2010

Ben, je respecte évidemment ton choix (il ne manquerait plus que ça!)
Mais comment je fais, à présent, pour aller relire les bijoux que tu avais écrits?
Ce billet est bon, car son propos est clair et nouveau (et la nouveauté est un luxe dans le blogging, on le sait bien). Mais ce n'est pas un des bijoux qui m'avaient marqué: ceux où de ton expérience, faite d'émotions, de compétences et de pudeur, tu nous faisais accéder à l'essentiel. Du brut d'humain.
On en manque tellement, dans nos petites vies superficiellement socialisées.

A bientôt quand même?

Écrit par : GuillaumeD | dimanche, 05 septembre 2010

Le cirage de pompes serait-il une figure imposée du "blogging" ?

Écrit par : pierre s | dimanche, 05 septembre 2010

Mieux que le cirage de pompes, la chaîne !
À quand une nouvelle chaîne pour optimiser les Pagerank qui vous soucient tant ?

Écrit par : pierre s | dimanche, 05 septembre 2010

no surprise
bises

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 05 septembre 2010

"No surprise" itou ! :o)))

Écrit par : Martine | dimanche, 05 septembre 2010

Salut Ben,

Ton histoire ne m'étonne pas.
En fait, le boulot que tu décris (savoir écrire sur le web, faire connaitre, etc.) ça existe de plus en plus et ça s'appelle un "community manager" : quelqu'un présent sur le web pour parler et faire parler d'une "marque".
Il n'y a pas de raison pour que le phénomène ne touche pas les politiques.

Écrit par : Oaz | dimanche, 05 septembre 2010

Bah, pour parler clair réseaux "pub", rien de bien nouveau. :o)))

Écrit par : Martine | dimanche, 05 septembre 2010

@ L'Hérétique (l'hôte)
Savoir bloguer ne commence-t-il dès le titre ? Mais bon, KAG aura eu l'oeil ;-)

@ Ben (l'hôte)
Un blog d'information "institutionnelle" (en l'espèce celle d'un groupe d'élus dans le cas que tu exposes) est-il encore un blog ? Probablement oui pour la forme, mais pour le fond, y a-t-il une liberté rédactionnelle si l'écriture est une commande avec des thèmes imposés ?

Enfin une question aux hôtes et aux autres :
Un blog ou un blogue ?

Écrit par : Thierry P. | dimanche, 05 septembre 2010

Allez hop zou à la mode égyptienne! Supprimons toutes les voyelles, après tout, nous ne sommes plus à un jargon technique ou tour de Babel pret! "blg"

Écrit par : Martine | lundi, 06 septembre 2010

A Guillaume : je suis sur Cozop...

A tous : coucou, j'espère que vous allez bien.

Écrit par : LCDM | mardi, 07 septembre 2010

@ Ben
OK, Cozop, j'avais essayé de m'y mettre... je retenterai le coup.

@ pierre s
ton commentaire sur le cirage de pompes m'énerve, parce que je me sens jugé. Tu l'as suivi, toi, le blog du crapaud? Moi, oui. Juste parce que ça me faisait du bien. Excuse-moi de savoir être heureux de temps en temps à l'aide d'Internet, excuse-moi de ne pas toujours être assez amer, ni assez cynique...

Écrit par : GuillaumeD | mardi, 07 septembre 2010

Cozop c'est un peu destiné à disparaitre :
http://blog.tcrouzet.com/2010/09/06/reinventons-la-blogosphere/

Écrit par : Oaz | mardi, 07 septembre 2010

@ Guillaune :

Bon bon, il y a des choses à ne pas dire sur Internet, comme ailleurs.

Oui j'ai suivi le blog du Crapaud, en diagonale, parce qu'il y a tant d'autres choses intéressantes à suivre sur Internet.

Écrit par : pierre s | mardi, 07 septembre 2010

Ah voui, qui ca Pierre? Une " écrivaillone" ?
Bah le web en regorge...C'est bizarre elles sont en panne parfois^^^;D

Écrit par : Martine | mardi, 07 septembre 2010

A pierre s : c'est gentil de m'avoir suivi en "diagonale". Ca ne me vexe pas du tout, chacun ses goûts. Tu me connais donc peut-être suffisamment pour être franc, comme d'hab. Je ne t'ai quasiment pas lu, ton blog est chiant. Tu n'as pas de touch, les titres ne vont pas et le contenu est ennuyeux. C'est dommage car tu essaies de durer... Tu devrais changer de tactique.

