Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Baccalauréat, l'heure de la contestation... | Page d'accueil | Descoings nul en arithmétique ? »

dimanche, 08 août 2010

Sarkozy, Sénateurs, Inspecteurs et recteurs, ils détricotent tous l'école de Bayrou...

Je réfléchissais aux mesures successives mises en place par Luc Châtel avec des conseillers du calibre du sieur Descoings, à peine ralenties par la nomination précédente de Xavier Darcos, et je me dis finalement que l'école que Sarkozy & cie démolissent à coups de bulldozers, c'est en fait celle que Bayrou avait mise en place du temps où il était Ministre de l'Éducation Nationale.

Cela me frappe particulièrement pour les lycées ; en 1994, Bayrou avait établi trois voies principales : voie générale, voie technologie et voie professionnelle. La voie générale se divise encore de nos jours en trois filières : littéraire, économique et sociale et scientifique.

L'objectif des Descoings, Sarkozy, Chatel & cie, à ce que j'ai compris, c'est d'aboutir à un tronc commun, unique, avec quelques vagues spécialités, variables, j'imagine, selon les bassins économiques.

Sauf que cet objectif amènera une réduction drastique de l'offre de formation. A vrai dire, la courte vue ne touche pas seulement la Présidence et les sieurs Descoings et Chatel ; il suffit de lire le rapport de la commission culturelle du Sénat de juin 2008 pour trouver quasiment aussi inepte. La perle, c'est la conclusion sur la hiérarchisation des filières : puisqu'il faut lutter (et pourquoi, au fait ?) contre elle, supprimons les filières. Voilà le raisonnement du Sénat. Malheureusement, ce que l'on apprend par le Sénat, c'est que la gangrène a pris de l'intérieur de longue date : cette suggestion est aussi le fait de plusieurs recteurs et de l'Inspection Générale...

L'idée aussi stupide que nocive d'organiser la découverte des enseignements par trimestre ou par semestre en seconde se trouve également présente dans le rapport  du Sénat. Un beau coup qui a permis de flinguer net la plupart des options, à commencer par le grec ancien, par exemple, et de s'assurer ainsi de ne pas avoir à les financer l'année suivante.

Tiens, je me suis livré à un calcul assez simple : j'ai pris connaissance du nombre total d'élèves étudiant le grec ancien en France, et j'ai calculé approximativement ce que coûtent toutes les heures de ces élèves en une année. J'ai pris comme base 35 semaines et 3 heures par semaine. J'intègre dans mon calcul collège et lycée.

Vous vous rappelez que le budget de la communication de l'Élysée s'était monté en 2009 à 7.5 millions d'euros ? Eh bien une année de grec pour tous les étudiants hellénistes de France et de Navarre coûte moitié moins...Ce qui est bien, avec un Nicolas Sarkozy, c'est qu'on sait où se trouvent les priorités. Je pourrais me montrer plus féroce en comptabilisant les divers avantages indus dont a bénéficié un certain nombre d'individus dans la majorité et comparer à nouveau les deux sommes...

Ce qui est effrayant, c'est que l'on voit, au sein de nos élites, qu'il y a accord pour tout démolir. Je suis effaré de constater l'absence de débats en commission. Ils sont 56 membres, venus de tous les horizons politiques (ouf, il n'y a tout de même pas de sénateurs MoDem dans le lot), et ils sont tous d'accord pour uniformiser la formation au lycée.

Tiens, j'ai jeté un oeil sur la liste des individus auditionnés : ah, ben ça alors, pas de Brighelli ni de Natacha Polony dedans, comme c'est étonnant ...!

Bayrou a du gérer en urgence la réforme engagée par Lang et Jospin en 1993, et a pu, jusqu'à un certain degré, en limiter la casse. Telle que les Socialistes l'avaient engagée, cette réforme, on pouvait craindre un effondrement culturel, puisqu'ils avaient restreint le choix des options, imposant une palette limitée, réduisant la place des sciences, interdisant de facto les options culturelles (langues anciennes notamment) aux filières scientifiques. On trouvait, en fait, dans la réforme d'alors, exactement l'état d'esprit qui prévaut aujourd'hui chez Châtel, Descoings & co, à la différence près qu'il s'agit de faire en plus des économies aujourd'hui. La réforme d'alors disposait de soutiens symétriques à ceux de Châtel aujourd'hui puisque c'étaient les syndicats qui la soutenaient à ce moment-là.

