Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Google-Chine,la guerre froide a commencé | Page d'accueil | Rythmes scolaires et chronobiologie »

jeudi, 28 janvier 2010

wikio, un google à la française ?

Même si la maison-mère de wikio est désormais domiciliée au Luxembourg, l'entreprise a été créée par le Français Pierre Chappaz. Wikio est à l'origine un portail d'information, mais, à la différence des autres plate-formes, cultive une relation très particulière avec les blogues. Dans ce domaine, c'est même l'un des rares portails à faire une recension organisée et pertinente, pratique qui n'existe quasiment nulle part ailleurs. Ses concurrents sont trop verts (blogonet) ou défaillants depuis un moment (Technorati) ou encore trop peu connus (Allianzo). Aucun annuaire de blogues n'a eu pour l'instant l'idée d'associer presse et blogues. C'est une spécificité de wikio. Wikio a également une originalité assez rare, par les temps qui courent, dans le domaine de la presse en ligne : wikio est rentable. Rentable au point d'avoir envisagé de racheter le Post, lourdement déficitaire. Conjuguer rentabilité et popularité n'est pas un exercice facile.

J'observe la montée en puissance de wikio depuis un moment : d'abord ignorée du plus grand nombre, petit à petit, l'entreprise gravit les échelons. Elle développe désormais des partenariats (Elle, LH2, Nouvel Obs), s'étend à l'international (wikio italien, anglais, allemand, américain, espagnol) et tente de fédérer les contenus, désormais, pour leur donner une dimension internationale. C'est une société qui recrute, et qui dispose d'outils performants en plusieurs langues de surcroît. Si je demeure un afficionado de Google actualités, wikio a en revanche pris petit à petit la place de Yahoo News dans ma quête d'informations fraîches et originales. A vrai dire, Wikio a su s'adjoindre les services de techniciens compétents et lettrés, capables de percevoir aisément les enjeux et les forces  sous-marines à l'oeuvre dans le grand bourbier électronique.

Wikio trace son petit bonhomme de chemin, et seul l'avenir dira si son modèle de développement économique est pérenne. Mais j'ai l'oeil rivé sur ses activités, et si, en son temps, faute de sous j'ai raté l'introduction en bourse de Google, je ne raterai pas celle de Wikio si jamais la société devait être introduite en bourse...

17:57 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : wikio |  Facebook | | |

Commentaires

C'est courageux un billet comme cela : il est plutôt de bon ton de casser du sucre sur le dos de Wikio, ordinairement !

Écrit par : See Mee | jeudi, 28 janvier 2010

Réflexion bienvenue. Je crois que wikio a trouvé sur son sujet le juste dosage entre technologie, intervention humaine décentralisée (des internautes) et intervention humaine centralisée (des salariés).

Écrit par : FrédéricLN | jeudi, 28 janvier 2010


On sent le classement du mois s'approcher ;)

Écrit par : h16 | vendredi, 29 janvier 2010

Ah ! Je ne connaissais pas Wikio. Merci de nous le présenter.

Ca serait bien, s'ils ajoutaient un classement de blogs.

Écrit par : Nicolas | vendredi, 29 janvier 2010

@See Mee
Merci. Je trouve cette société intéressante.
@Fred
Il me semble, en effet, qu'ils se débrouillent bien. Ce qui m'attriste, c'est qu'ils soient localisés au Luxembourg : ceci montre bien que la France demeure un pays peu accueillant pour l'innovation.
@h16
tsss tsss : pas bien de me soupçonner de faire de la lèche.
@Nicolas
Le croiriez-vous : il en existe un. Je connais même le premier du classement, c'est dire...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 29 janvier 2010

@Nicolas : Toujours drôle ! J'ai lu ton commentaire sans signature dans mon Gmail, et j'ai tout de suite su que c'était toi. ;-)

@l'hérétique : J'ai vu passer des annonces sur Twitter : ils cherchent des locaux à Paris.

Écrit par : See Mee | vendredi, 29 janvier 2010

"Si je demeure un afficionado de Google actualités, wikio a en revanche pris petit à petit la place de Yahoo News dans ma quête d'informations fraîches et originales"

Wikio est largement (et c'est peu de le dire) plus complet que Google News ! Malheureusement Google reste Google...

Écrit par : Machine à Expresso | vendredi, 29 janvier 2010

zut mon com est passé à l'as.
rebelote
@See Mee
j'avais repéré son dernier billet au titre et généralement, je ne me trompe pas, simplement en consultant la liste de mon reader sur la gauche.
Pour twitter, c'est l'antenne française ou la maison-mère qui cherche des locaux ?
@Machine à expresso
pour moi, ils apportent des services et de l'information complémentaire.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 29 janvier 2010

Ceci est un message pour Elton John qui a qualifie Jesus de gay.
Vous avez beau etre celebre, ca ne vous donne pas le droit d insulter.Tout blaspheme contre le fils de l homme est pardonne mais quant il sagit de l Esprit Saint, il n y a pas de pardon ni dans ce monde ni dans l autre.Matthieu 12-31a32.
Quant aux gays, ce sont les arbres qui ne produisent pas de fruits; on les coupe et on les jette au feu.
Ceci est une reponse du Messie a ceux qui font le mal et y persistent.
LE FILS DE L HOMME

Écrit par : ABRAHAM BOJ | samedi, 20 février 2010

Les commentaires sont fermés.