Écrit par : LCDM | mercredi, 08 septembre 2010

La blogosphère est superficielle et je ne changerai pas d'avis. C'est clair.
Ce que je fais passer sur Alluvions n'est qu'une banale histoire de handicap et de maladie. Mais j'y raconte comment je lutte contre les idées reçues, contre la médecine lorsqu'elle ne peut pas s'appliquer, contre certaines rigidités du système scolaire et du système du handicap, tout simplement.

Mais ces luttes sont livrées dans la "vraie" vie.
Pas sur internet.

Et finalement, lorsque je croise les gens qui, dans cette vraie vie, sont confrontés aux problèmes que je décris, râlent parce que il y a matière à râler mais que personne ne se préoccupe de ce qui se fait en matière de résistance, lorsque l'on me rigole au nez pour telle ou telle raison, parce que mon attitude n'est pas politiquement correcte, ça me fait tout drôle.
je me dis aussi qu'internet et la blogosphère est aussi le reflet de la société, telle que nous la voulons, la fabriquons et la cautionnons.

Et de domaine qui peut nous toucher, tous, un jour ou l'autre, n'est pas "vendeur". ça ne fait pas vitrine.
J'en ai pris mon parti.

Par contre, lorsque je vois certains se regorger de ceci ou de cela, je me dis que la vraie est ailleurs.

Et j'implique les politiques dans cette vision que j'ai de cette société.

Ce n'est pas faute de les interpeller et de leur faire parvenir le résumer de l'histoire de mon fils.

Chaque fois que j'en ai l'occasion, je raconte, c'est aussi cela, faire de la politique.
la politique, c'est d'abord des actes pensés, mais pour les penser, il vaut mieux connaitre ce qui fait la vie quotidienne.
Car pour en revenir au sens premier du terme, la politique regarde les affaires de la ville.

Or, la santé, l'éducation, la sécurité, les finances regardent nos politiques..
Et quand tout est transformé en mots sans vraie intention de changer quoi que ce soit en profondeur, dans la vraie vie,ça ne rime à rien.

Et cela entretien la superficialité.

Bon courage, mon neveu..
Bises

Écrit par : Christie | mercredi, 08 septembre 2010

Crapaud, si j'étais intéressé par l'audience de mon blog, alors je me préoccuperais de "tactique".

Je n'ai jamais consulté mon classement Wikio et je n'ai jamais équipé mon blog avec tous ces trucs d'audience dont je me moque comme de mes premières culottes.

Mais trouver parfois, en bas d'un commentaire, le nom d'un journaliste ou d'un politique qui signe sous son nom suffit largement, entre autres choses... à mon petit bonheur de blogueur dilettante, disons.

L'audience n'est pas le but recherché par la plupart des blogueurs.

Quant à vouloir "durer"... quelle drôle d'idée. Durer pour quoi faire ?

Écrit par : pierre s | mercredi, 08 septembre 2010

Crapaud, si j'étais intéressé par l'audience de mon blog, alors je me préoccuperais de "tactique".

Je n'ai jamais consulté mon classement Wikio et je n'ai jamais équipé mon blog avec tous ces trucs d'audience dont je me moque comme de mes premières culottes.

Mais trouver parfois, en bas d'un commentaire, le nom d'un journaliste ou d'un politique qui signe sous son nom suffit largement, entre autres choses... à mon petit bonheur de blogueur dilettante, disons.

L'audience n'est pas le but recherché par la plupart des blogueurs.

Quant à vouloir "durer"... quelle drôle d'idée. Durer pour quoi faire ?

Écrit par : pierre s | mercredi, 08 septembre 2010

Crapaud, si j'étais intéressé par l'audience de mon blog, alors je me préoccuperais de "tactique".

Je n'ai jamais consulté mon classement Wikio et je n'ai jamais équipé mon blog avec tous ces trucs d'audience dont je me moque comme de mes premières culottes.

Mais trouver parfois, en bas d'un commentaire, le nom d'un journaliste ou d'un politique qui signe sous son nom suffit largement, entre autres choses... à mon petit bonheur de blogueur dilettante, disons.

L'audience n'est pas le but recherché par la plupart des blogueurs.

Quant à vouloir "durer"... quelle drôle d'idée. Durer pour quoi faire ?

Écrit par : pierre s | mercredi, 08 septembre 2010

Désolé pour le triple post, consécutif à 3 messages d'erreur de la plateforme.

Écrit par : pierre s | mercredi, 08 septembre 2010

Faut pas tourner comme un 'tit poisson rouge dans son bocal aux algues vertes^^^nourrit aux blogs et à leurs commentaires.
Ah la la, mais faut tout espiquer alors! Pfiouou...

Écrit par : Martine | mercredi, 08 septembre 2010

Merci Pierre
Bouhouh cette photo... ;D
Bien à vous

Écrit par : Martine | jeudi, 16 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.