Bayrou gomma largement les travers désastreux de la réforme idéologique voulue par les Socialistes en ouvrant largement à toutes les filières les différentes options. Les lycéens pouvaient ainsi, tout en commençant à se spécialiser, construire à la carte leurs formations.

Sur un point, Bayrou avait eu du flair : il avait compris que la seule manière de redonner du lustre à la filière littéraire, c'était de prendre acte du poids de la science dans l'opinion, et donc, de l'introduire dans l'étude des lettres.

Seulement, voilà, à mon avis, il n'est pas allé assez loin, et la tentative a fait chou blanc. Il ne fallait pas un saupoudrage mais une véritable filière scientifique et littéraire articulée autour des mathématiques, des lettres et de la philosophie.

De la même manière, il fallait revenir sur la suppression par la doxa socialiste de l'excellente série E et des bacs qui étaient associés à cet enseignement. Bien que peu fréquemment proposée, cette série générait des techniciens supérieurs d'une qualité inégalée. Les séries technologiques qui ont remplacé entre autres la série E ne lui sont jamais arrivé ne serait-ce qu'au petit doigt de pied.

Quoi qu'il en soit, la logique de Bayrou allait radicalement contre celle qui prévalait alors, et qui se trouve rajeunie comme sous l'effet d'une eau de jouvence par des individus différents à l'heure actuelle. Il y a 15 ans comme aujourd'hui, il y a une volonté délibérée de s'en prendre à l'excellence sous toutes ses formes, à la diversité, et d'abraser toute forme de difficultés, donc, in fine, le niveau général.

Bref, tout ceci n'est guère réjouissant : sur le fond, les Socialistes n'ont pas changé, et à droite, il n'y a pas fondamentalement de différences entre Sarkozy et Chirac sur l'éducation, la même politique est menée depuis 2002, avec simplement moins de moyens depuis 2007.

Autant dire qu'entre Villepin (un chiraquien, en somme), Sarkozy et Aubry (ou DSK ou Royal), c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Seul Bayrou propose une vraie alternative. Je dois être honnête en admettant que c'est aussi le cas de Mélenchon, bien qu'il soit très éloigné des mes convictions politiques pour le reste.

 

 

Commentaires

Comme cela ils fabriqueront un peu plus de veaux pour voter pour eux ... leurs enfants iront (ils y vont déjà) dans les écoles privées, le peuple fera ce qu'il peut ...
tu ne savais donc pas que l'éducation nationale ne s'était jamais remise de mai 68 ? depuis c'est réforme à gogo toutes plus connes les unes que les autres !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 08 août 2010

Les écoles privées ne font pas mieux : elles dépendent trop de l'État pour leurs subsides...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 08 août 2010

ça dépend lesquelles ... et puis il y a aussi l'enseignement à l'étranger, l'enseignement à domicile avec répétiteur etc ... toujours une question de fric, quoi !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 08 août 2010

Cette façon de vouloir dissocier culture, savoir et compétence est la marque de fabrique de ce gouvernement, je veux dire de ce président. En fait, il ne s'agit pas de dissocier mais d'abolir, au profit de quoi.
On peut imaginer.
Mirabelle parlait de veaux ... Personnellement, je ne pense pas que ce soit prioritairement pour le vote mais pour le profit escompté.

Écrit par : anamo | dimanche, 08 août 2010

@Anamo : pour les économies d'abord en effet, mais le bonus sera pour plus tard d'avoir fabriqué des citoyens dociles car en partie décérébrés...
Ils y pensent, à cette "lobotomie", comme je les connais...
Et transformer l'école publique en "descenseur" social...

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 08 août 2010

On regrettera effectivement que sous prétexte d'abolir la mauvaise image qu'ont à tort certaines filières, et qu'au lieu de renforcer le système de passerelles qui était fort utile (car n'enfermant pas les élèves sans pour autant nier les spécialisations) , on ait choisi de carrément tout remélanger dans un joyeux bordel.

Écrit par : Moktarama | dimanche, 08 août 2010

La voie choisie ressemble fort à un copié-collé du système Américain, un tronc commun avec options, à terme abolition du BAC introduction de tests sous forme de choix multi-réponses et obtention d'un diplome de fin de cursus sans valeur réelle car très personnalisé et dépendant à la fois et des options et du niveau atteint en leur sein,(il y a possibilité de changer le niveau trimestiellement si trop difficile ou facile au libre choix de l'élève) avec tableau d'honneur pour les meilleurs: National Honor Society.^^
Pas de philo proposée, trois matières obligatoires: Anglais, histoire du pays, maths, le reste optionnel :(

Écrit par : Martine | dimanche, 08 août 2010

D'après les étudiants africains en France, le système américain (qui est installé dans certains pays d'Afrique) permet une spécialisation dès le lycée et donne des étudiants beaucoup plus pointus et spécialisés, et met les étudiants issus des pays francophones (qui ont gardé notre système d'avant, donc un meilleur que celui d'aujourd'hui) en difficulté.

Or ces étudiants francophones d'Afrique sont, en France,, meilleurs que leurs homologues français dans les filières où ils sont ensemble.

Apparemment, si c'est copier coller le système américain, il ne faut surtout pas s'en priver (et je ne dis pas ça pour soutenir Sarko, je n'ai pas cette habitude).

La seule idée de Bayrou que je retiens, c'est la filière d'excellence dans chaque lycée, pour motiver tout le monde, et permettre aux bons, qui vont poursuivre leurs études, d'avancer un peu au lieu de passer 10 ans à attendre que les autre aient fini".

Écrit par : do | dimanche, 08 août 2010

Il s'agit d'un vrai problème de société.
On est dans le pays de la star académie et de la sous-culture.

Et du coup, le problème de l'EN ne devient plus un problème de moyens mais bien d'objectifs.

Écrit par : Phil | dimanche, 08 août 2010

@Do
En équivalence notre BAC Francais autoriserait l'entrée en seconde année de College aux US :) Cherchez l'erreur^^^

Écrit par : Martine | dimanche, 08 août 2010

S'il n'y avait qu'au niveau des lycées que l'appauvrissement est à l'ordre du jour. Il suffit de lire et de comparer les programmes de l'école primaire de 1995 (Bayrou) et les programmes actuels pour comprendre le sens des choix gouvernementaux : abaisser le niveau des élèves, déplorer des évaluations nationales de moins en moins bonnes et ainsi prouver l'inefficacité de l'Education Nationale !

Écrit par : raisonpure | dimanche, 08 août 2010

C'est vrai que la base est à l'école primaire, et si on loupe la base, le reste...

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 08 août 2010

Viens d'écouter les infox euh infos, (si rare chez moi) oups !
Cahier de vacances pour adultes couvrant les thèmes: Francais, histoire et maths ! Sic^^^
Bon retourne à mes relectures d'ouvrages de philo...Ahem, ahem, ahem ^^^

Écrit par : Martine | dimanche, 08 août 2010

SarkoGate : Raccompagnons Nicolas Sarkozy à la frontière … de l'Elysée : http://www.facebook.com/group.php?gid=142284815808171

Rejoins moi !

David CABAS
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David CABAS | vendredi, 27 août 2010

http://www.facebook.com/editprofile.php?sk=basic&success=1#!/profile.php?id=100000873118680
DONNANT SUITE A L’ENVOI DE MA CLIENTE EN DATE DU 27/12/2010 J’AI LE REGRET DE PORTER A VOTRE SAVOIR QUE L’AFFAIRE DE MON CLIENT A ETE JUGEE EN ALGERIE LE 11/04/2010 PIECES OFFICIELLES JOINTES
http://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=100000760739182
L’ORGANISATION DISPOSE D’UN AGENT LOCAL QUI FAIT PRESSION POUR MUSELER NOTRE AFFAIRE
smohammed_sabra@yahoo.fr IL A ETE LIBERE SOUS LA PRESSION CONCERNANT LA DECAPITATION DE MON CLIENT SON ENVOI POUR L’ORGANISATION ET LE JOURNAL LIBERTE JOINT 003598 PRECISE QUE LES PREUVES 03051998 SONT SUPPRIMEES AU DETRIMENT DE LA FRANCE
http://www.facebook.com/editprofile.php?sk=basic&success=1#!/profile.php?id=100001547937686
IL EST EN CONTACT AVEC L’ORGANISATION QUI A PROGRAMME LES NOUVEAUX ATTENTATS 2011 JOINT
http://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=100001527836735
cet envoi est ajouté a ce lui de ma cliente
MONSIEUR LE PAPE DU VATICAN FAMILLES DES OTAGES ET DES TRAPPISTES
FRANÇAIS MONSIEUR JEAN-MARIE LE PEN
FAISANT SUITE À L’ENVOI DU SITE JOINT PAR LEQUEL NOTRE CONDAMNATION A
MORT EST PRONONCEE POUR RAISON D’ETAT
http://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=100001207885628
J’AI LE REGRET DE PORTER A VOTRE SAVOIR QUE MA BOITE ELECTRONIQUE
moumeni7@gmail.com EST OFFICIELLE SUR www.facebook.com SELON MA
PIECE D’IDENTITE
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=100001917872189
MON EMPREINTE DIGITALE ET MA SIGNATURE sabratlemcenalgerie@gmail.com
EN DATE DU 27-12-2010
http://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=100001644170311
POUR VOUS AUTHENTIFIER MON ENVOI CONTRE LES SOUTIENS DE L’EXTREMISME RELIGIEUX
QUI TIENNENT EN OTAGE POLITIQUE NOTRE GOUVERNEMENT
A CE SUJET A CE JOUR JE RESTE ET MON
MARI MUSELES DECAPITE ASSASSINE MENTALEMENT BRULE SANS AUCUN JUGEMENT
DANS LE PAYS DE LA LIBERTE INDIVIDUELLES DES DROITS DE L’HOMME ET DE
LA FEMME CECI PARCE QUE JE VAIS A L’ENCONTRE DES SITES CAUTIONNES
CONTRE MOI ET MON MARI PAR LA MINISTRE DE LA CULTURE
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/01/operation-november-1950-la-france-est.html
LE JOURNAL LIBERTE ET L’IRAN
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/02/operation-november-1950-sarkosy-olmert.html
CONTRE LEQUEL MON MARI A DONNE DES PREUVES D’INCRIMINATION
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=100001738231645
PREUVES JOINTES A L’APPUI JE N’AI REÇU AUCUNE REPONSE POUR TRADUIRE EN
JUSTICE CEUX QUI ONT DECAPITE MON MARI ET QUI FINANCENT LES
EXTREMISTES EN UTILISANT LES OFFENSES CONTRE LES RELIGIONS
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=100001573638617
MON MARI A ETE ASSASSINE MENTALEMENT EN 1998 POUR CACHER CETTE
ORGANISATION PREUVES DE LA JUSTICE JOINTES LE PREMIER MINISTRE EST
REVENU DE SA DEMISSION 2006 APRES AVOIR SU QUE LA DECAPITATION DE MON
MARI N’EST PAS MORTELLE POUR NOUS CONTRECARRER
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=100001734301712

NOUS SOMMES MUSELES INTERDITS DE NOUS EXPRIMER OU DE QUITTER LE PAYS
PARCE QUE CES ENNEMIES DE LA DEMOCRATIE ET DU
MONDE LIBRE MENACENT NOS RESPONSABLES DE LES LIVRER AUX FAMILLES DES
DISPARUS POLITIQUES EN CAS DE DENONCIATION
C’EST LA RAISON D’ETAT POUR LAQUELLE NOTRE DEPOSITION DE PLAINTE EST
CLASSEE AUSSI BIEN PAR
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE QUE
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE PARCE QUE LES PREUVES
DE MON MARI IMPLIQUENT LE CONSULAT D’IRAN A OUJDA 1994-1997 DANS
L’ASSASSINAT DES TRAPPISTES MOINES FRANÇAIS CHOISI POUR RAISON CHRISTIANISME
http://www.facebook.com/home.php?sfrm=1#!/profile.php?id=100001617713303
NOUS SOLLICITONS VOTRE AIDE EN VOUS FAISANT SAVOIR SOUS CE PLI QU’ON
NOUS A FAIT SAVOIR SANS DETOUR QUE SI L’AQMI NE RECEVRA PAS SA RANÇON
DE LA FRANCE ET QUE SI L’ORGANISATION SERA DEMANTELEE OU QUE SI CETTE
FRAPPE SUR L’EUROPE SERA DEJOUER JE SERAIS
EXECUTE COMME DECAPITEE COMME MON MARI
LE PRETEXTE AVANCE PAR LA JUSTICE ALGERIENNE POUR SAUVER CETTE
ORGANISATION QUI MANIPULE L’AQMI EST QU’IL N’Y A PAS D’ACCUSE NI
TEMOIN NI COMPLICE EN CE QUI CONCERNE LA DECAPITATION DE MON
MARI
http://www.facebook.com/editprofile.php?sk=basic&success=1#!/profile.php?id=100000916199079

Écrit par : lavocate5 | mardi, 04 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.